LA FAILLE WARP V2

forum des marines et des démons du chaos
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre au sommet V2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Rencontre au sommet V2   Dim 21 Oct - 20:36:25

On continue ici l'histoire.

Le lien ci dessous est le début

http://immaterium.forumactif.com/t483-rencontre-au-sommet
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mar 23 Oct - 10:41:16

Le vaisseau monde Judica Caela avançait tranquillement dans l'immaterium vers sa proie.
A son bord dans une salle baigné de lumière vive une créature était penché devant une bassin remplie d'une eau cristalline. Le Juge suprême avait adopté une de ses formes préférée, celle d'un géant musculeux, engoncé dans son armure noir, et dominer par une tête équine au dent trop acérées. C'est de grandes ailes membraneuses s’agitèrent et l'eau se trouble, révélant les images qu'il cherchait.

Le système de Gervosa, son placement d'avenir, la plante qu'il avait amoureusement cultivée. Composé de trois planètes, le système était prospère. Plusieurs années auparavant les sbires du démon avait officieusement participé a une révolution contre le régime autoritaire du système, car le culte de la personnalité et les police secrètes qui y régnait rendait la corruption beaucoup trop difficile. Maintenant le régime est toujours autoritaire mais les liberté plus nombreuses, permettant ainsi a la population de croitre et rendant une infiltration plus aisée.

La cible était maintenant a point, grasse et dodu, la récolte des âme pouvait commencer, ils allaient connaitre le paradis.
Il restait néanmoins un problème, le seigneur de guerre Night Claws, un monstre sanguinaire avait lui aussi été alléché par le butin, et le Maitre des règle refusait de gaspillait ses troupes contre lui, car la prise du système deviendrait impossible. L'invocation des démon étant à proscrire car la butin d’âme serait assurément moindre.

C'est alors qu'apparue sur le liquide une image ravissante, celle d'une jeune femme d'une beauté époustouflante. Le démon sourit révélant sa dentition mortelle, car il savait que si il avait encore souffert des faiblesses de la chairs, il aurait surement succomber. C'est pourquoi il haïssait les sbires de Slaanesh, ils pervertissaient les hommes et les rendaient faibles. Mais son antipathie pour Night Claws était opportune, son aide s’avérerait précieuse, surtout vue son passé de conquérante de ruche.

Une autre vision l'amusa tout autant, Night Claws était suivis par une armée menée par un certain Kor Morzan, qui n'attendait que le bon moment pour voler le butin de Claws, cela aussi pourrait être profitable, car le but était d’éliminer le plus d'intervenant possible, leur âmes seraient ensuite piégé et aspirées par le Caele Judica, venait agrandir son armée de "libérés" et sa puissance.

Une démonnette apparue à ses cotés dans des étincelles roses et noirs "Maitre, le plan à fonctionné, Le serviteur psychotique de Khorne Skullbred a poursuivie les appâts et pourra être téléporté avec son armée quand vous le désirer, il ne demande qu'a charger en première ligne!
Le grand démon répondit d'une voix ironique " Les adeptes de Khorne sont mes préférés je crois, ils ne demandes pas grand chose, ne volent pas les âmes, et s'éliminent d'eux même tout en laissant l'ennemie a ma portée, parfait! Quoique que ce Skullbred a survécus a bon nombre de mission suicide et à les faveurs de Khorne, mieux vaut faire attention"

Le Caela Judica s'immobilisa, ils était arrivé a destination, et si les habitants du systeme Gervosa avaient eu la possibilité de voir dans le warp, il aurait aperçut la mort planer sur eux.

___________________________________________________________________________

Le système Gervosa. Cela faisait déjà des années qu’Il l’avait lui-même vu grandir, et Il avait arpenté le passé de son évolution. Il avait compris que ce qui c’était passé là-bas n’était pas dû au hasard. A dire vrai, Il savait bien que rien n’était hasard, que seule la certitude compte… puisqu’elle seule existe. Il avait compris le but de cette révolution, de ce nouveau régime, plus libre, moins stricte, offrant la possibilité de visiter des voies jusque-là closes pour ses habitants. Un système où le germe du désir, de la colère, de la haine, de l’envie et de tous autres sentiments croissait calmement. Ces êtres pouvaient enfin connaître les plaisirs de la chaire avec plus d’un partenaire, pouvaient comploter pour gagner plus de terres, de revenues ou de prestiges, s’adonner à un carnage gratuit, ou même se complaire dans leur état actuel. Bien que Lui n’avait rien à y gagner, un démon aurait pû se repaître de ces âmes pour les siècles à venir tant elles étaient… prêtes à cela.

Il avait ordonné aux siens d’attendre qu’Il ait trouvé un lieu convenable à leur ‘’invitation’’ à la chasse qui se déroulera sur la planète. Il avait entrevue la présence de représentant de la majorité des Dieux : Un certain Skullbred, fidèle au dieu du Sang, une ravissante jeune femme nommée Séphora, à n’en point doutée lié à Slaanesh et pour finir, Lui-même, disciple de Tzeentch. D’autres, Il l’avait senti et lu, ne représentaient aucun Dieu en particulier, les vénérant tous.

« Quels sages et fous font-ils à la fois… » s’amusa-t-il à souligner, seul, en tailleur, au milieu de cette pièce vide de tous bibelots. Il portait son armure énergétique et les robes de son ancien office, et ouvrit les yeux sous sa capuche lorsque l’un de ses officiers s’apprêta à taper à la porte.

« Entre donc, Rekhan » lâcha t-il, détaché, se relevant avec aisance de sa position. Il tendit le bras vers l’intéressé, qui s’en saisit promptement. Un rictus de douleur crispa Ses lèvres. Voir Son frère ainsi défiguré par des mutations qu’Il avait lui-même engendrée démontré la trop faible force de volonté de ceux qu’Il avait choisi. Mais Il savait que tous ne pouvait être comme lui… Il lâcha le bras de Rekhan et lui demanda, rendant à la pièce sa réalité en claquant seulement des doigts :

« Un verre de vin, peut-être ? Bien que je pressente que tu ne sois pas venu pour ça. Donc dis-moi, les préparatifs ont-ils été effectués ? N’oublie pas que nous serons les premiers à fouler les pieds de ce monde. Les autres arriveront avec leurs troupes lorsque je jugerais qu’il sera temps »

Il perçu une faible hésitation dans l’aura de son lieutenant le plus fidèle, la murmure d’une voix qui lui criait d’arrêter cette folie et de rejoindre l’Empereur en se donnant la mort. Mais l’envie s’estompa rapidement par une réflexion raisonnable, et il répondit à son Maître :

« Oui, Seigneur, tout a été fait selon vos ordres. Nous avons repéré une zone potentielle dans les bas-fonds de la plus peuplée des planètes. Suffisante pour en faire notre tête de pont, les Soixante-douze pourront nous suivre sans difficulté. »

Un sourire Lui éclaira le visage, et sa bonne humeur se propagea à Rekhan, qui sourit également, acceptant avec grâce le verre de vin qu’Il lui tendait. Ils discutèrent encore un long moment de leur ligne de conduite, et Il décida que rien n’était joué tant qu’Il n’en saurait pas plus à propos de Ses potentiels rivaux. Après plus d’une heure d’échange, deux bouteilles d’un luxueux vin vidées, Rekhan Le laissa seul, alors qu’Il se prépara à effectuer l’un de ses rituels favoris. Il pendit à sa ceinture son lourd grimoire, dont les premières pages noircies d’incantations visant à écarter les démons et les tentations bataillaient avec les dernières, dont les écritures auraient fait saigner les yeux de n’importe quel mortel qui aurait posé ses yeux dessus. Il saisit également Son sceptre, qu’Il avait toujours porté malgré Sa ‘’corruption’’. Et Il était fin prêt. Il se dirigea vers le hangar principal, alors que son vaisseau était situé à la limite méridionale du système, et salua les Neuf. Sa garde prétorienne, Ses Elus ; les Prophètes du Changement.

____________________________________________________________________________

Kor Morzan arpentait le champ de bataille, ou les blessés s’apprêtaient à rejoindre les plus chanceux, déjà morts. L’Apôtre noir lança un regard vers la navette du Seigneur rival qui s’éloignait déjà.

La Flotte du Word Bearer avait intercepté un signal il y a de cela 1 semaine, c’était des éclaireurs d’un certain Night Claws, qui lui signalait un monde facilement capturable. Night Claws comptait attaquer cette cible facile, et Kor Mozan profiterait de l’affaiblissement de son ennemi pour s’emparer de sa part du butin. Depuis, L’Apôtre noir le suivait discrètement. Cependant, Kor Mozan ne comprenait pas pourquoi le Seigneur de guerre avait perdu son temps ici. Il n’y avait pas la moindre gloire, ni même l’ombre d’un quelconque butin sur ce monde garnison.
- La peur est une arme efficace, tu devrais le savoir. Il cherche à terroriser la population de sa cible.
C’était Nesethal.
Le renégat et le démon partageaient le même corps depuis près de dix mille ans, lorsque les Cadiens avaient invoqué l’abomination, afin de montrer la vérité sur le Warp à la 17éme légion. La possession avait été douloureuse. Et la douleur était lourde dans l’air, tout comme la peur, la tristesse et l’incompréhension des défenseurs. Le démon percevait tout cela, et ceci l’excitait … L’Astarte le calma grâce à son esprit, puis un large sourire s’afficha sur ses traits.
-Je le sais …

Perdu dans ses pensées, le Marine ne regardait pas ou il mettait les pieds. Un craquement sec le ramena à la réalité. Il baissa les yeux, puis un sourire malsain apparut sur son visage lorsqu’il vit sur quoi il avait marché. Il s’accroupit, ouvrit le ventre du garde sans tête grâce à son couteau de la taille d’un avant-bras. Il sortit les tripes de l’homme, et les replaça sur le torse de leur propriétaire. Visiblement satisfait, Il ramassa la cervelle de l’impérial et se remit à avancer.

Kor Shaëlon arriva à ce moment précis, et il attendit patiemment que son Maître est fini sa sinistre besogne. Il ne parvient cependant pas a masquer sa surprise lorsque le guerrier en armure Terminator ramassa le cerveau, puis s’amusa à le lancer, puis le rattraper. Le seigneur du Chaos se lassa vite de ce jeu, et un Bolt atteignit l’organe en plein vol.
- Seigneur …
Les bouts de cerveau atteignirent le sol.
- Qu’y a-t-il, Shaëlon ?
- L'amiral Tenrek souhaite vous parler.
Un rictus de mécontentement apparut sur le visage de Kor Mozan.
- Dis-lui que je ne lui parlerais qu’à bord du "Daemons of Revenge". Déclara-t-il en tournant sa tête vers le Warhawk qui entamait sa phase d’approche vers le sol de la planète.
- Retournons en orbite.
L’aspirant Champion suivit son maître qui se dirigeait vers le Warhawk, et posa un regard sur le cadavre. Celui-ci arborait désormais la rune du Dieu du Sang sur son torse. Kor Shaëlon releva les yeux vers son Commandant, et puis s’autorisa un sourire.

Le "Daemons of Revenge" glissait dans le vide intersidéral, et ridiculisait par sa taille les cuirasser de classe "Despoiler" et "Desolator" qui l’accompagnaient. Autour de cette flotte gravitaient de nombreux croiseurs super-lourds modèle "Répulsive", qui assuraient la sécurité des autres bâtiments. Tout cela était inutile, car l’autre flotte était déjà retourné dans le Warp … Cependant, l’Apôtre noir préférait prendre quelque précautions. Sur le pont de commandement du vaisseau amiral du Word bearer, l'amiral de la flotte discutait avec son seigneur et Maitre.
- Comment ça ?? Vous avez perdu leur trace ??? Tonna le Space Marine.
- L’Empyrean c’est obscurci, Monseigneur, s’excusa l'amiral.
- Vos Navigator sont donc incapable à ce point ??? S’exclama Kor Mozan, passablement énervé. Tout ce que j’ai entrepris jusque-là a donc été vain ??? Tu as intérêt à retrouver leur trace, ou je te tue …
Une seule Personne n’était pas effrayer par cet accès de colère. Alors que les membres d’équipage et l'amiral lui-même tremblaient, il sortit de l’ombre.
- Tu as lu des présages, n’ai-je pas raison ???
Le Seigneur du Chaos tourna la tête, et se détendit en reconnaissant son second, le Sorcier Bale.
- Oui … Dans les intestins d’un Garde.
- Moi aussi.
Le Sorcier s’adressa au Commodore.
- Dirigeait-vous vers …
- Le système Gervosa. Termina Nesethal, par la bouche de Kor Mozan.
- Gervosa … Elle avait jadis été conquise par la 13e Légion, déclara Bale.
- Les Ultramarines … Nous ferons payer dans le sang aux habitants de ce système la honte subit sur Khur … Jura Kor Mozan.

____________________________________________________________________________

Un frisson parcourut l'échine d'An'Xurn, tandis qu'il arpentait son bureau. Une perturbation dans le Warp, une de plus parmi tant d'autres. Il faut dire que ces temps-ci, elles étaient de plus en plus fréquentes.

An'Xurn se remit à arpenter la pièce quand une violente secousse ébranla son esprit, le propulsant sur une bibliothèque, où il tomba parmi ses ouvrages.

Se relevant péniblement, il sortit de ses quartiers et se précipita dans le couloir. Il bifurqua dans un corridor et se retrouva dans le Hall. Il monta le grand escalier de marbre noir et pénétra dans la salle du Trone. Vahllalall, y siègeait. A sa taille imposante, se mélait un immense esprit. Il était, et de loin, le meilleur stratège qui devait exister.

An'Xurn s'avança avec lenteur, et s'inclina devant le Trone. Vahllalall, posa les yeux sur lui.

- "Que me vaut ta visite, Sorcier", dit-il de sa voix millénaire, plus rocailleuse que jamais.
- "Maître, l'espace-temps s'est déchiré, des millions d'âmes agonisent en ce moment même dans le système de Gervosa. Et elles ne sont pas votre."
- "Qui est la cause ?"
- "Un vaisseau non loin de là, impossible d'acceder à plus d'information, Maître."
- "Connais-tu ses motivations ?"
- "Seule la Souffrance émane de lui."
- "Bien. Envoie lui un missive de ma part, et ne me déçoit pas."
- "A vos ordres, Seigneur."

