LA FAILLE WARP V2

forum des marines et des démons du chaos
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*Celtic_cauldron
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 2124
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 36
Localisation : Paris XV

MessageSujet: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 16:31:23

Bonjour à tous,

Comme promis en fin d'année dernière, j'entame la refonte et la mise à jour du Tactica SMC. Pour commencer, un sujet facile avec les Dreadnoughts Ferrum Infernus de l'IA13 que je propose à votre sagacité et à vos réflexions.

Le prochain sujet traitera du Decimator qui sera lui-même suivi par le Contemptor. Une fois ces trois sujets traités, je procèderai à la remise à jour du sujet sur le Dreadnought standard.

Bonne lecture à tous!

Celtic_Cauldron

Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus

Introduction: Qu’est-ce qu’un Ferrum Infernus ?

Un Dreadnought performant et fiable avec une tonne d’options, personnalisable, pouvant être marqué et d’honnêtes caractéristiques, voilà ce qu’est le Dreadnought Ferrum Infernus.

Plus puissant que le Dreadnought du Codex Chaos, le Ferrum Infernus est une unité qui se joue de manière très similaire mais également très différente par rapport à son cousin basique. En conséquence, il est délicat de vouloir procéder à un exact copier/coller des tactiques standards propres à notre marcheur.

Forces et faiblesses :

De meilleures caractéristiques et une plus grande polyvalence :

Avec un point de plus en CC et en CT, ainsi que l’absence du tableau de folie furieuse, le Ferrum Infernus est plus performant que la version Codex. Meilleur en contact et en tir, il fera donc mieux sur le champ de bataille. Depuis la mise à jour des Dreadnoughts qui les a vus gagner deux attaques, il dispose certes de moins d’attaques en corps-à-corps (3 contre 4), mais sa CC améliorée et les avantages conférés par les marques compensent cet écart. Là où le Helbrute – pour reprendre le terme GW – a eu tendance à développer une orientation plus marquée vers l’assaut, le Ferrum Infernus conserve cette polyvalence qui fait l’intérêt des marcheurs, la fiabilité en plus, car la disparition du tableau de folie furieuse permet de conserver un contrôle total sur son action au combat.

Des options multiples :

Autre avantage du Ferrum Infernus, son potentiel d’évolution conséquent : en effet, ce marcheur a accès aux mêmes options que le Helbrute, mais possède de surcroît un catalogue qui lui est propre et qui permet de le spécialiser à outrance.

Du point de vue de l’armement, aux Marteau Tonnerre, Fléau et gantelet, vient s’ajouter le Poing Tronçonneur qui transforme le Dreadnought en ouvre boîte ambulant. Il est également possible de booster son armement antipersonnel via la coûteuse option des « Malefic Ammunitions » pour les bolters lourds et les autocanons, option qui confère la règle « perforant » et permet de disposer de simili canons d’assaut, ce qui est toujours appréciable face à de l’infanterie lourde.

Hors armement, il est également possible de donner une marque à votre Ferrum Infernus. Les marques de Khorne (Rage et folie furieuse) et de Slaanesh (grenades offensives et défensives) sont orientées assaut, alors que les marques de Tzeentch (sauvegarde à 6++ et, de manière plus anecdotique, feu de l’âme aux armes à flammes) et de Nurgle (Il est Invincible !) vont accroître sa résistance.

Enfin, il faut mentionner l’existence de trois compétences supplémentaires (mais non-sélectionnables simultanément).

Seigneur de la Longue Guerre fait du Ferrum Infernus un personnage qui, au moment de la perte de son dernier point de coque, peut devenir un Enfant du Chaos ou un Prince-Démon.

Destructeur de Cités le transforme en Ironclad du Chaos avec accès à la foreuse de siège et au lance-flammes lourd amélioré.

Hôte de Fer Démoniaque en fait une quasi-machine démon avec la résilience démoniaque (identique à celle du Defiler) et une touche automatique par PC perdu en assaut.

Très honnêtement, et même si sur un plan fluffique ou situationnel ces dernières options sont plutôt sympathiques, leur utilité, rapportée à leur coût, reste à démontrer. On se focalisera donc plutôt sur l’armement et les marques, afin de ne pas gaspiller de précieux points…

La contrepartie : un coût relativement élevé :


Bien sûr, tout cela a un prix : pour 135 points de base, le Ferrum Infernus est plus cher que son homologue standard et toutes ces options ont-elles-mêmes un coût, parfois très élevé. Dans une configuration marquée, on arrive facilement à un budget total de l’ordre de 175 à 180 points, soit quelque chose de comparable à une escouade. Il en résulte donc que le Ferrum Infernus perd ses caractéristiques « petit budget » du Helbrute, qui le rend moins facile à caser pour boucher un trou dans une liste d’armée.