Vahllalall regarda le sorcier sortir. Cette arrivée impromptue ne s'annonçait pas si inintéressante que cela. Il se leva de toute sa hauteur et se dirigea vers le centre de communication. Un serviteur le suivait, tenant la balise de localisation dans ses bras. Vahllalall, s'approcha:

- "Skullbred, m'entends-tu ?"
- "Oui Maître."
- "Tu iras sur le système de Gervosa. Tes ordres arrivoeront en temps et en heure.
- "Avec plaisir mon Seigneur."

Vahllalall déconnecta la machine et repartit s'asseoir sur son Trone, plongé dans de sombres pensées.

An'Xurn venait de finir la missive de Vahllalall, on pouvait y lire "Une âme contre une âme"

____________________________________________________________________________

Séphora avançait rapidement dans les catacombes de la cathédrale, un prêtre tenta de s'interposer mais sa tête se détacha de son corps et son cadavre rejoignit ceux des autres religieux ayant tenté d'arrêter la jeune femme. Elle raffermit sa prise sur son élégante épée et fit un effort considérable pour ne pas se mettre à courir. La simple idée qu'elle allait mettre la main sur Stygian, le serpent dévore âmes, la rendait folle de joie. Au comble de l'excitation elle atteignit la lourde double porte en bois. Elle la poussa violement de sa botte écartant les lourds battants qui claquèrent sur les murs. Une salle ronde, au milieu de laquelle un ange de marbre blanc prenant son envol le bras gauche tendu vers le ciel, un pendentif noir en forme de S passé autour du cou.
"Le voilà, enfin! Tu voit Bélial, nous ne seront pas venu sur cette planète pour rien."
Le seigneur du chaos acquiesca calmement et jeta un coup d'oeil derrière lui. Depuis qu'ils étaient entrés dans les sous-sols leurs vox ne captaient plus la surface, Bélial était quelque peu inquiet. Séphora, elle, se pavanait tranquillement. Elle avait arraché le médaillon et semblait danser avec, le tenant à bout de bras. Bélial aurait du être aussi excité qu'elle, mais Jézabel avait bien fait son travail, les douceurs de ce bas-monde lui été totalement proscrites. Il regarda de nouveau derrière lui, l'obscurité semblait avoir grandi.
"On ferait bien d'y aller maintenant Séphora."
Un coup de feu retentit. La jeune femme sursauta et apperçu un trou dans l'armure du space marine. Celui-ci se cacha derrière un coin de l'entrée et sortit son pistolet bolter. Séphora se plaça à couvert, en face du seigneur Emperor's Children. Bélial jeta un coup d'oeil et tira vers les ombres.
"Des Nights Lords! Ils sont sans doute là pour Stygian eux aussi."
Sur ces mots le space marine chargea dans le corridor à la rencontre de ces ennemis de l'ombre. Il vit le premier, dans une armure bleue nuit aux reflets d'or. Des arcs électriques couraient le long de ses membres. Celui-ci sortit vivement son couteau de combat et para difficilement la lourde attaque. Bélial envoya un direct dans le casque de son adversaire brisant ses optiques sous l'impact, un grognement rauque sorti de la grille en forme de fanon représentant la bouche. Le Night Lord recula, et donna un coup large de taille. La lame de combat mordit dans l'armure au niveau de l'estomac. Bélial ne ressentait rien, même le plaisir violent de la douleur lui était interdit, les épées et les tirs ne faisaient que traverser une armure vide. L'Emperor's Children fit tournoyer élégement son arme au dessus de lui avant de la faire gracieusement descendre pour séparer le tronc des jambes de son ennemi.
Il reprit son pistolet dans sa main et fit éclater le crâne d'un autre Night Lord. Séphora l'avait rejoint et venait de planter sa main griffue dans le ventre d'un autre marine. Rapidement elle trancha d'un revers de son épée les jambes de l'adversaire suivant au niveau des genous avant de l'achever en abatant sa lame sur son torse. Bélial tua les deux derniers Night Lords avec des tirs précis de son pistolet bolter.
"Hâtons-nous de rejoindre la surface."


Night Claws fit littéralement exploser le corps du cultiste avec son gantelet énergétique. Il répandait joyeusement les entrailles et le sang de ces pitoyables pions, son armure bleue nuit était maculée de fluides vitaux. Il progressa à l'intérieur de la cathédrale arrivant presque au transept mais de nombreux adversaires ralentissait sa progression. Un Emperor's Children tenta de lui barrer la route, une lourde armure stylisée noire avec quelques pointes de rose, un pagne violet et un lourd gantelet énergétique à sa main gauche:
"- Je suis Straga, élu du Chaos, serviteur de Slaanesh. Tu ne me vaincra jamais!
- Le problème avec vous autres slaaneshii, c'est que votre orgueil est tellement grand que vous ne savez pas la boucler quand il le faut."
Night Claws et Straga se chargèrent, leur gantelets s'entrchoquèrent violement provoquant une onde de choc qui projeta les cultistes alentours. Rapidement les coups de poings fusèrent, l'Emperor's Children esquiva élégament un upercut avant d'envoyer un revers. Le Night Lord apperçu alors au loin la silhouette fine d'une femme en armure et celle beaucoup plus massive d'un space marine. Night Claws sentit ses côtes se briser sous la force de l'impact du gantelet énergétique, il s'était laissé distraire et Straga avait prit l'avantage. Il serra les dents alors que le goût du sang emplissait sa bouche. La figure féminine sembla analyser rapidement la bataille elle fit quelques signe à son garde du corps avant d'emprunter un escalier en colimaçon menant au sommet de la cathédrale.
Le slaaneshii s'était arrété et riait à la situation de son adversaire:
"- Doit-je continuer? Ou tu préfère être un garçon sage et t'agenouiller devant moi pour que l'on en finisse rapidement?
Night Claws sentit les antidouleurs naturels abreuver son esprit.
- Je ne m'agenouillerais plus que devant mon Primarque!"
Le Night Lord chargea Straga, son épaule vers l'avant qui surprit n'eut pas le temps de s'écarter. L'Emperor's Children fut violemment bousculé et jeté sur la foule de renégats environnants. Il poussa et écrasa de nombreux cultistes avant d'atteindre l'escalier de pierre blanche qu'il se mit à gravir à une vitesse surhumaine.
Un bolt fit éclater une portion du mur devant lui. Il se retourna vivement et apperçut le space marine qui accompagnait la femelle, un seigneur sans aucun doute. Night Claws abbatit alors son immense gantelet énergétique sur les murs puis sur les marches, l'escalier commença à se fissurer. Il reprit son ascencion fulgurante, Bélial sur les talons. Des gravats tombaient et les murs se mirent à trembler violement. Le seigneur Night Lord manqua de tomber lorsque une marche se brisa pour s'écraser à l'étage au dessous. Un craquement assourdissant se fit entendre, un bloc de pierre tomba sur son épaulière tandis que l'escalier derrière lui s'effondrait littéralement. Un dernier regard derrière lui pour apercevoir Bélial chuter de plusieur dizaines de mêtres de hauteurs, la colonne de pierre n'était plus, les gravats ensevelissant les hommes en contrebas. Night Claws sentit soudainement que ses pieds étaient dans le vide. Il réussit à se ratraper avec sa main gauche à la dernière marche qui ne donnait désormais sur rien et qui semblait des plus branlantes. Il réussit cependant à se hisser avant de reprendre sa course laissant la dernière marche dégringoler vers le sol de la cathédrale. Il comença a entendre les pas rapides de la slaaneshii qui montait au dessus de lui, sa vitesse fulgurante lui avait permit de la rattraper.
Il atteignit le sommet de la cathédrale et apperçut la femme courrir vers le bord du toit. Le space marine s'élança et se jeta pour la plaquer. Il réussit seulement à lui aggriper une jambe la faisant chuter lourdement. Elle lui envoya un coup de talon dans l'oeil droit fissurant son optique.
Tout deux se relevèrent rapidement et la femme empoigna son épée faisant quelques gracieux moulinet, tandis que le space marine dégainait son couteau:
"- Donne-moi le Stygian! Donne moi ce médaillon et je te laisserai la vie sauve!
- Vient le chercher si tu le désire tant!"
Le poing et la lame s'entrechoquèrent. Séphora frappa avec élégance au niveau des rotules de son adversaire mais celui-ci le para de sa lame de combat. Faisant rapidement un tour sur elle même, elle frapa de son propre gantelet sur le torse du Night Lord, tout un évitant délicatement un direct qui l'aurait certainement tué. Nightclaws avait la force physique et cette bougresse la vitesse et la grâce, ce combat commençait à devenir intéressant.
Il envoya un crochet de son gantelet, Séphora se baissa, posa ses mains au sol et donna un coup de pied d'ans l'entrejambe du géant, lui arrachant un cri de douleur.
"Garce!"
Il lacha son couteau et empoigna la tête de la slaaneshii la forcant à se relever brusquement.
"Tu fait moins la maligne maintenant!"
Séphora poussa sur le bas de son casque et en retira vivement sa tête tout en renvoyant un coup de genou, à nouveau dans le pubis de son adversaire. Elle roula en arrière avec élégance alors que Night Claws réduisait en bouillie le casque avec sa seule poigne.
"Là tu m'a mit en colère salope!"
La jeune femme était pariculièrement belle, son visage plein de grâce exprimait aussi une certaine malice et son regard avait quelque chose d'envoutant. Le space marine récupéra son couteau et feinta un coup de poing pour finalement frapper de taille avec sa lame dans les hanches de la guerrière. Séphora ne s'y attendait pas et le couteau mordit dans son armure et atteignit les chairs. Night Claws donna un coup de botte dans son ventre la projetant sur plusieurs mêtres.
La douleur était exquise et Séphora se releva plus vite que jamais un sourire malsain sur les lèvres. Avec une vitesse surprenante le space marine la rejoignit et plantant son lourd gantelet dans le sol envoya un large coup de pied circulaire. Mais lorsque celui-ci atteignit la jeune femme qui ne tentait rien pour esquiver, celle-ci se vaporisa dans un amas de poussière noire.
"Quoi?"
Il sentit alors ses côtes déjà brisées être pulvérisées sous l'effet d'une épée. Séphora s'était téléportée derrière lui et avait assainé un violent coup de taille.
Malgrès la douleur il se retourna le poing gauche tendu. Le bras atteignit le visage de la jeune femme qui fut jeté au sol. Night Claws releva la guerrière sonnée, arracha le médaillon et envoya un coup de coude dans son ventre qui l'a fit voler et s'écraser quelques mètres plus loin.
Les larmes emplissait ses yeux, elle cracha du sang, elle sentait son corps brisé. Tout ses sens étaient en extase, emplit par cette violente chaleur, la douleur, tout les coups de son adversaire la rapprochait plus en plus de l'orgasme. Mais elle devait rapidement reprendre ses esprits et s'enfuir sinon c'est la mort qui l'attendait. Cet adversaire avait prit l'avantage et elle savait qu'elle ne pourrait le vaincre. Elle remarqua alors que le pendentif lui avait été arraché. Se relevant elle apperçut le Night Lord qui se jetait sur elle. Elle roula sur le coté et se mit à courir vers la corniche la plus proche.
"Où va tu donc comme ça ma belle?" Demanda Night Claws, visiblement surprit.
Il l'a vit alors étendre ses bras et se jeter dans le vide.
"Mais elle est folle!"
Derrière son casque, son visage affichait de la décéption il aurait voulut la réduire en charpie lui même. Il s'approcha du bord et apperçut Séphora planer élégemment au dessus de la place de Saint Appia, des ailes noires à l'allure éthérés la portant avec grâce. Night Claws retira son casque et passa sa main dans ces cheveux coupés courts. Il sourit. Il avait apprécié ce combat, cette jeune femme était presque à sa hauteur et il avait eut de la chance, il espérait qu'il l'a recroiserait un jour.
Une vague idée lui traversa l'esprit alors que ses côtes brisées le faisait de plus en plus souffrir. Il l'a reverrait, de cela il en était certain. Ce ne serai pas la seule fois qu'il entendrait parler de Séphora.
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mar 23 Oct - 10:41:48

La Reine Suprème Ineria se sentait quelque peu perdue. Elle,
dirigeante avisée de la planète Sadome, un monde de la Nébuleuse
d'Elelthar, était prise au dépourvue.
La journée avait pourtant eu
un commencement prometteur. Elle avait condamnée deux de ses serviteurs à
être jetés dans les fosses du Cirque Mortel. L'un de ces misérables
l'avait piqué avec une aiguille pendant qu'il l'habillait, et l'autre
lui avait laissé un épis sur sa coiffure royale peu de temps après,
autant qu'ils paient en étant divertissant! Et avec leur famille cela
l'aurait été encore plus. Elle avait quand même son rang de plus belle
femme du système a tenir, même si en son for intérieur elle pensait que
sa beauté ne connaissait pas d'égal dans la galaxie entière, et peu être
même plus!
Après avoir préparé sa noble personne, elle était allée
réserver un homme pour passer le temps cette nuit, car malheureusement
elle n'y avait plus de divertissement digne de se nom après le Cirque
Mortel. Elle s'était déniché un petit paysan qui apportait des vivres au
châteaux, et devant son minois, elle avait héler deux de ses gardes qui
attrapèrent instamment le jeune homme pour le mener dans la Cage dorée.
Et d’après les supplications de cette vermine paysanne, il s'était
réservé pour son grand amour, le plaisir ne serai que majoré.
C'est
alors que par dessus la muraille de son palais elle aperçu une épaisse
fumée noire, et s'approchant des créneaux il put voir une immense troupe
de paysan, menée par quelque titans de métal envahir la cour intérieur
et massacrer tout sur leurs passage. Alors qu'elle titubait vers
l’arrière elle trébucha sur le corps inerte d'un de ses gardes. Ce
mettant a quatre pattes, elle releva sa tête pour voir son deuxième
garde léviter dans les airs, une fumée fantomatique s'échappant de sa
bouche pour s'engouffrer dans celle du jeune homme.
Quand il se
retourna vers elle, il souriant de façon carnassière, ses dents bien
trop pointue pour être naturelles s'adressa à elle avec une voix grave
et ironique:

"J'ai toujours détesté les personnes qui abuse de
leur pouvoir, mais réjouit toi l'heure de ton jugement est arrivé, je te
ferait expier tes fautes. Prépare toi, les abysses viennent te
chercher, mais ne t’inquiète pas j'ai encore besoin de toi!"
Le monde
s'obscurcissait derrière le dos du jeune homme tandis qu'elle avait
rejeté sa tête en arrire et riait a gorge déployé, Ineria sombra dans le
noir.