Il en résulte également que son emploi doit être mieux réfléchi, si l’on veut le rentabiliser sur le terrain. Hors de question de l’envoyer seul dans la pampa, où sa durée de vie risque d’être particulièrement courte.

Une unité « Infernal Relics » :

Cette règle spécifique à certaines unités de l’IA13 (comme le Sicaran ou l’Achilles) est quand même assez pénalisante. En effet, elle stipule qu’il est impossible de sélectionner plus d’un véhicule en disposant sans avoir dans son armée un Techmancien, un Sorcier démonologue ou Abaddon le Fléau. Impossible donc de multiplier ces unités sans passer dans l’Unbound total, ce qui n’est pas un mode de jeu convenant à tout le monde.

Plus généralement, le fait qu’il s’agisse d’une unité Forge World pose également le problème de son insertion dans les listes conçues autour des formations. N’étant pas transposable en lieu et place d’un Helbrute, le Ferrum Infernus se trouve cantonné au CAD et à l’Unbound. Sélectionner cette unité, c’est donc renoncer à certains modes de jeu ou, a minima, à certaines règles spéciales propres aux Détachements/Formations. Là aussi, tout le monde n’y trouvera pas son compte, suivant les tailles de partie…

Le cas particulier du Dreadnought Sonique

Il s’agit ici d’une version particulière du Dreadnought de Slaanesh, dont il partage la marque. En effet, il est équipé de série d’une Sirène de Mort et a accès au Blastmaster et aux Eclateurs Soniques jumelés, ce qui le rend intéressant pour traiter les unités à couvert. De plus, il dispose d’une option « Amplificateur Warp » qui confère la règle « lacération » à toutes ses armes soniques, en contrepartie de la règle « surchauffe », ce qui tend à accroître son potentiel de destruction, notamment en configuration polyvalente ou de tir.

Néanmoins, il reste également un bon Dreadnought de corps-à-corps qui se voit très intéressant dans une configuration avec poing tronçonneur, lance-flammes lourd, arme de corps-à-corps et Sirène de Mort, puisqu’il pourra envoyer ses deux gabarits puis engager aussi bien l’infanterie qu’un blindé ou un marcheur, le tout pour 175 points. Ceux qui étaient présents au H-Day 3 se souviendront peut-être de Frère Tibère qui a réussi à enchaîner deux Ferrocerberus, un Rhino et 7 Plague Marines… en cinq tours.

Comment le jouer?

En solo

Il s’agit du cas le plus fréquent, pour les raisons listées ci-dessus. Contrairement au Dreadnought standard, le format multi rôle n’est pas forcément à privilégier, tout dépendant de ce que l’on souhaite en faire.

Dans une configuration « tactique », le Ferrum Infernus peut très bien accompagner l’infanterie, à qui il procurera appui lourd et capacités complémentaires en assaut. Il peut également servir de point d’ancrage en défense ou de menace secondaire sur un flanc, éventuellement en accompagnement d’un Ferrocerberus.

En format « Devastator », il convient de lui donner un rôle cohérent entre l’antichar, l’antipersonnel ou l’anti-infanterie lourde. Son positionnement sera résolument en arrière de la force principale qu’il pourra appuyer à distance et il pourra également contribuer à aider à la sécurisation d’un objectif. En général, et à titre personnel, je privilégie le duo canon laser/lance-missiles, plus percutant que le canon à plasma ou le multifuseur, néanmoins, suivant l'ennemi rencontré, on pourra privilégier les autocanons, bolters lourds ou autres... A noter, dans le cas du combat urbain, le Ferrum Infernus peut devenir un chasseur de char très intéressant, dans un environnement qui lui est très favorable et en tirant partie de sa CT améliorée, de sa mobilité et de son faible encombrement permettant de l'embusquer.

En format « assaut », il convient de l’équiper de manière optimale avec une seconde arme de contact. En revanche, son positionnement devrait systématiquement le voir déployé sur un flanc qu’il remontera en profitant des couverts pour le voir arriver au contact soit sur le flanc opposé à l’assaut principal (ce qui va embêter l’ennemi), soit en appui à ce dernier (ce qui le rendra plus violent). Si la phase d’approche est bien menée, il est probable que l’adversaire négligera cette menace identifiée comme secondaire, ce qui est une erreur. Attention cependant à éviter de lui faire engager une unité armée pour le combat antichar au contact. Même s’il est costaud, le Ferrum Infernus d’assaut ne dispose que de 3 attaques de base, 4 si doté de deux armes de contact. Il faut donc prévoir le lance-flammes lourd pour lui donner la possibilité de causer un ou deux morts en préparation de l’assaut. Dans le cas d’un Dreadnought Sonique, le fait de disposer d’une Sirène de Mort va dans ce sens.

Comme dans le cas du Helbrute, n'attendez pas de votre marcheur qu'il fasse le café à lui tout seul car il n’en n’est pas capable, sauf chance insolente ou incompétence ennemie.

En binôme

Comme pour le Helbrute, l’emploi d’un binôme permet des manœuvres plus sympathiques et la procédure reste la même.

Commencer par attribuer un rôle à votre binôme, ce qui déterminera son équipement.

Le déploiement suivra les mêmes principes que précédemment: à couvert, et espacés de 10 à 15 centimètres, pour éviter les surprises de type gabarits trop grands...

L'intérêt de cette formation est de permettre aux Dreadnoughts d'agir seuls, en se couvrant mutuellement au cours de la bataille. On peut ainsi très bien imaginer un binôme d'assaut comportant une machine de pur corps-à-corps et un modèle polyvalent, remontant un flanc pour l'engager et créer une menace supplémentaire, éventuellement renforcée par une frappe en profondeur, ou bien un binôme de chasseurs de chars écumant le terrain et embuscant les blindés ennemis. Pouvant tirer en mouvement, les marcheurs offrent une menace plus grande que les escouades statiques mais disposant de plus d'armes lourdes.

En vue d’éviter l’explosion des coûts et du fait de la règle « Infernal Relic », cette histoire de binôme ne se cantonne pas au seul Ferrum Infernus. Il est tout à fait envisageable (et bien moins cher) de créer une formation ad hoc avec un Helbrute, un Ferrocerberus (et donc un Ferrum Infernus d’appui feu) ou un Ferrocentaurus (et donc un Ferrum Infernus d’assaut), bien que cette dernière configuration ne soit pas forcément la meilleure, du fait de l’armement très contraint du Centaurus et de son coût très proche voire souvent supérieur à celui du Ferrum Infernus.

Néanmoins, cette versatilité des schémas tend à montrer ce qui est la véritable force du Ferrum Infernus, celle d’une unité qui trouve tout son intérêt dans ce qu’elle apporte aux unités qu’elle appuie.

En Phalange

Dans cette configuration, on dispose de 3 Dreadnoughts pouvant jouer le rôle d'une escouade de choc, mais pour prêt de 550/575 points…

Les principes restent globalement identiques à ceux régissant le binôme, mais il existe néanmoins un écueil à éviter, celui de faire de cette Phalange un bélier d’assaut. Hormis avec un trinôme de machines dédiées à Nurgle, un déploiement en fer de lance n’est pas judicieux. Dans tous les cas de figure, la Phalange doit passer par un flanc et jouer sur les couverts et les appuis mutuels, car elle attirera assurément les tirs. Il faut donc de la finesse dans la gestion des mouvements et conserver un marcheur d’appui pour traiter les menaces immédiates, afin de permettre aux marcheurs d’assaut de déboucher et d’engager au contact, si possible ensemble afin de maximiser les charges, ou alors cibler les véhicules.

Attention toutefois, cette Phalange est chère, donc à réserver aux parties plus conséquentes (plus de 2000 points) ou alors aux listes qui s’articuleront autour d’elle. La stratégie sera donc, dans ce dernier cas, construite pour les Dreadnoughts, lesquels porteront l’effet majeur de l’armée.

_________________
"Tuer pour les Vivants...Tuer pour les Morts..."

En blanc, je discute. En jaune, je suis Berserk.

Also known as Don Khorne Leone



Dernière édition par *Celtic_cauldron le Mar 10 Jan - 13:12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kielran
Fampyr RoZe
avatar

Messages : 1889
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 41
Localisation : ruche parisienne - sous secteur 93

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 17:00:13

grain de sel

Je trouve qu'un ferrum devrait etre équipé d'une arme de tir type autocanon pour couvrir le ferrocerberus pendant sont avancé. Lui donner une arme sans gabarit evitera qu'il devie sur le ferro et avec un autocaon il sera capable d'endommager des vehicules rapides et legers qui peuvent réagir a l'attaque du ferro, ca me parait essentielle puisqu'il ne peut qu'essayer de suivre le ferro et le proteger depuis l'arriere

autre point. un ferrum en combat urbain est une vraie tuerie. ce type de theatre d'opération privilégian les marcheurs, l'infanterie, et les betes, les creatures monstrueuses dominera encore plus la situation qu'un metabrutus.