Séphora se délectait du carnage, et de sa main gracieuse
projeta un homme contre la muraille le réduisant en pulpe. Ce monde
faisait partie de son terrain de jeu, la Nébuleuse d'Elelthar et elle
comptait bien en profiter jusqu'au bout. Ce monde arriéré avait été
aussi simple que plaisant a corrompre, sa beauté, ses space marines et
ses pouvoirs faisant d'elle une déesse à par entière pour la population,
qui se pliait dorénavant au moindre de ses désirs.
Alors que la
bataille faisait rage, elle aperçut une scène des plus pitoresques. La
jeune reine s'était hissée sur les remparts le glaive à la main, prête à
se battre. Séphora jubilait intérieurement, s'imaginant ce qu'elle lui
ferait faire une fois sous son emprise. Soudain, la noble chargea la
foule. Séphora commença à s'inquiéter, la beauté de la reine était
presque légendaire et la guerrière souhaitait profiter de ce physique si
rare. Elle ne devait pas mourir sous peine de gâcher son plaisir, si
elle n'avait pas Vulgrim elle exigerai compensation!
Mais contre
toute attente elle parvint à fendre la population et fonça sur un space
marines du chaos qui connaissant les désirs de sa maitresse tenta de
l'assommer. La souveraine plongea dans les jambes du géant, le fauchant
au tibia, le monstre tomba lourdement a terre, et continuant sur sa
lancée, la reine sauta et décrocha un coup de pied retourné dans le
casque d'un autre Space marines qui s'écrasa lourdement trois mètre plus
loin.
Bélial ne pouvait pas laisser ce moucheron mettre en danger sa
maîtresse, pointant la reine de son pistolet, il l'accueillit d'une
rafale de quatre bolts. Le personnage royal s'arqua en avant quand il
les reçut dans le ventre, cependant, Belial n'en cru pas ce qu'il
voyait, la jeune fille avait rattrapé les bolts a main nue, leurs
propulseurs encore allumés projetant une trainé de feu.
L'agresseur
disparu pour réapparaitre derrière Sephora, qui hoqueta alors qu'un
morceau de lame ressortait par sa poitrine, mais cette sensation était
loin de lui déplaire, sentir la morsure du fer et la fin approché avait
une douceur exquise et elle ferma les yeux pour en profiter pleinement.
Quand
elle les ré-ouvrit, elle vit son corps a genoux, le glaive planté dans
son dos, autours d'elle une obscurité insondable. Observant son être
elle s’aperçut qu'elle était comme de son vivant en plus pale. Une voix
résonna alors dans les ténèbres.
"Tu vois, la mort c'est très surfait en fait, mais ne t’inquiète pas, tu ne l'es pas encore ...en tout cas pas totalement"
"Et pourrai je savoir à qui dois je ce présent?" répondit-elle d'un ton ironique
Un
homme apparut,sa tête était surmontée d'une auréole en forme d'étoile
de chaos qui tournait lentement et deux ailes membraneuse se dressait
dans son dos, dans sa main pendait la jeune souveraine de Sadome. Il est
vrai que cette femme était vraiment magnifique, mais moins que Séphora
elle même.
" Milady, cela n'est qu'un aperçu de mes présents, je
devais m'assurai que votre protecteur démoniaque n’intéragisse pas entre
nous, et dans ce moment entre le vie et la mort, seul Slaanesh en
personne peut réclamer votre âme, aucun autre démon ne pourra venir.
"un butin dite vous, je vous écoute, mais sache que je ne prétend qu'au meilleur, et la menace ne me fera pas céder"
"un
système entier, peuplé de milliard d’âmes, et tout cela à ta merci, tu
n'a qu'a t'infiltrer et faire ta spécialité" le garçon disparut en fumée
et sa tête réapparut a coté de celle de Séphora, souriant de ses dent
pointues
" Si tu assez efficace je te donnerai ceci, qui attendait dans les coffres fort de notre chère amie royale."
Et
dans sa main tendu un étrange sceaux à l'allure éthérée apparu, sa
forme était si repoussante que seule le démon et Séphora pouvait le
regarder et espérer rester ( enfin c'est relatif) sain d'esprit.
Sephora vive comme l'éclair tenta de l'arracher des griffes de son geôlier, mais ses mains passèrent au travers.
"De
plus un seigneur Night Lord,... Nightclaws je crois, opérera sur les
mondes où j'aimerais t'envoyer. Il me semble que tu a des comptes à
régler avec cet homme?"
" la proposition me semble alléchante mais dans cette état, cela me semble compromis..."
"Je
te rend ton corps intact, même si tu n'accepte pas, mais si mon offre
tient, un portail t'attend dans la salle du trône du palais, mais en
attendant, en gage de mon amitié je t'offre ce modeste présent"
l'étrange interlocuteur s'empara du corps de la jeune reine tombé a
terre et le tendis a Séphora "Je ne l'ai pas tué, son corps et son
esprit sont intact. Je te la donne, mais sache que si tu l’achève son
âme me reviendra directement, alors garde la vivante si tu veux
t'amuser, elle a amplement méritée ce châtiment!"
Séphora posa son
regard avide sur son cadeau, ne pouvant réprimé un rictus d'envie, le
monde tourna autours d'elle et redevint t'elle qui l'était avant sa
mort, mais cette fois ci la belle souveraine gisait a ses pied.
Belial accouru vers elle, elle l’interrompit en levant un doigt:
"Ce soir nous fêtons notre victoire, demain nous en prépareront une plus grande!"
Bélial en son fort intérieur pensait tout autre choses:
"combien de femmes aussi bizarre existaient dans cette galaxie, et pourquoi elle tombaient toutes sur lui?"
____________________________________________________________________________

La salle était plongée dans une demi obscurité sinistre, Dankana s’avança au centre. Devant lui se trouvait des marches menant à un imposant trône de marbre noir et dessus se trouvait son seigneur. Ce dernier était entouré d’obscurité mais Dankana n’avait pas besoin de le voir, il savait qu’il était là.

- le système de Lidranxu est au Primarque seigneur, la 9e griffe s’en assure.
- Bon travail Dankana.

La voix ne provenait pas de celui qui siégeait en haut des marches mais d’un autre coin d’ombre, un imposant guerrier engoncé dans l’une des meilleurs armures de l’univers s’approcha, son visage, engoncé entre deux épaules d’adamantium était le visage même de la peur. Dankana salua ce nouvel arrivant avec tout le respect qu’il lui était dû.

- Allons Dankana relève toi, tu es le First Claws, l’élu des élus, tu n’as pas à t’agenouiller devant moi.
- Maître des Terrorgheist, Vos terminators sont-ils prêts à combattre au près du Primarque ?

La discussion s’arrêta lorsque le Seigneur se leva, il descendit lentement les marches, la lumière semblait oser à peine effleurer son armure bleu nuit, il portait son fidèle gantelet énergétique, même son bolter combiné était à porté de sa main. Les longues ailes de chauve souris sur son casque, sa démarche, son charisme, son but tout ce pour quoi Dankana avait accepté de suivre Night Claws plutôt que le maître des Serres lui revint à l’esprit et il ne regrettait toujours pas son choix, il remarqua alors un petit pendentif accroché à sa ceinture, un serpent enroulé sur lui-même « Stygian » murmura l’élu.

- Nous allons dans un système proche. Commença Night Claws, ça voix était aussi sombre que la nuit et aussi terrorisante que celui qui la hante. C’est là bas que le Primarque reviendra !

Il fit un signe de tête en direction de Katei pour poursuivre, Night Claws ne parlait que peu, mais quand il le faisait il avait toujours cette conviction dans la voix qui renforçait sa poigne sur l’ost.

- Nous avons déjà envoyé les rapaces ainsi que la 13e griffe et le Third Claws afin de préparer le repli du Primarque, mes Terrorgheist seront les derniers à partir. Cependant nous avons appris que de nombreux autres seigneurs convergent aussi vers ce point.
- Serait-ce pour nous arrêter ? Interrogea Dankana
- L’une d’entre elle oui, Une dépravée, dans l’opération pour récupéré le Stygian elle et un seigneur de Slaanesh on massacré plusieurs de nos frères, nous laverons cet affront dans leur sang.

Night Claws se dirigea vers la sortie de la pièce, suivi par Katei et Dankana, ce dernier eu un sourire aux lèvres à l’idée de retrouver les neuf autres Claws, les neuf élus, ceux grâce à qui le Primarque reviendra et la légion renaîtra alors dans toute sa gloire. Peu importe les ennemis, que ce soit des seigneurs du chaos, des adorateurs du faux dieu ou même l’univers entier Il hantera à nouveau la nuit se promit Dankana. Après plusieurs minutes de marche ils arrivèrent dans une grande salle, suffisamment grande pour accueillir un titan warhound couché, devant eux se tenait des centaines de guerriers, les armures bleu nuit, rehaussées d’or offrait un spectacle devant lequel Dankana se sentait toujours très fier. Huit autres guerriers prirent place aux côtés du First Claws, les élus étaient en armure et portaient tous leurs armes, comme chaque marine présent dans la pièce. Katei se placa à la gauche de Night Claws et les neuf autres à droite. Un vague murmure flottant dans la salle s’estompa à la seconde où le seigneur leva son bras droit, engoncé dans son gantelet énergétique.

- Frères ! Nous sommes en route pour retrouver notre Primarque et venger les affronts faits à son nom ! Nous ne connaissons pas la peur, car nous somme la Peur incarnée ! Son regard se posera une fois de plus sur l’univers, Ses griffes s’ouvriront sur des mondes entiers, Il hantera à nouveau la nuit ! Mes frères ramenons notre Seigneur et Primarque, en Son nom et pour Sa gloire !
Avec une synchronisation parfaite des centaines de mains frappèrent leur plastron en répondant : Pour Night Haunter.

____________________________________________________________________________

John terminait sa ronde, encore 5 minutes et il pourrait rentrer chez lui. Demain il fêterait l'anniversaire de sa fille, le premier depuis sa mutation dans l'entrepôt. C'était un bon job, assez peinard, jamais les gosses ou les gangs ne venaient trainer par ici, il n'y avait rien d'intéressant à piquer, si ce n'est des cartes de la planète et des canalisations. Il retourna dans son bureau, s'assis et alluma une clope. Il avait promis à sa femme d'arrêter mais c'était plus fort que lui.

Plus que 3 minutes.
Il regarda distraitement l'écran de contrôle 1-R quand il vit une ombre se faufilait sur l'écran, suivit rapidement de plusieurs autres.
"Oh non, pas maintenant", pensa amèrement John.

Il composa le numéro des services de sécurité de la ville, mais il se souvint que personne ne travaillait là-bas aussi tard. Il raccrocha et fouilla dans son tiroir pour récupérer son arme de service et des munitions. Il descendit discrètement les marches menant au secteur R. Il avança avec prudence et arrivé près de l'interrupteur l'actionna.

John eu un haut-le-cœur en voyant le cadavre de ses collègues gisant dans une mare de sang, leur tête trônant sur des barres de fer. Il voulut s'enfuir mais une force titanesque le plaqua au mur, lui fracassant les côtes au passage. Un "homme" se tenait face à lui, une armure et un casque rouge le dissimulait.

- "Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?", bredouilla tant bien que mal John.
- "Je suis le serviteur de mon Maître, je suis Vangraad, et ce que je te veux, c'est ton crâne."

A peine sa phrase terminé, l'homme en armure sectionna la nuque de John d'un seul coup, éclaboussa encore un peu plus son armure. La dernière pensée que John eut fut pour sa fille.

Vangraad jeta le corps avec les autres, et embrocha la dernière tête, la huitième. Puis il jeta un coup d'œil derrière lui, ses hommes attendaient ses ordres.

- "Les avez-vous ?", tonna-t-il.
- "Oui, Vangraad, tout est là", répondit l'homme le plus à gauche.
- "Parfait, actionnez le communicateur !"

Un étrange appareil dégoulinant de sang, fut déposé par un des hommes. Celui, entra le code et la machine grésilla quelques instants avant de faire apparaître un écran où se tenait un crane luisant, seuls ses yeux rouges montraient que ce n'était pas qu'un simple ossement.

- "Seigneur, nous avons ce que vous vouliez", dit Vangraad en s'inclinant.
- "Beau travail, maintenant passez à la suite du plan et recontactez-moi."
- "A vos ordres Skullbred."
- "Bien, allez-y maintenant, et faites couler du sang pour le Dieu du Sang !"

L'écran clignota quelques instants et disparut comme il était venu. L'homme se pencha et récupéra la machine. Vangraad, se releva et sortit du couloir avec ses compagnons.

____________________________________________________________________________

Kar'chian, le prince démon des fils de Khorne, contemplait le warp dans la gigantesque salle du space hulk qui lui était spécialement réservé, ses ailes était replié, son épée d'obsidium reposant prés de son armure dans un coin de la piéce, malgré son statut de démon, il essaya de vivre comme un astartes, il toucha la marque du dieu du sang sur son front, preuve de la damnation éternelle de sa légion, il réfléchissait posémment, il sentait un trouble dans le warp, une utilisation massive inhabituelle, Zéphon, le sorcier du grand architecte pouait sentir cela aussi, et ils était tout les deux en proie a un doute, où cela méne-t-il donc ? Que devait-ils faire ?