idées tordues :
servir de bouclier mobile a un prince démon pieton dirigeant une formation favoured of chaos. penser alors a avoir un sorcier heretech dans le coin. voir meme osé un coup de moule en gardant un tirage pour le prince démon dans ce domaine.

idée tordue 2:
un petit complement a un cult of destruction. hé hop la limite 0-1 ferrum saute par la presence d'un techmancien en jeu. equipé cc il s'occupera que ce que des mutilatorsne peuvent pas gerer, équipé ct, vous avez un couvert mobile pour vos techmanciens
en plus c'est quand meme classe a voir.


apparté : comparaison avec un décimator. ( a peu pres meme gamme de point )

leurs effets de marque sont similaires de ce point de vue pas de difference.
la difference va se porter sur le choix de l'équipement et sur les capacités spéciales.

la où le ferrum en a en options, l'unique capacité du décimator est psychologique
c'est de se relever meme détruit. ce qui fait peur a l'adversaire qui a tendance a vouloir le detruire vite dans votre camps où ne pas trainer a coté de sa dépouille. eu egard a cet effet psychologique passif, le ferrum est plus a meme de servir a un plan actif permettant un rôle spécifique pour certains theatres d'opérations ( comme je le disais plus haut : le combat urbain c'est son jardin )

enfin je rappelle la cc et sa ct du décimator qui ne sont que de 3.
a côté, le ferrum est un sniper avec ct5. surtout avec un lascan jumelé.


autre point fort totalement hors regles .
la où un décimator est un achat forge obligé. un ferrum peut tres bien etre construit a partir d'un venerable dread ultra plastraga et d'un peu de bitz chaos.


Dernière édition par kielran le Lun 9 Jan - 17:28:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
*Celtic_cauldron
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 2124
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 36
Localisation : Paris XV

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 17:13:14

Tu devances le sujet du Decimator, camarade... ^^

Bonne remarque sur le combat urbain, j'ajouterai cette précision.

En revanche, le différentiel de mouvement entre le Centaurus et le Ferrum Infernus n'est pas problématique car l'appui ne signifie pas que l'unité qui appuie au tir doive coller l'unité qui avance. Il faut, au contraire, tirer parti de la portée, chose que ne font pas assez les joueurs en général, qui ont le réflexe de colocaliser les deux unités, ce qui n'est pas nécessaire depuis la V3 (avec la disparition de la notion courte/longue portée). Il en va bien sûr de même dans le binôme Ferrum Infernus/Ferrocerberus. Pour ce dernier, je pense que l'autocanon jumelé, bien qu'étant une bonne arme en soi, n'est pas le meilleur choix, même pour traiter du blindé léger, et je privilégie toujours les canons laser jumelés. En effet, si la mission du Ferrum Infernus est de faire en sorte que le Cerberus atteigne sa cible, je préfère lui mettre une arme qui va lui permettre de faire sauter une menace en un seul tir avec une plus grande probabilité de succès, pour un surcoût marginal assez anecdoctique. Si je prends le Ferrum Infernus en mode CL/LM sans marque, cela représente un marcheur à 160 points qui sera plus efficace qu'un marcheur avec AC Faucheur qui fera juste une vingtaine de points de moins. L'écart n'est pas énorme au niveau du budget, mais la différence est énorme quant aux cibles traitées. Avec un CL, le Ferrum Infernus va faire des confettis de tout véhicule jusqu'au BL13 inclus, alors que les capacités de l'AC Faucheur limite le marcheur dès le BL12.

Un Ferrum Infernus avec CL traitera sans souci un Predator de face. Ce sera plus dur avec les AC Faucheurs qui manquent de capacité de saturation.

Celtic_Cauldron

_________________
"Tuer pour les Vivants...Tuer pour les Morts..."

En blanc, je discute. En jaune, je suis Berserk.

Also known as Don Khorne Leone

Revenir en haut Aller en bas
kielran
Fampyr RoZe
avatar

Messages : 1889
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 41
Localisation : ruche parisienne - sous secteur 93

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 17:22:03

j'ai édit mon message deux fois entre temps.
j'avais mal lu centaurus et cerberus. j'ai corrigé pendant que tu écrivais. DESOLE


je réagis a cela cependant pour l'autocanon
Citation :
Avec un CL, le Ferrum Infernus va faire des confettis de tout véhicule jusqu'au BL13 inclus, alors que les capacités de l'AC Faucheur limite le marcheur dès le BL12.