Zéphon brisa le silence qui régnait dans la salle.

«-Le systéme de Gervosa Kruchian; en utilisant le nom véritable du démon Zéphon assurait qu'il parlait en tant qu'ami et nom en sorcier astartes; toute les ouvertures coïncident vers cet endroit paumé de la galaxie. »

Le démon parla avec une voix profonde et las.

«-Le tout est de savoir qui sont-ils et que vont-ils faire là-bas ?
-Le mieux est de nous y rendre, le chapitre a besoin de se défouler et surtout de massacrer les légions traîtresse, afin de leur démontrer que nous ne somme pas une menace a prendre a la légére. »

Kar'chian se détourna de la baie vitrée donnant sur le vide et alla se servir une grande coupe d'eau de vie, qu'il avala d'un trait, il pouvait encore ressentir le goût de l'alcool et cela le rendait heureux.

« -Peut-être mon ami, ou peut-être n'avons-nous pas besoin de faire appel a la totalité du chapitre pour un test aussi infantile, mais Gervosa a attisé ma curiositée, Zéphon, va transmettre ma volonté au démembreur, Cap sur le systéme de Gervosa.
-Bien seigneur Kar'chian. »

Le sorcier pris son bâton surmonté de l’icône de tzeentch et sortit laissant le prince démon a ses réflexion, puis ils prit la direction du poste de pilotage du space Hulk qu'il avait construit, et il en était fer, bien que l'intégrité du vaisseau ne dépendait que de sa survie, les fils de Khorne le traitait avec le plus grand respect, même le jeune Kruchian le démembreur.


Le Space Hulk bourdonnait d'activité et des bruit de combat se faisait entendre un peu partout, les démon du warp tentait de rentré dans le vaisseau, mais était chaque fois repoussé par les guerriers astartes, mais pour combien de temps encore ?

Aprés quelque minutes, le sorcier rejoint enfin Le premier capitaine des fils de Khorne au poste de pilotage, ou plusieurs astropathes et navigators se concentrait pour ne pas tomber dans un piége quelconque du warp a l’affût de toute anomalie car le warp est dangereux même lorsqu'on est de passage.

Kruchian quand a lui regardait le vide coloré du warp, on ignore pour quelle raison, son armure rouge et or énergétique ornée du symbole de Khorne sur l'épaule gauche avait été repeinte suite a la derniére bataille contre les Black templars, sont casque a cornes était accroché a sa ceinture, il se retourna et s'inclina devant Zéphon.

« -Mon seigneur, quel sont les ordres du maître de chapitre ?
-Cap sur le systéme de gervosa démembreur, les légions renégates on l'air d'apprecier l'endroit, et nous allons voir ce qu'il en est.
-Gervosa ? Mais c'est le fin fond du trou du cul de l'univers, qu'est-ce qu'il ferait làs-bas ?
-Justement mon jeune ami, nous allons enqueter. »

Kruchian donna l'ordre a l'équipage, et aux autres marines de se préparé, quelque heures plus tard le Space hulk émerga du warp, kruchian se tourna vers un navigator.

« -Un idée des forces locales ?
-Hé bien seigneurs, des régiments de garde loyaliste en nombre important, mais aussi quelque signature typique d'armure énergétiques un peu épars, ils ne doivent pas appartenir a la même légion
et on dirait que des cultes se réunissent. »

Kruchian s'en alla alors, sa longue cape bleutée claque derriére lui, et s'en alla dans la salle d'arme ou reposent parmit d'autre armes-trophées, Karinth, l'arme-démon ou est renfermé l'ame d'un des buveur de sang de Khorne, la hache a lame noire était enchainé, par peur que le démon ne se libère de lui-même c'est peu probable, mais on est jamais trop prudent, lorsque que l'astartes s’emparât de l'arme, un flot de pensé dévastatrice et psychopathe envahit son esprit, et le démon entra en contact avec lui.

« -tu a intérêts d'avoir une bonne raison de me dérangé mortel !!!!
-J'ai besoin de toi saleté, et si je pouvait je m'en passerait bien, mais je pense que tu vas apprecier ce que j'ai a t'offrir !
-Ha ouais ? Et quoi ?
-Le sang des fidèles du prince du chaos. »

Le flot de pensée négative se mua en satisfaction et se retira de son âme, le démon exultait intérieurement de tuer les serviteur du petit dieu.

Le premier capitaine des fils de Khorne se rendit a la baie d'embarquement du space hulk ou attendait se quelque guerriers, ses forces n'était peut-être pas importante, mais elle était déterminée, les novices nettoyait leurs armes, les berserk vétérans avait un peu de mal a se contenir, il n’emmènerait que ceux là pour le moments et si la situation l'exige il appellerait a l'aide.

Les thunderhawk rouge et or sortait de la coque du vaisseau et descendait vers la planéte principal du système, un silence de mort régnait dans le vaisseau, les fils de khone n'aimait pas trop parler.

Lorqu'ils arrivérent il furent assaillit par un grande patrouille de garde impériale, rapidement décimer par les bolter lourds des novices.

« -Bien les gars, dit Kruchian dans son vox, le seigneur Kar'chian nous a ordonné d'inspecté les magouille des légions traîtresse, alors pour le moment halte au feu sauf si vous n'avez pas le choix c'est clair ?
-Oui seigneurs, répondirent en chœur les soldats.
-Maintenant en avant ! »

Il avancèrent silencieusement a travers la ville endormie et les quelque humains qui les voyait n'avait pas le temps de comprendre ce qu'il leur arrivait, puis venant d'un amphithéatre, ils entendirent un chant mélodieux et barbare a la fois pénétrant par toute les entré du batiment il virent quelquechose que seul les dévots de slaanesh savent apprécié, une sorte de super orgie de luxure, de nourriture et de musique incessantes.

Kruchian devait les interrompre, lui et ses gars n'en pouvait plus de voir et d'entendre et certains commençait a relâcher leurs armes, prét a se rendre dans la masse de chair, Kruchien lança un ordre d'attaque, et il apprit qu'il ne faut jamais croire un cultiste de slaanesh sans défense, a peine les astartes s'était lancé a l'assaut que les humains se mirent immédiatement a les attaqué, si bien que seule les arme énergétique, et les arme de corps à corps servait contre eux, les cultiste tentait de percer leurs armures épaisse, mais Kruchian les fauchait a l'aide de son arme démon, les novices les contenait tandit que leurs frère usait de leurs lance-flammes, les berserk quand a eux était totalement dans leur éléments, bien qu'ils soit moins psychopathe que leur homologues world eaters, les berserk des fils de khorne jouissait de la même maniére du massacre qu'il produisait, Kruchian ne sarrétait pas, il vit des novices mourir étouffé sous la masse des cultiste qui les submergeait, mais au final ceux-ci furent massacré et fauché comme des épis de blés, Kruchain était légèrement blessé mais rien de grave, les novices mort furent sortit de la maré rose et violette pour récupérer leurs patrimoine génétiques, les berserk quand a eux continuait de s’acharner su des cadavres.

Kruchian lança un appel au space hulk.
«-Seigneurs Zéphon ?
-Parle.
-ça grouille de cultiste de slaanesh seigneurs, mais j'ai le sentiment qu'ils n'y a pas qu'eux, et ce n'est surtout pas la raison de la présence des autres signatures.
-Donc ce n'est pas une invocation...
-Ni même une croisade noire.
-Continuer la mission, je vais en référer au maître.
-oui seigneur, Kruchian terminé »
Kruchian ordonna l'incinération des cadavres, puis il sortirent de l'amphithéatres, retournant a la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mar 23 Oct - 10:42:41

Une larme coula le long de la joue fine de Séphora telle une goutte de rosée sur les pétales d'une fleur. La jeune femme ressentait toujours ce vide affreux au fond d'elle même. Rien ne lui permettait d'oublier. Ni le sang, ni le sexe. Sa vengeance n'avait été qu'une illusion.
Assise sur son lit, entièrement nue, le dos appuyé contre les coussins et les jambes ramené contre elle, elle se demandait si elle était condamnée à la tristesse et au manque. Elle possédait tout sauf l'essentiel.
"Sybile"
Ce nom, prononcé dans un soupir.
Réagissant peut-être à la rupture soudaine du silence ambiant, Inéria se retourna dans son sommeil.
Séphora observa les deux femmes qui avait passé la nuit avec elle et qui dormait encore profondément. A sa droite, la jeune reine, peste au physique avantageur qui ne cherchait qu'à plaire à cette nouvelle maîtresse qu'elle aimait tant. A sa gauche, la comandante Béthanie, sa favorite. La jeune femme appréciait son expérience et sa sagesse, elle, ne cherchait pas à satisfaire ses ambitions ou à être appréciée. Reconnaissante, seul lui importait le respect de Séphora.
La jeune femme repensa à la bataille de la veille. La station de comunication Obélis était rapidement tombée grâce au mélange de sauvagerie et de stratégie élégante déployées par ses troupes. La planète FarHope était désormais privée de son unique moyen de comunication longue portée, aucun renfort ne répondrait aux cris d'agonie.
La jeune guerrière se ralongea, glissant élégamment entre ses deux compagnes et se mit à carresser avec volupté la hanche nue de Béthanie qui lui tournait le dos. Des pas lourds en provenance du couloir lui firent oublier ces envies l'espace d'un instant.
"Qu'y a-t-il Bélial?" Demanda-t-elle doucement sans quitter des yeux le corps de son amante.
Les pas se turent. Elle devina le seigneur du chaos debout devant le lit.
- Nous venons de recevoir deux messages. Le premier vient de la planète principale de Gervosa, les "Fils de Khorne" ont attaqué nos cultistes.
- Bien ces dégénérés ont mordu à l'appat et l'autre message?
- Il vient du sergent Malphas qui effectuait une reconnaissance près de l'entrée du second canyon. Son escouade a été décimée par des Nights Lords.
Séphora reporta son attention sur le space marine. La colère et la frustration du vol du Stygian remontèrent dans le coeur de la jeune femme. Elle se leva délicatement sans réveiller les deux autres femmes.
- Et bien parle! Reprit elle séchement en quittant la chambre, Bélial sur les talons.
- Il ont été prit à partie par une bande de raptors eux aussi en reconnaissance, apparement Malphas et deux de ses hommes ont put en réchapper. Le sergent Night Lord aurait lancé à nos Emperor's Children "que nous n'atteindrions pas Prax avant eux".
- Cet idiot cherchait à nous défier? Séphora était estomacquée. Pour qui il se prend! Quel imbécile, on ne réveille pas le chat qui dort."
La guerrière s'arréta, appuya le bas de son dos sur la rambarde et réfléchit un instant. Les deux slaaneshii avait continué leur chemin jusqu'à un pont d'acier, surplombant l'un des hangars de la station Obélis, reliant les quartiers des officiers et le poste de contrôle. Au dessous d'eux, des dizaines d'hommes et de femmes ainsi que quelques spaces marines s'affairait à remettre en état plusieurs chars prédators. Certains apperçurent leur belle comandante au dessus d'eux qui ne semblait pas se rendre compte qu'aucun vêtement ne la couvrait. Les Emperor's Childrens qui l'avaient remarqué baissèrent rapidement leur regard, frustrés de ne ressentir aucun désir.
Séphora releva la tête un sourire malicieux sur le visage :
"Il veulent jouer au plus malin, alors jouons. Ils vont voir à qui ils ont affaire, ils m'ont déjà humiliée une fois, pas deux!
- A quoi pense-tu?
- Prax a été construite à l'intérieur d'un canyon pour résister aux assaut des orks et elle s'enfonce dans la terre, une merveille de technologie. Les deux seules voies d'accès qui s'offrent pour l'attaquer sont l'un des deux défilés rocheux qui la rejoignent. Nous occupons déjà l'entrée du premier et le second n'est qu'à quelques centaines de kilomètres au sud.
- Tu compte l'attaquer avant qu'ils ne rentrent dans le second canyon?
- Trop risqué, nous perdrions du temps. Si ça se trouve ils sont déjà rentré dans le défilé, non. Tu va prendre les troupes les plus lourdes et attaquer Prax, je vais prendre les unités rapides, localiser leur colone et mener une guérilla afin de les ralentir. Une fois arrivé à la cité-ruche nous les laisserons entrer.
- Et le piège se refermera sur eux avec une violence rare je te l'assure. Reprit le space marine. Je vait voir avec les techmanciens, si ont peut utiliser les valkyries de ces chiens impériaux, nous pourrons intervenir rapidement dans l'un ou l'autre des défilés.
- Sage précaution, Bélial. Le "NightClaws" à leur tête m'a semblait être quelqu'un d'intelligent. Nous devons nous hâter. Tout le monde doit être prêt au départ ce soir au plus tard. Réveille Béthanie et l'autre greluche, tu prendra cette dernière avec toi d'ailleurs, elle risque de m'embêter plus qu'autre chose. Maintenant va!"
Bélial laissa Séphora seule avec ses pensées. Elle remarquea les regards envieux de plusieurs hommes et femmes en contrebas mais elle n'y pretta aucune attention. Elle songea à ce que pouvait préparer son rival de l'autre coté de la montagne.
"Tu a interêt à avoir un sacré plan NightClaws, car c'est une course droit vers ta mort que tu engage dans le cas contraire."

____________________________________________________________________________

Le Juge contemplait tranquillement sa mare miroitante, ses pions étaient en place et la partie promettait d'être jouissive, surtout quand la victoire est assurée. La démonette Kiria vint lui apporter une coupe d'un liquide cristallin dans un calice dorée. Rien de tel que de siroter ce nectar pendant la réalisation d'un plan.

Le système de Gervosa se compose actuellement de trois planètes majeurs et de plusieurs satellites. Ses forces avait infiltrées tous ces astres et érigés les pilonnes infamantes, il ne manquait plus que le début de la boucherie!

Il passa mentalement en revue les protagonistes de cette odieuse pièce de théâtre. Il y avait tout d'abord le seigneur de guerre Skullbred, un être aussi dérangé que prévisible, ce paradoxe l'amusait beaucoup. Il avait été envoyer par son maitre qui pensait pouvoir négocier avec lui, le grand Maitre Des Règles, les mortel était si arrogants, encore plus les space marines qui ce croient des dieux alors qu'ils ne sont rien. Bien sur il avait accepter le marché, ce manifestant comme un simple commandant démoniaque recherchant quelque âme pour son dieu tutélaire, alors qu'en réalité seul leurs pouvoirs lui importait. Skullbred avait été envoyé sur la planète capital, Brandforge I, son infiltration était réussi et les complexes miniers polaires étaient tombés.

C'est alors qu'entre en jeu les pauvres victime du warp, qui ne cherche qu'a ce venger de leur tyrannique dieu sanguinaire. Le sourire ironique qu'il affichait n'échappa a Kiria. Leur chef est un certain Kruchian, qui est entré dans le système de Gervosa des qu'il a vu ses camarades en armures énergétiques, bien sur le Juge lui a faciliter le voyage, lui ouvrant toute les barrière et modelant le warp pour lui permettre une arrivé aussi rapide qu'efficace, directement sur la Base des scientifiques polaires. Cette académie de recherche avait depuis bien longtemps sombré dans la décadence, et l'infiltration rapide des serviteur de Sephora en témoignait, elle méritait d'être purgée.

Mais le plus intéressant est le faite que Skullbred doit passer par la pour descendre vers la capital, car l'académie renferme les secrets des passages souterrains de la ruche centrale.
La bataille entre vrais cultistes de khorne et faux cultistes mais ayant les même pouvoir et stratégie démontrerai quel foie est la meilleur, ou pas!

Une autre force se cache sur la capital, mais sa présence reste floue, même si la puanteur de Tzeench l'accompagne, il faudra faire attention à ce petit électron libre.

Passons maintenant au deuxième théâtre d'opération, le plus dramatique au sens théâtral du mot. Une jeune guerrière combattant contre le chevalier noir, quelle belle histoire!
Sephora avait été attiré par l’appât du gain après sa visite de courtoisie, et son rival Night claws aurait la bonne surprise de la revoir.

Le conflit se passerait sur la deuxième planète du Système, FarHope, une planète trop agressive pour permettre une colonisation complété, et donc parsemé de plusieurs ruche. Les deux armée Belligérantes se ruaient vers Prax. Cette imbécile de Sephora, asservie par ses désirs avait relevé le défit de Claws et tentait de le frapper sur deux fronts. Claws lui aussi avait sous estimé son adversaire et dans cette situation il se fera décimer, les deux camps seront exsangue, et les défenseur de Prax vaincront en finalité car ils disposent de relique technologiques cachées, mise la pour assurer leur croissance et leur multiplication en vue de la moisson, cela est intolérable.

Bien sur il pouvait compter sur les World bearer qui suivaient Night Claws, mais cela serait beaucoup moins jouissif de perdre ses jouets maintenant, il allait intervenir.

Un tourbillon de particule noires et blanches tournoyaient autour du Juge, et la démonette qui observait la scène dans un coin de la pièce s'extasiait devant ce ballet cyclonique. Le Démon allait opérer un sort d'une complexité impossible pour un mortel, non pas dans sa difficulté mais dans sa nature même. Quand il réouvrit les yeux ce fut à sept endroits différend.

Son premier avatar apparut prêt de Skullbred pour le guider vers l'académie.

Le second à l'académie même pour forcer Kruchian a y rester.

le troisième a pour but de ralentir les World bearer en leur offrant une cible alternative, comme le sanctuaire reliquaires de la lune Marzial, satellite de FarHope.

Le quatrième apparut a Night Claws, l'escortant jusqu’à Prax, et le protégeant au cas ou, il ne voulais surtout pas voir le duel des deux grand ennemi perdu pour rien, et Claws ne devait pas ressortir plus fort de ce conflit, il veillera a ça.

La cinquième pairs d'yeux étaient ceux de la Reine Inéria, il allait profitait que ce corps corrompus par son essence lui serve de pantin pour fausser compagnie à Belial et aller désactiver les armes antiques, récoltant discrètement quelques âmes au passage.

Son sixième double ouvrit lui aussi les yeux, se réveillant d'un léger sommeil, il entendit a coté de lui "vous êtes réveillé seigneur inquisiteur Cedarlax?"
"Bien sur mon cher acolyte, la flotte est elle encore loin de la cible?"
"Le warp n'est pas très clément et le voyage risque de durer encore, mais quand nous arriverons a Gervosa, nous n'auront aucune pitié pour les hérétiques!"
"Bien, ton fanatisme me réjouit!" dit l'inquisiteur, un grand sourire étirant son visage féroce

____________________________________________________________________________

Kor Mozan arpentait les couloirs de son vaisseau d’un pas rapide, sa frustration se voyait sur son visage. A la vue de leur Seigneur, les membres d’équipage et les serviteurs lobotomisés s’écartaient, de peur d’encourir sa colère. Le Word Bearer remontait vers le pont de commandement principal, et mieux ne valait pas se retrouver sur sa route. A l’extérieur, les Champs de Geller résistaient tant bien que mal à la fureur des démons du Warp. L’Apôtre noir savait que les membres d’équipage ne craignaient rien, mais il ne voulait pas que les démons rentrent dans le vaisseau, pour éviter de saper le moral de ces matelots humains. Il arriva finalement devant l’énorme porte anti-explosion épaisse de plusieurs mètres d’acier. La porte s’ouvrit dans un bruit de dépressurisation, un fin trait de lumière apparut pour couper en deux parts égales l’étoile à huit points d’acier noir. Le Maître de l’amas des lunes Pourpres s’avança dans la sinistre pièce.

-Avez-vous trouvé le point de sortie du Warp de Night Claws ??? Demanda le Word Bearer.
-Pas encore, monseigneur. S’excusa un Astropathe.
Kor Mozan ravala sa fureur. Il ne pouvait tuer cet homme, les Astropathe étaient rare et précieux … Si un simple humain lui aurait fait part de ces nouvelles, il l’aurait proprement décapité.
-Où es tu, Night Claws … Se demanda le renégat. Le chef des Word Bearers resta perdu dans ses pensées un long moment, Il fut ramené à la réalité par un tressaillement de Nesethal.
-Quoi, qu’y a-t-il ? Demanda le Seigneur du Chaos.
-il se passe des choses étranges, petit Astartes … Mes congénères me font part de nombreuses âmes vouées au différents Dieux voguant dans les désolations informes …
Avant que le Space Marines ne puisse d’avantage l’interroger, l’Astropathe s’exclama :
-Nous l’avons trouvé. Le Point de sortie de Night Claws.
L'amiral Tenrek lança un regard vers le Gal Vorbak.
- Vos ordres, monseigneur ???
- Foncez … Et annoncez à tous les membres du Concile de la Foi Impie de se rassembler.

Kor Shaëlon s’avançait dans le sombre couloir. Tout autour de lui, les symboles de la légion et différentes runes du Chaos s’affichaient fièrement. Un long tentacule s’accrocha à son armure. L’aspirant Champion jura, puis écrasa entre les doigts de son gantelet énergétique le membre sortant du plafond. Celui-ci se rétracta rapidement. Satisfait, le marine continua son chemin. Il faisait complétement noir, cependant la nyctalopie des Astartes leur permettait de voir très bien même dans l’obscurité la plus totale. Au bout d’un moment, une silhouette toute de noire vêtue s’interposa entre le marine et son objectif.
-Qui approche ?
-Une âme.
-Quel est votre nom ?
-Je ne saurais le dire.
-Passez, mon frère.
Kor Shaëlon dépassa la sentinelle, et il pénétra dans une immense salle, incurvée vers le bas. Une monumentale bannière de la légion pendait du plafond. Au point le plus bas de l’amphithéâtre, se trouvait une silhouette, entourée de sa garde de marines. Dix monstrueux Terminators équipés de Crozius Arcanum impies. Au centre du cercle se trouvait le Fils élu, au point exact de symétrie de l’étoile du Chaos qui se situait dans le centre de ce lieu. Il était de dos, et le même symbole que celui du sol envoyait des reflets de toute les couleurs, et d’autres que de très nombreux mortels n’avaient jamais vu. Le seigneur des Word Bearers se retourna, et le silence se fit dans la salle. Une projection holographique apparut depuis le centre de l’étoile, montrant une planète, ainsi que son satellite. La flotte des Word Bearers apparaissait au-dessus de l’orbite de la lune, baptisée Marzial par les habitants du pathétique système présent. Une projection de la navette de Night Claws apparaissait rouge vif, afin que tous voit sa trajectoire, se posa dans une colossale ville, la seule du satellite.
-Voici La lune Marzial, déclara Kor Mozan. C’est un monde Sanctuaire, dédié au faux empereur. La ville abrite une place-forte, surmontée de nombreuses batteries Sol-Air, nul doute que les serviteurs de l’Imperium en feront bon usage. Les Elus de Talonn Kardee détruiront les emplacements d’armes pour permettre un débarquement par module. Nous ne savons pas pourquoi, mais notre ennemi a choisi cet endroit pour accomplir sa mission. Il a surtout choisi sa tombe !!! Porteur de la vérité, rappelez-vous quelle était la tâche confiée par le Primarque lui-même. Il nous a chargé de détruire toute les œuvres de ce faux dieu, qui à rejeté notre adoration … Effectivement, il n’est pas un dieu. Word Bearer, montrez à ces fous à quel point ils sont dans l’erreur.
Une ovation s’éleva de la foule, tellement forte qu’elle fit trembler le plafond de la salle. Kor Shaëlon poussa un cri d’approbation. Leur meneur était avec eux, ils ne pourraient se tromper … Nul ne savait que l’Apôtre noir avait déjà été floué par l’illusion du Juge suprême.

Dans la Basilique principale de Marzial Prime, le Haut cardinal Sernus tentait tant bien que mal de calmer ses jeunes apprentis. Les jeunes garçons, âgé de 7 à 9 ans, était terrorisés. Il avait été réveillé par la canonnade des Batteries Sol-Espace. Des HellDrakes affrontaient les Thunderbolt pour la suprématie aérienne. Le Religieux remerciait l’Empereur que l’affrontement leur soit caché par les vitraux alentours. Un éclair zébra le ciel, ce qui eut pour effet de faire apparaitre le contour d’une des machines démons déchiquetant l’aile d’un des chasseurs impérial. Les enfants l’avaient vu, et cela les apeura encore plus.
-On va tous mourir … geignit l’un d’entre eux.
-Non, car l’immortel Empereur-Dieu nous protège.
-En es-tu certain ? Demanda une voix qui venait de derrière la statue de marbre blanc du Divin Empereur de l’Humanité.
Un Astartes émergea de l’ombre. Neuf autres des surhommes apparurent à leur tour de derrière les colonnades qui soutenaient la nef. Ces derniers se placèrent derrière les jeunes religieux.
Le Cardinal reconnu des traîtres de L’Adeptus Astartes, et il prit peur. Sa voie trembla légèrement quand il parla.
-L’Empereur est avec nous.
Talonn Kardee aligna la tête du prêtre dans son viseur, et il déclara.
-Rejoint le, dans ce cas-là.
Le doigt pressa la détente, et la statue immaculée se retrouva enduite de sang et de cervelle.
Il commença à s’en aller vers son objectif, lorsqu’un de ses élus demanda :
-Que fait-on des enfants ?
Talonn Kardee Tourna son casque cornu vers son escouade, les jeunes garçons ne virent qu’une lentille briller dans la pénombre.
-montrez leur la vérité …
Il entendit le bruit caractéristique de neufs couteaux tiré de leur étui, puis les lames mordirent la chair tendre de la gorge des enfants. Autant de têtes roulèrent au sol.

Kor Shaëlon s’accrocha autant que possible à son harnais de sécurité. La chute par module n’était pas sa façon de débarquement préférée … Cependant, l’idée du combat l’excitait assez. Le module atteignit lourdement le sol, puis les portes s’ouvrirent. L’aspirant champion encouragea ses hommes à sortir, et puis commença à tirer. Son escouade était tombée au beau milieu d’une place dégagée, et des gardes commençaient à se rapprocher. L’Astartes envoya une rafale, et il sourit en sentant le tressautement de son bolter dans sa paume. Les munitions atteignirent tous leur cible, et il renvoya un humain dans les rangs de ses camarades.
-Word Bearers, au contact !!! hurla-t-il.
Les Astartes se ruèrent vers les défenseurs, qui tentèrent futilement d’arrêter leur charge. Kor Shaëlon dégaina son couteau de combat, et fonça. Une décharge de laser l’atteignit à l’épaule. Il se laissa entrainer par le recul, effectua un tour sur lui-même, le bras tendu. La lame trancha la carotide d’un des humains, il percuta violemment un second, lui brisant le sternum. Le gantelet s’abattit sur un troisième impérial, lui brisant la poitrine. Le renégat se laissa aller à un élan de joie.
-Tuer les tous, montrez leur la puissance du Chaos !!!

La gouverneure Marilia regardait sa ville brulait depuis le balcon de son palais. Les derniers Thunderbolt gisait au sol, et servait de barricade au garde tentant désespérément de protéger leurs domaines. Sur quelque toit des immeubles résidentiels et des églises se trouvait des carcasses de ces abominables machines démoniaques volantes. Elle remettait les jumelles a ses yeux, et regarda une nouvelle fois la situation. La route principale, qui était le moyen le plus rapide d’accéder au palais. Ses Capitaines lui avait dit que ce serait l’endroit le plus attaquer, alors que cela n’était pas le cas. Seuls des guerriers difformes, armée de lames impies, de pinces et d’appendices osseux menaient l’attaque, leur férocité les forçant à attaquer au corps à corps, ou les pauvres gardes se faisaient massacrer. Sur le bord droit, les compagnies blindées permettaient de contenir leurs assauts, mais plus pour très longtemps, des chars ennemis prenaient la direction de la poche de résistance. Très bien, pensa Marilia. Leur sacrifice nous permettra de gagner le temps pour nous enfuir. Elle reporta son attention sur la gauche, ou tout allaient plus mal. La grande église du Haut cardinal était en train d’être détruite par un féroce guerrier, maniant une Masse à pointes. L’arme s’abattit sur une chimère, laquelle fut de suite renversée. Les Gardes du corps du guerrier massacraient les défenseurs du bâtiment saint.
-Madame, il faut partir … dit un de ses garde personnels.
-Oui, j’arrive …
Marilia se retourna, et entreprit de marcher vers la Skyshield situé à l’arrière du bâtiment. La plateforme était en vue, quand le garde en tête s’effondra, le corps criblé de balles. Le capitaine poussa sa maitresse derrière une statue, juste à temps pour la sauver d’une rafale qui l’aurait coupé en deux. Dix Word Bearers surgirent, et entreprirent d’équarrir les humains a coups d’épée tronçonneuses. Talonn Kardee ramassa le Marilia par le col, et la souleva sans efforts.
-Bonjour. Dit-il, d’une voie légèrement moqueuse.
-Sale enfoiré, pourquoi avez-vous fait ça ???
-Chut … D’aussi vilains mots ne devraient pas sortir d’une si jolie bouche.
-plus rien ne sortira de la tienne, salaud !!
La noble sortit de sa poche un pistolet de petit calibre, et tira droit vers le cœur de l’Astarte. La petite balle ricocha, et toucha le plafond.
-Elle a le courage de tirer sur un Astarte … siffla l’un des élu, admiratif.
-Non. Le reprit le Champion. Elle est folle eu point de tirer sur nous … Tu m’as raté, mais moi je ne te louperais pas …
La nuque craqua sèchement.

-Avez-vous trouvé Night Claws ??? Demanda Kor Mozan.
Pas de réponses.
-Répondez.
-Night Claws n’est pas là. Déclara Kor Shaëlon. Nous n’avons vu aucun Night Lord.
-Cela me semble l’évidence même … Bale semblait soucieux. Sa navette était un leurre. Une illusion crée par un habile psyker.
-Vous cherchez Night Claws ??? Talonn Kardee émergea de l’ombre. Je sais où il est. J’ai trouvé dans le bureau du gouverneur des relevés de communications radios. Night Claws et une Seigneur de Slaanesh se battent pour la planète FarHope, en dessous de nous.
-Que fait-on, seigneur ? Demanda Le sorcier.
-Nous allons venir demander notre part. Déclara Kor Mozan, un rictus au lèvre.

____________________________________________________________________________

Tout était calme,..., trop calme songea Kruchian, son inquiétude semblait se transmettre a ses soldats ce qui les rendit non seulement nerveux mais aussi plus prudent, les seuls bruit qu'ils entendaient venait de quelque animal errant. D'après de ce qu'il avait vu, cette cité est une vraie tumeur corruptrice sur cette planète, c'est étonnant que l'ordo malleus n'ai pas ordonné l'exterminatus de ce monde.Non décidément quelquechose clochait.

Un grand brasier multicolore devant le seigneur du chaos, gigantesque, intense et pourtant cela ne dégageait aucune chaleur, Kruchian se couvra les optique de son casque pour ne pas être éblouit par la lumiére, les novice surpris commençait a tirer sur le brasier, qui leur répondit en brûlant tout les novices, a l'exception de Kain, leur chef, protéger par l'un des cadavre de ses novices, leur armure avait fondu et une horrible odeur de chair calciné montait au narines de kruchian, cette même odeur et ce spectacle écœurant commençait à énervé les berserkers, mais kain leur hurla de garder leurs calme, après tout c'est lui qui les a former.

«-Karinth, un copain a toi ?
-Non, et d’ailleurs si je le savait je ne te le dirais pas, par contre ce flot de magie pure, c'est un serviteur de tzeentch, le dieu des lâches !!»

Et en effet, le grand brasier s'éteignit, a la place se tenait un gigantesque démon, de grandes ailes bleutés, une armure parée d'or et de talismans, une tête a six cornes, un regard rouge remplit de tout les mensonge de l'univers et surtout de grande griffes d'acier ainsi que de grandes dents pointues.


Kruchian tenait fermement la hache géante a deux mains tout en fixant le démon.

«-Qui est-tu monstre ? Encore un Laquais des dieux noirs ?
-Qui je suis ? Disont simplement que je suis...dieu, Votre dieu, du moins clui qui s'intéresse le plus a vous en ce moment.
-Je ne porte aucun crédit a tes paroles saloperie, si tu est venu pour combattre je t'attend.
-Du calme mortel ! Je ne suis pas votre ennemi, en vérité, je suis venu en allié !
-Tu transpire le mensonge ! Hurla Kain!si tu était venu en paix tu n'aurais pas tuer mes novices, je t'arracherais la colonne et brûlerais tes restes dans le soleil !
-Vous pensez vraiment être les seuls sur ce monde ? Ne sentez-vous pas monter en vous la colére ? Une soif de combattre de plus en plus forte ? Vos vieux ennemis sont là, les world eaters ravage l'endroit.
-... Qu'est-ce que t'a a gagner dans tout ça démon ?
-Je vous offre une chance Kruchian, une chance que vous souhaitez vous et votre maître de chapitre depuis des siècles.

Le démons agitât les doigt en murmurant des mot incompréhensible pour un astartes lambda, en un instant il ne se trouvait lus dans les ruelles de la planéte, mais dans un vaisseau, son armure avait changée, elle n'était plus rouge et or, mais blanche aux épaules bleue, sur sa hanche était rangée une épée énergétique et un pistolet plasma, il regardait autour de lui et reconnaissait en partie le vaisseau originel des Fils de Khorne, « l'épée de l'empereur », un hublot donnait sur le vide, tremblant, le World eater regarda par cet hublot, et vit quelquechose d'effroyable, la flotte d'Horus lançant l'assaut sur les loyalistes de istvaan, cela veut dire qu'il était retourné des millénaires en arrières, a l'époque où il n'était qu’un simple sergent space marine ?

«-Malek ! Interpella une voix grave, plus personne ne l'avait appelé par son ancien nom depuis qu'il était devenu le premier capitaine des Fils de Khorne...qui ?...
-Malek ? Quelque chose ne vas pas ? »

Il se retourna et le vit, Kruchian, le tout premier avant de devenir un prince démon, toujours vétu de son armure blanche et bleue, une grande hache énergétique, son visage humain le fixait, puis tout s'évanouissait dans le néant, puis la ruelle noires réapparut devant ces yeux.

Il s'écroula, Kain allat le soutenir tandit que les berserk formait une barriére entre leur capitaine et le monstre.

«-Kain, combient de temp suis-je... ?
-Quelque seconde san rien dire capitaine, il s'est passé quelque chose ? Que vous a-t-il fait ?
-...rien.. »

le démon hurla de rire et disparu de la même façon qu'il était apparu, et une voix ancienne résonna dans sa tête.

« -Je vous offre une chance...de sauver votre chapitre... »

------Space Hulk « Fureur des justes », vaisseau des fils de Khorne-------

« -Des cultistes de slaanesh ?
-Oui seigneur Kar'chian, le premier capitaine a massacré un grand groupe de cultiste, et depuis on ne reçois plus rien.
-Essayez encore navigator !
-Navré mais je ne reçoit plus rien depuis des heures. »

Kar'chian sentait la colère monter en lui, mais il se calma, la colère est mauvaise conseillère même pour un guerrier, il réfléchit quelques minutes puis se tourna vars le navigator.

« -Quel est leur dernière position connue ?
-Une académie situé dans une ville.
-Très bien.»

Le prince démon s'en alla de la salle de contrôle et retourna dans ses appartement, de la il fit venir ses 6 élus ainsi que Zéphon, tous était en armure énergétique, comme si ils se doutaient de ce que voulais leur chef.

«-Mes frères, nous allons descendre sur la planéte et tenté de retrouver notre premier capitaine, il n’émet plus depuis des heures nous devont le retrouver.
-Mon seigneur, dit Zéphon, c'est peut-être un piége.
-Alors nous affronterons les lâches dans le blanc des yeux, ou nous mourront en ayant essayé. »

Aprés une brève mis au point de la situation, Karchian donna le commandement au grand navigator, et lui donna les ordres précis et lui fit prêter serment, si il échoue ou désobéit il mourra dans d'atroces souffrances, mû par la magie de Zéphon.

Il furent téléporté tous les huit par zéphon, plus rapide que le module mais aussi plus dangereux, il furent arrivé sur le site d'atterrissage de l'escouade de Kruchian, le prince démon huma l'air ambiant, il sentait plein de chose, mais des odeurs particulière, voire inhabituelles attirait sont attention, sont épée noire était toutes sortie, les élues était armé différemment, l'un avait un gantelets énergétique, un autre était armé d'une Hache énergétique, l'autre une masse, l'éclaireur était armé d'une paire de griffes éclairs, et les deux dernier, que l'ont surnommait les jumeaux était a l'identique en armement et en armure ce qui déstabilisait leur adversaires, Zéphon avait sont éternel bâton.

Ils avancèrent le plus rapidement et discrètement possible vers l’amphithéâtre, ce qui n'était pas sans mal vu la taille de Kar'chian. L’amphithéâtre fumait a cause des bûchers fait par Kruchian, le carnage était écœurant même pour un prince démon, il vit parmi les cadavre de cultistes, les corps de certains novices, ce qui fit un peu de peine au Démon, les autre fouillait les environ, Kar'chian se sentait observé, et manipulé, ses intuitions l'avait souvent sauvé a la dernière minute, mais il s'agissait d'autre chose, quelque chose de très ancien s'amusait avec lui comme une enfant avec une poupée, il regarda silencieusement vers le toit démoli d’où l'on pouvait voir le ciel étoilé.

« -Qui est-tu ? »

____________________________________________________________________________
Ils marchaient, lentement, indubitablement, inéluctablement. Ils avançaient avec prudence et sérieux sur ce monde dont ils ignoraient tout. Même Lui ne savait démêler les événements à venir, si proche soient-ils de Lui. Mais Il avait confiance en cette force qui l'avait toujours guidée. Bien avant sa déchéance déjà, Il avait su suivre cette sorte d'instinct. C'est également elle qu'Il avait écouté alors qu'Il reniait l'Empereur et ses dogmes, embrassant un pouvoir plus grand pour purger l'univers du Chaos, en sachant qu'Il allait combattre le feu par le feu en se faisant de tous des ennemis.
Mais soit. Il avait toujours été seul face aux énergies de l'Empyrean, et Il savait comment gérer les multiples ennemis, aux aguets ou non, lorsqu'Il ne pouvait utiliser Ses dons de prescience. Il écoutait cette sensation qui Le mettait en garde. Et Il pouvait de plus compter sur les Prophètes, qui avaient hérités de sensations semblable à son contact.

Jusqu'ici, ils n'avaient croisé que quelques gangers tentant vainement de les punir pour avoir ainsi pénétré sur leur territoire. Des décharges d'énergie pure étaient alors tiré des bolters, tandis que les crânes éclataient face à la masse de Rekhan. Rien ne pouvait ralentir l'avancé de ces surhommes. Ils étaient en quête de seul Lui savait quoi, bien que ne sachant pourtant où chercher. Rien ne les arrêterait, pas même la Mort en personne. Ils accompliraient leurs objectifs en dépit de tout ce que l'univers aurait à leur présenter.

« Au rapport » cracha Rekhan à travers le comlink de son casque stylisé.

« Aucune cible sur les auspex » rapporta Kreigan, celui qui s'occupait de surveiller ''technologiquement'' les approches des ennemis lorsque Sa prescience leur faisait défaut. « Étrange source d'énergies Warp direction Z-24 »

Il était en tailleur, tachant de reprendre maîtrise de Ses dons, mais rien n'y faisait, comme si une barrière invisible, dressée par un être d'une puissance innommable, Le calfeutrait dans Son propre esprit. Sous Son ample capuche bleu, Il psalmodiait d'étranges incantations dont la signification même échappait aux Prophètes, tout en serrant son étrange amulette dans le poing gauche. Soudainement, il se plia en deux, d'un douleur qui s'estompa en un éclair, aussi rapidement qu'elle était venu. Puis plus rien. Rien d'autre qu'une douce sensation froide qui lui parcourait l'âme et le corps. Il se frotta la tempe, machinalement, en chuchotant d'une voix que sa garde entendit :

« Un cri psychique... un cri du Warp... Mais pourquoi aussi bref ? »

La question était presque rhétorique. Il ignorait pourquoi, mais savait très bien que malgré tout leur savoir, aucun de Ses suivants n'auraient pu répondre.

Aisément, Il se releva de sa position en tailleur, et prit appuis sur son Sceptre de force. D'un geste, tous comprirent qu'Il allait continuer d'avancer. Il le suivirent sans mot dire, au plus profond de cette ruche habitée par d'insignifiants êtres auxquels Il n'avait qu'à briser la volonté pour s'en faire de loyaux serviteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Raeven
3 Space Marine du Chaos
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 21/10/2012

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mer 24 Oct - 19:26:59

Juste dans le but de t'ennuyer, tu as oublie de copier un passage de mon premier post. Juste apres les tirets pour faire la separation "temporelle".
Revenir en haut Aller en bas
*Séphora
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 970
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Nébuleuse d'Elelthar

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Jeu 1 Nov - 7:35:44

Voilà la suite écrite par C3PO et moi ^^

Tiamat, caché derrière un amas de rocher observait discrétement l'avancée de la colonne Night Lord. La bande était composée de nombreux cultistes et de plusieurs escouades de space marines. Un char prédator ouvrait la marche. Leurs bombes à fusion ne serait pas de trop. Tournant la tête sur sa droite, il apperçut sa comandante. Aucune expression n'était visible derrière le casque de Séphora, mais il devinait un sourire carnassier d'avant le carnage qui lui donnait tant de plaisir. Il le devinait, car ce sourire était aussi le sien et celui de tout les Emperor's Childrens réunit derrière eux.
Alors que Séphora levait la main s'apprêtant à donner l'assaut, un bruit sourd se fit entendre faisant vibrer les parois rocheuses et sautiller les gravats. Deux valkyries passèrent alors en trombe, en rase motte dans le défilé, mitraillant les forces Night Lord. Un missile atteignit le prédator de tête le faisant exploser dans une gerbe de flamme.
"Mais j'ai jamais demandé aux "vals" de se joindre à l'attaque! S'écria Séphora. Qui a donné cet ordre?"
Elle regarda ses troupes, aussi décontenancés qu'elle.
"Et chié!"
Elle leva le bras et déclara la charge.
Tiamat attendit, conformément aux ordres et observa les cultistes slaaneshii dévaler la pente vers une mort certaine. Les Emperor's Children délivrèrent un déluge de bolts faisant exploser les hommes en contrebas comme des fruits trop murs. Séphora, au milieu des autres humains, atteignit rapidement le fond du vallon et s'affairait déjà à ouvrir en deux un Night Lord.
Malphas et son escouade s'échinaient à rappeler les valkyries afin qu'elles se mettent en sureté.
Soudain, Tiamat vit un portail warp apparaître au dessus des corps à corps, c'était le moment pour lui de frapper.
Dans un geste imperceptible il indiqua à son escouade de raptor de le suivre. Les réacteurs dorsaux vrombirent et les propulsèrent dans les airs, au même moment les serres du Warp Night Lord quittèrent l'immaterium et chutèrent vers la position de Séphora. Les deux escouades d'assaut se percutèrent en plein vol dans un choc terrible. Tiamat avait éperonner l'un des adversaires son épée énérgétique lui ayant transpercé les entrailles. Ils retombèrent tous dans de violent bruits de métal cabossé et de roches broyées pour continuer le combat au sol.
De fortes détonations se firent entendre malgré le chaos de la bataille. Une valkyrie passa au dessus des combattants, à la perpendiculaire du défilé, striant le ciel d'une épaisse fumée noire.
La jeune guerrière de Slaanesh, pesta regardant médusée la seconde valkyrie exploser alors qu'elle mitraillait la colonne Night Lord dans le sens inverse du premier passage. Elle regarda une dernière fois autour d'elle avant de donner l'ordre de la retraite.
Tiamat égorgea la dernière serre du Warp et s'apprêta à redécoller vers son point d'extraction quand un hurlement tonitruant fit vibrer les falaises. A une vingtaine de mètres de leurs positions une nouvelle faille warp était apparue, mais dans le sol cette fois-ci.
"Le Stygian"
Séphora avait prononcé ce nom dans un soupir, mais le silence qui était tombé sur le champde bataille permit à tout les combattants d'entendre clairement ce qu'elle avait dit. Les lames ne s'entrechoquait plus, les bolters avaient cessé le feu tous attendait et observait. Du large portails surgit une colossale colonne d'eau noire. Après avoir atteint une vingtaine de mètres, le liquide commença à prendre une forme vaguement serpentine avant de se solidifier progressivement en une créature serpentine. Une large tête reptilienne se dessina et deux immense yeux jaune à la pupille fendue scrutaient les combattants, tandis que des écailles noires à l'allure cristaline reflétaient la lumière du soleil. Avec une vitesse halucinante pour une bête de cette taille, le monstre plongea vers Séphoraqui disparut dans la geule béante alors que le serpent infernal entrait dans un autre tunel warp.
Tiamat malgré sa stupéfaction enclencha se réacteurs dorsaux et s'enfuya, son escouade sur ses talons. Un dernier coup d'oeil lui montra le corps interminable du Stygian glisser sur le sol d'une faille à l'autre, sa queue commençait à se liquéfier.



Le Lycoriphus avançait rapidement sautant d'un piton rocheux à un autre avec ses réacteurs dorsaux. Soudain, il les vit. Les portes de Prax, immense muraille de féro-béton formant une demi-lune d'un bout à l'autre du gouffre.
"Mon seigneur, nous y somme." fit-il via la radio de son gorgerin.
Aucune réponse ne vint. Mais le Lycoriphus savait. Son maître était satisfait.


Tiamat était assis sur le bord d'une corniche, il réfléchissait. Maintenant que Séphora était morte, Jézabel allait-elle les rappeler dans le Warp et les punir de leur inaptitude à protéger sa servante? Il regarda les étoiles noires de cette nuit sans lune en poussant un soupir.
Soudain, un bruit éveilla ses sens, avec la vitesse d'un éclair, il se releva, dégaina son pistolet et pointa une forme fine dans l'oscurité:
"Et bien, une mutinerie aurait-elle eut lieu, que mes propres hommes pointe leurs armes sur moi?
Tiamat baissa son arme soulagé. Il avait reconnu la voix douce et ennivrant qui sortait des ténèbres.
- Nous vous croyions morte, que c'est-il passé?
Séphora se rapprocha et il remarqua des traces de bile, de sang et d'autres matières organiques peu ragoutantes sur tout son corps. Le space marine devinait que l'odeur devait être suffisement écoeurante pour en être presque extatique.
- On devrait apprendre aux carnivaures à mâcher avant d'avaler.
- Vous l'avez tué? De... de l'intérieur? Demanda-il une pointe d'admiration dans la voix.
- Non, on ne peut tuer un démon. Je n'ai fait que le renvoyer dans l'immaatérium pour une durée relativement courte. Nightclaws a fait l'erreur d'utiliser sa meilleur arme de siège et il en est désormais privé. Mais pour combien de temps? Avons nous perdu beaucoups d'homme?
- Une petite dizaine, mais comme le Stygian, ils n'ont été que renvoyé dans le Warp. Un portail aura tôt fait de les faire revenir. Je n'ai pas compté les cultistes cependant.
- Béthanie est vivante?
- Oui madame.
- Bien c'est tou ce que je voulais entendre. Regroupe nos troupes, à l'aube nous réattaquons.
- Mais madame les valkyries?
- Lorsque j'ai décidé d'attaquer Nightclaws, les valkyries n'étaient pas encore prévues. Nous ferons sans, voilà tout. D'ailleurs, tâche de retrouver l'enfant de salaud qui à donner l'ordre aux pilotes de se joindre à la bataille. Je veux lui briser la nuque moi-même.
- Bien madame.
Tiamat laissa Séphora seule. Celle-ci leva les yeux vers les étoiles et s'imagina que l'ordre n'était peut-être pas venu de ses propres troupes.

Ils n'étaient plus qu’à quelques heures de Prax, malgré l’attaque de Séphora quelques jours avant leur progression n’avait pas été gênée. Night Claws était retourné sur son vaisseau établir le plan d’attaque de la cité avec le maître des Terrorgheists. Il avait nommé Draznicht, le Fourth Claws de mener la colonne à bon port.
Secondé par le Lycoriphus ils s’étaient attendu à une forte résistance de la part des Impériaux cependant les plus lourdes pertes avaient été lors de l’attaque des Slaaneshi. Le soleil se couchait et dans le canyon il commençait déjà à faire sombre, enfin nous sommes dans notre élément songea Draznicht, du haut du rhino en contemplant la colonne. Un grésillement dans son canal vox apparut, puis un sifflement aigu, les rapaces avaient repérés quelques choses plus en avant. Comme pour confirmer ce rapport de petites lueurs apparurent dans le ciel.
- Formation défensive ! Cria le Fourth Claws dans son vox en descendant du rhino.
Chaque escouade se mit à couvert comme elle pu, des valkyries approchaient, mais elles n’étaient pas au couleur des FdP de Prax, c’était l’aviation Slaaneshi. Les tirs de laser et d’obus des chars commencèrent à peu près en même temps que ceux de missiles des volants, cependant seulement un appareil ennemi fut détruit lors du premier passage et en se retournant il vit le rhino et la 16e griffe calcinés par l’un des missiles tirés.
- Qu’est ce qu’ils foutent les Helldrake ?! Lança-t-il dans le vide.
Comme pour lui répondre des cris aussi bestiaux que mécaniques arrivèrent à ses oreilles, les machines démons étaient des tâches noires dans le ciel rouge, deux autres appareils furent détruits, lacérés par les griffes des monstres. Le fourth Claws eut à peine le temps de se réjouir que de multiples rapports lui arrivèrent.
- Contact ! Contact ! Ennemi en avant de la colonne !
- Nombreux humains, présence Astartes confirmée ! Lança un autre Sergent
Draznicht se précipita vers l’avant, il ordonna aux rapaces de frapper, quelques instants plus tard il vit de multiples brèches dans le ciel au dessus des combats, des dizaines de Night Lords descendirent en piqué vers l’ennemi, armés de leurs griffes. Comme la première fois des raptors tentèrent d’intercepter les serres du warp, cependant les trous ne s’étaient pas refermés et une autre vague de rapaces, menée par le Lycroriphus cette fois apparut, rentrant de plein fouet dans les Slaaneshi. Il sourit, tout se passait comme prévue, il devait maintenant trouver cette femme qui prenait tant de plaisir à interférer au projet de son seigneur.
Il évita de justesse plusieurs bolts tirés par un space marines dans une armure aux couleurs criardes, Draznicht pris le pommeau de sa longue épée et décapita le marine ennemi qui avait cru pouvoir rivaliser avec son couteau de combat. Puis il trancha dans la chair des cultistes, en tuant des dizaines jusqu’à la voir, sa proie, celle qui cause tant de problèmes à son maître, elle venait d’éventrer un rapace. Comme si elle avait sentit son regard elle se retourna vers le Fourth Claws et tout deux chargèrent en direction de l’autre, à l’ancienne position de la guerrière se trouvait désormais un cratère, le vindicator l’avait loupé de peu.
Les lames se rencontrèrent et des éclairs se mirent à parcourir les deux lames, Séphora tenta d’éventrer avec ses griffes l’élu qui évita au dernier instant le coup en tombant sur le dos, agrippant au passage le bras frêle qui venait vers lui, il espérait tirer assez fort pour l’arracher cependant la guerrière suivit le mouvement pour se retrouver à son tour à terre. En se relevant il para de justesse un coup qui lui allait droit au cœur, cependant la lame mordit tout de même la chair de son bras. Il ne pouvait voir son visage derrière son casque mais il savait que la femme prenait plaisir à cet affrontement, elle inclina légèrement la tête, elle recevait une communication vox, il le savait certains de ses sergents avaient le même tic, il profita de cette perte d’attention pour lui assener un violent coup de poing dans l’estomac.
A la place de revenir dans le combat la seigneur de Slaanesh s’en alla, avec une vitesse surprenante pour un être humain, petit à petit la bataille perdait de l’ampleur
- Ils se replient ! Lycoriphus, continuez à les harcelés, ils ne doivent pas pouvoir contre attaquer !
Lorsque le calme revint Draznicht demanda un rapport de chaque unité, plusieurs rapaces étaient morts, la 16e et 18e griffe anéanties, deux véhicules avaient été détruits, par chance il s’agissait de deux rhinos. Evidement chez les humains le bilan était plus lourd, des effectifs de débarquement il ne leur restait plus qu’un maigre tiers, le Fourth Claws doutait qu’ils vivent assez longtemps pour voir l’intérieur de Prax.

- Que faisons nous maintenant ? Demanda un des space marines à Séphora.
- Nous nous replions, nous n’avons pas réussis à les ralentir, il faut que nous prenions cette ville avant les Night Lords, nous auront plus de chances dans un combat urbain, sans l’appui feu de leurs blindés et monstres aériens. Contactez Bélial, dites lui que nous arrivons.

"Sybile, non!"
Inéria ouvrit les yeux. L'autre coté du lit bougeait.
"Sybile"
Elle se retourna et vit Séphora le visage crispé.
"Non ne me l'enlevait pas! Mon amour, Sybile!"
Inéria secoua délicatement son amante qui se réveilla à son tour.
"Tu faisais un cauchemar, ma chérie.
Séphora ne répondit rien, les yeux dans le vague.
- Tu veut te blottir contre moi? Je peut te consoler.
Sa maîtresse se tourna alors, lui tournant le dos.
- Non.
La mine réjouit de la jeune reine devint alors des plus triste.
- Tu ne m'aimera donc jamais?
- Jamais.
Une larme s'écoula le long de sa joue.
- C'est à cause d'elle? De Sybile? Ce n'est pas la première fois que tu y fais allusion dans un rêve. C'est à cause d'elle? N'est-ce pas?
- Oui, je suis incapable d'aimer personne d'autre. De toute façon je n'en ai plus le droit, mon âme est devenue trop noire.
- N'y a t-il donc rien que je ne puisse faire pour te plaire. Sa voix avait désormais quelque chose de désepséré.
- Si il y a une chose."
Inéria savait à quoi Séphora faisait allusion. Une autre larme se mit à couler. Elle tourna le dos elle aussi à sa jeune maîtresse.
Avant de se rendormir, cette dernière affichait un sourire machiavélique.
Lorsque Séphora se réveilla à nouveau, elle était seule dans le lit.


"Tu est sure? Demanda Bélial.
- parfaitement sure! Il me faut le faire.
- Et en quoi consiste ce sortilège?
Pour toute réponse, Séphora cligna un oeil avec un sourire plein de malice.
- Bien garde tes secrets. Jézabel le sait?
- Je me doute. Elle sait bien plus que nous pauvres mortels. C'est une chance d'avoir pour gardienne une érudite, sous ses airs de séductrice perverse un grand savoir se cache.
- Je sais j'en ai fait les frais.
- Bien, maintenant començons."
Séphora s'assit sur un rocher et ferma les yeux. Bélial derrière elle, croisa les bras et observa le campement en contrebas. Il repensait à ces trois derniers jours, durant lesquels rien n'avait vraiment fonctionné comme la jeune femme l'avait prévu. D'abord les gardes impériaux les avaient particulièrement ralentit, des masses de ces pitoyables soldats jonchait désormait le sol du défilé comme un vaste tapis. Séphora n'avait put endiguer l'avance des spaces marines de Nightclaws. Et Inéria avait mystérieusement disparut pendant près d'une journée avant de réaparaître de nulle part. Cette petite imbécile ne se souvenait bien sur plus de ce qui avait bien put se passer. Bélial aurait put lui broyer le crâne par colère, mais Séphora avait peut-être d'autre projet pour cette idiote et il ne voulais pas s'attirer la colère de la guerrière qui lui assurait son maintient dans le monde matériel.
Plusieurs minutes s'écoulèrent sans que rien ne se passe hormis quelques soubressaut de la tête de la jeune femme. A la fois curieux et inquiet, Bélial la contourna de sorte à voir son visage. Les traits de ce dernier était crispés et de la sueur coulait abondamment sur son visage, la grimace atroce témoignait de sa lutte intérieure avec les énergies du Warp.
Le seigneur space marine remarqua alors que l'atmosphère devenait de plus en plus éléctrique. Il sentit alors derrière lui une présence fugace. Avec une vivacité surhumaine il se retourna et pointa son pistolet dégainé. Rien, le plateau était vide de toute vie, du moins de toute vie matérielle. Lorsqu'il se retourna, Séphora lévitait, ses longs cheveux flottaient doucement au dessus d'elle. Ses paupières était désormais ouvertes et découvraient des yeux dégageant une douce lumière blanche. Des étincelles violacées crèpitaient le long de son armure. Et puis tout s'arrêta d'un coup. La lumière retomba et Séphora se posa délicatement sur le sol.
Elle tomba à genou épuisée. Bélial la rattrapa avant qu'elle ne s'effondre totalement sur le sol. Elle releva la tête vers le space marine et avec un regard fatigué elle lui dit en souriant:
"Le fil que j'ai tissé se coud désormais avec le reste des évenements. J'ai réussi, mais la prochaine fois j'aurais besoin d'aide. L'Emperor's Children ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire par là. Il la prit dans ses bras et entreprit de la redescendre au campement. Du sang coulant de ses narines.

Arkrakan avançait calmement, scrutant les ombres, épaulant son bolter régulièrement. Le Night Lord n'avait pas peur, il n'était plus capable de ressentir ce sentiment depuis des éons, mais il valait mieux être prudent en étant aussi proche du campement Emperor's Children. L'escouade tactique grimpa calmement la crête, leur mission de reconnaissance terminé il remontait la montagne par une autre voie que lors de leur arrivée.
"Sergent!"
Frère Varavas avait repéré quelque chose.
Le Night Lord pointait du doigt une petite casemate en ruine. Arkrakan ne comprenait pas l'interêt de ce bâtiment, puis il apperçut finalement ce qui avait attiré l'attention de Varavas. A travers une fenêtre on pouvait distinguer une belle jeune femme pendue. La jeune Inéria s'était finalement donné la mort.

La pièce était plongée dans l'obscurité, seule quelques braseros permettaient de distinguer les tissus bleues nuit accroché ça et là et les TerrorGheists réunis autour du trône de leur maître. Drapé sous un lourd manteau à capuchon bruni, la forme frêle s'avança vers NightClaws qui observait cette créature fragile sans prononcer le moindre mot. Une fois devant le trône, alors que l'émissaire aurait du s'agenouiller, celui-ci se campa fièrement et leva bien droite sa tête, permettant à NightClaws de voir son visage malgré sa capuche.
Une voix sortit des ombres:
"Parle moucheron! Notre maître écoute!"
Toujours fière et sans peur, la petite créature répondit:
"Je suis ici pour te proposer une alliance."
...

Kiria regardait le Juge approcher de sa vasque des visions, un sourire malsain sur sa geule carnassière :
"Voyons voir comment se déroule le siège de Prax, je crois que les Word Bearers sont arrivés. Je suis curieux de voir si cette peste de Séphora et ce Night Lord presque muet s'en sortent. Quand je pense que cette garce pousse au suicide les personnes qui l'aime vraiment, c'est pathétique"
Kiria fit glisser sa langue sur ses dents avec déléctation en songeant au carnage qui allait venir.
La petite mare changea sous les yeux du prince démon afin de lui montrer ce que faisait ses petits pions.
"QUOI?!"
Kiria sursauta bien malgré elle, alors que le poing démesuré du juge s'abatatait sur sa table d'obsidienne.
"Comment cela est-il possible?" S'écria-t-il
Ce qu'il voyait ne pouvait être possible.
De la cité de Prax il ne restait plus que des ruines. Tout les humains qui y vivait avait été sauvagement massacrés, les corps mutilés de millions de personnes gisaient dans les rues. Le vrai problème, c'est que le juge n'avait pas reçu leurs âmes. Il l'aurait su! Comment cela était-il arrivé?
La vasque lui montra ensuite le gouffre devant Prax. Les Word Bearers avançait vers l'entrée de la cité ruche, mais la plaine était vide! Nulle trace des Nights Lords ou des Emperor's Childrens. Les dents du juges se mirent à se frotter les unes contres les autres. Ces chiens avaient réussir à pénétrer dans la ville malgré ses défenses et étaient partis vers d'autres conquêtes. Sans doute les Nights Lords, sinon pourquoi n'aurait-il reçu aucune âme. Il savait que NightClaws les collectaient pour rescuciter son primarque pathétique. Mais dans ce cas, où étaient Séphora?
Kiria sourit. Son maître éprouverait quelques difficultés, mais ils vaincrait, son plan ne pouvait pas échouer.

_________________
   °°G- °°G-     
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Jeu 1 Nov - 17:16:00

Oups j'avais oublié ça! désolé.

Bon faudra que je réorganise tout en mettant le nom des auteurs etc.... et surtout remettre dans l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Skullbred
Le Preneur de Crânes
avatar

Messages : 753
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 24
Localisation : Thonon/Chambery

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mar 13 Nov - 16:39:13

Vangraad et ses hommes longeaient les canalisations des égouts de la ville. Le silence était leur seul compagnie. Selon leurs plans, ils n'avaient plus que quelques mètres à parcourir avant de tomber sur l'usine de désaffection d'eau.
L'eau commençait à monter, recouvrant les jambières des guerriers de sang d'une boue verdâtre et puante.
Après une intersection et un virage en coude, ils arrivèrent à destination.

Une faible lumière éclairait la salle principale. Celle-ci était composée de diverses machines de purification et de triage. L'odeur y était toujours aussi détestable.

Vangraad s’assit sur une caisse et ordonna à ses hommes de faire de même. Il posa son fourreau à terre, retira son gant droit et examina sa main plus pale que jamais, l'index toujours aussi manquant qu'il y a deux cents ans. Il fit craquer les jointures de ses doigts et remis son gant.
Le plan de Skullbred était clair: se servir de l'usine pour atteindre le plus rapidement possible l'académie qui se trouvé à l'autre bout de la ville. Une fois à l'intérieur, actionner la balise de téléportation et attendre son arrivée.

Un grondement se fit entendre, faisant trembler les murs de l'usine. Tous se relevèrent et dégainèrent armes et pistolets. Une ombre apparut sur l'un des murs, dessinant la forme de la créature. Celle-ci ne tarda pas à se manifester visuellement aux soldats présent. Une bête colossale leur faisait face, mesurant plus de deux fois la taille d'un des guerriers, elle tenait une masse de cuivre dans les mains et une centaines de cornes, piques et cicatrices ornaient son corps massif et noir. Ses yeux transpiraient la haine. Il rugit et
s’élança à toute vitesse.

Vangraad se mit entre ses hommes et la bestiole et sprinta à son tour. Il percuta le monstre de toutes ses forces mais finit pas valdinguer contre une pile de caisse. La créature se retourna vers les autres et reçut une pluie de bolter dans les genoux et un tir de plasma dans le bras, lui arrachant un peu de peau et l’énervant plus qu'autres choses. Les guerriers chargèrent à leur tour et commencèrent à le rouer de coup de hache et d'épée tronçonneuse La bête cria de nouveau et écrasa sa masse sur trois des guerriers, les tuant
instantanément.

Vangraad reprenait peu à peu ses esprits, ses hommes se faisaient exterminer, la peau de leur ennemi étant trop résistante pour leur équipement. S'il ne trouvait pas une solution, ils y passeraient tous. Il était tenté d'appeler celui qu'il considérait comme son mentor, mais les risques étaient trop grand. Il s'agenouilla et pria Khorne. La créature exterminer toujours plus de ses hommes et bientôt il n'en resta qu'une dizaine, prostrés derrière une balustrade, faisant pleuvoir la mort sur leur ennemi. Vangraad se releva, dégaina son épée tronçonneuse et sprinta sur la bête. Avec une agilité déconcertante, il grimpa sur
son dos et lui planta l'épée entre les deux omoplates. Le monstre rugit et s'effondra, sa peau se craquela et il se transforma en poussière violette.

- "Quel est ce sortilège ?", demanda un des hommes.
- "Quelqu'un ne veut pas que nous arrivions à destination." répondit calmement Vangraad. "Allez, on a assez
traîné par ici, récupérez les armes des morts et décapitez les."
- "A tes ordres", répondirent-ils à l'unisson.
____________________________________________________________________________

Ils sortirent de l'usine et arrivèrent sur une place où une statue représentant le commandeur suprême de la ville trônait La nuit n'était pas un problème pour ses surhommes, elle était même une allié potentielle.
Ils avancèrent en direction de l'académie. Celle-ci se située au bout de l'avenue, des colonnes de marbres blanc ornaient sa devanture et une devise y était écrite. "SCIENTA DISCIPLINA EST"

Les "survivants" envahirent le bâtiment et progressèrent rapidement jusqu'en son centre. Vangraad se baissa et posa une balise, puis entrant les données à l'aide d'un clavier, il l'actionna. La mission était accomplie... Ou presque.

Un bruit sourd se fit entendre, balayant la moitié de la face EST de l'académie.
Les Berserks se retournèrent et se préparèrent à livrer bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Kruchian
7 Héraut du Chaos
avatar

Messages : 859
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 24
Localisation : Montauban

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Sam 17 Nov - 20:23:55

++Commando de Kruchian++

Kruchian fit un rapide compte rendu des effectif, les berserkers était tous présent, Kaïn malgré une brûlure légère était indemne, tout les novices était mort carbonisé, il n'en restait rien, ni patrimoine génétique ni armes, un vent surnaturel balaya les cendres des défunts, une minute de silence fut observé par respect pour ces courageux guerriers.

« -Assez perdu de temps frères, nous devons immédiatement nous rendre de nouveau à l'académie, nos ennemis séculaire, les World eaters sont ici eux aussi.
-Oui seigneur !! »

Le commando s'en alla de nouveau a travers les rues tortueuses de la villes, le silence oppressant rendait nerveux les astartes, lorsque des bruit de pas se fit entendre, Karinth vibrait dans la main de Kruchian, signe d'un combat imminent qui approchait, lorsque des cris de femmes et d'enfant se firent entendre, il pressèrent le pas jusqu'à la grande ru, la ils virent quelque chose d'abominable, des emperor's Children, a la livrée noir et rose utilisait leurs armes pour massacré d'innocents civils,
, les têtes explosèrent et les yeux sortirent des orbites des humains, le bruit était a peine supportable pour les astartes si il n'avait pas mit une bruit parasite dans leurs casque pour diminuer l'intensité de la fréquence de ces armes démoniaques, mais ces quelques noise marines était...étrange, il ne semblait tirer aucun plaisir de ce qu'il faisaient ils semblait...vide...blasé, toutefois Kruchian ne put se résoudre a les laisser tuer impunément,Il leva sa Hache noire bien au pour ordonner la charge, et les beserkers hurlèrent de leurs rage naturelle tandit que Kain tenta de combattre une des marines ennemi avec son gantelets, Kruchian quand a lui en décapitait a tour de bras, dans sa tête il entendit Karinth le buveur de sang jubiler de ce massacre, les noise marine était très rapide et le combat fut long et douloureux tant pour lui que pour ses frères, le sergent des noise marines était élégants pendant son duel contre Kruchian, son sabre sifflant et tranchant l'air et l'armure indifféremment, Kruchian s'abattit sur lui comme l'épée de Khorne en personne, a cet instant tous s’arrêtèrent pour savoir qui allait, de la brute à l'épéiste allait gagner ce duel, le silence était brisé par le choc des armes des deux champions, Kruchian était plus lent mais plus fort et endurant que l'emperor's children, Kruchian décocha un violent coup de poing dans l'abdomen de l'astartes ennemi, puis lui fit un croc-en-jambe, lorsque son ennemi se retrouva par terre, sans lui laisser le temp de souffler, il abattit sa hache neuf fois dur le ventre du champion, le combat était terminé, ce qu'il découvrit le stupéfia alors, l'armure était vide, complètement vide, aucun signe de vie a l'intérieur, que sont ces marines ?...

++Commando de Kar'chian++

« -Kruchian a fait un fameux carnage, bien qu'il n'y a que quelques pertes interne a déplorer, il n'y a aucune trace de survivants, constata Zéphon, la question maintenant est : où sont-ils partit ? »

Kar'chian écouta distraitement Zéphon, le démon sentait que l'ont jouait avec son chapitre comme une gamine avec des poupée, et cela ne lui plaisait guère, l'ordo malleus aurait dû depuis longtemps ordonner l'exterminatus de ce monde, voire du système tout entier, ses élus empilèrent les corps des novices, après avoir récupérer leurs patrimoine génétique il avait ordonner l'incinération des cadavre, des funérailles digne des anciens roi.

« -Méfiez-vous frères, nous ne sommes pas les seul ici, je peut le sentir. »...

L'éclaireur des élus, avec ses griffes, fouilla le bâtiment, lorsqu'il fut arriver au niveau de la cours, il vit des astartes venir déposer quelque chose, une balise, et l’activèrent.

« -Seigneur, nous ne somme pas les seuls ici, on dirait...des...des World eaters, il activent un balise, que devons-nous faire ????? »

L'élu se retourna et para un coup d'épée venant de derrière lui, un traitre l'avait repérer et tenta de le tuer. C'était un berserker, et il était énervé.

« -Voyons lequel de nous deux est le plus fort frére !! cria le berserk.
-Tu a perdu le droit depuis bien longtemps de m'appeler frère traitre !!!! »



Kar'chian entendit clairement ce qui se passait.

« -Avec moi guerriers, nous devons venir en aide a notre frère, et nos ennemi séculaire sont ici !!! »

En ajustant leurs armes les Fils de Khorne suivirent