c'était vrais avant les points de coque et la révision du tableau. perso je prefere bouffer a coup sur les 2 points de coque d'une vyper ou d'un vehicule deja entamé plutot que tout miser sur un jet et au final ne retirer qu'un point que de coque. de plus si l'intercepteur adverse est un esc de land speed, de moto d'assaut, de motojet, une vyper, une CM tau, un venom avec passagers disloqueurs, je prefere en dégommer deux ou lui bouffer les 2 points de coques.
Revenir en haut Aller en bas
*Celtic_cauldron
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 2124
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 36
Localisation : Paris XV

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 18:07:13

Vu tes edits: ce sont des idées bien tordues. Je vois bien la seconde, moins la première mais certainement parce que je ne suis pas grand fan du Prince-Démon. Cela étant, même dans le cas d'un couplage avec un Culte de la Destruction, il n'en demeure pas moins que cela impose le CAD ou l'Unbound, donc sortir la Chaos Warband devient moins aisé (mais pas impossible). Encore une fois, tout le monde n'est pas prêt pour ce schéma de jeu particulier qu'est l'Unbound et le CAD a de moins en moins d'intérêt aux yeux des joueurs normaux qui sont élevés à grands coups de Décurie/Détachements/Formations...

Pour ce qui est de la controverse CL vs AC Faucheur, tout ce que tu écris est juste mais je ne vais pas le reprendre en intégralité (sinon, je vais devoir traiter chaque type d'unité, ce qui est irréalisable et rapidement illisible), juste nuancer un peu plus mon propos en rappelant l'impératif de juste dimensionnement de l'armement face à la menace prioritaire.

Celtic_Cauldron

_________________
"Tuer pour les Vivants...Tuer pour les Morts..."

En blanc, je discute. En jaune, je suis Berserk.

Also known as Don Khorne Leone

Revenir en haut Aller en bas
ondskapt
7 Héraut du Chaos
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 18:19:43

Je trouve que la meilleure version reste le Destroyer of Cities grâce à son Blindage frontal de 13 et l'accès à des armes inédites pour le Dread du Chaos avec surtout le Flamestorm Cannon (dont le profil est complètement absent de l'IA13 ...) qui est normalement le lance flamme F6 PA3 qui équipe les Land Raider loyalistes.
Déployé dans un Dreadclaw c'est une véritable plaie pour l'adversaire (sauf si le Dreadclaw mange le Ferrum au déploiement, auquel cas votre adversaire vous fera un bon gros HA! HA!)

Les autres options sont à la limite du ridicule avec le "Lord of the Long War" qui te donne 1 chance sur 3 d'avoir un Prince Démon SI (et seulement si) le Dread explose ... à l'heure de la saturation aux PC par des armes PA3+ c'est juste lolesque. Quant au "Host of Demonic Iron", envoyer une touche F4 PA3 à chaque PC perdu au close ... sans commentaires.

Perso vu sa CT5 j'aurais tendance à privilégier les armes à tir unique non jumelé comme le Lance Missile ou le Multi-Fuseur.
Revenir en haut Aller en bas
http://ondskapt-modelisme.blogspot.fr/
*Celtic_cauldron
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 2124
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 36
Localisation : Paris XV

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Lun 9 Jan - 18:32:31

@Ond': on est d'accord, c'est du très secondaire, limite ridicule quand on regarde le coût associé...

Très sincèrement, je joue le Ferrum Infernus depuis la sortie de l'IA13 et quasiment à chaque partie, et je crois avoir testé toutes les configurations ou presque: il faut vraiment se contenter de jouer sur l'armement et les Marques si on veut jouer un truc sympa mais pas trop prohibitif.

Celtic_Cauldron

_________________
"Tuer pour les Vivants...Tuer pour les Morts..."

En blanc, je discute. En jaune, je suis Berserk.

Also known as Don Khorne Leone

Revenir en haut Aller en bas
*Celtic_cauldron
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 2124
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 36
Localisation : Paris XV

MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   Mar 10 Jan - 13:14:22

Sujet mis à jour avec les remarques de Ond et Kielran. Je laisse le sujet ici encore une dizaine jour avant transfert en section Tactica.

Celtic_Cauldron

_________________
"Tuer pour les Vivants...Tuer pour les Morts..."

En blanc, je discute. En jaune, je suis Berserk.

Also known as Don Khorne Leone

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tactica [Unité] Les Dreadnoughts Ferrum Infernus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tactica anti unité difficiles vs HL et sort Vie
» [Tact][HElfes] tactica général unités de base Archers
» Anti tactica Hauts elfes
» Tactica O&G V8 - Discussion
» Anti-tactica HL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA FAILLE WARP V2 :: La Croisade Noire (Codex Marines du Chaos) :: Echos du Passé :: Tactica V6 :: Tactica étude: Les unités-
Sauter vers: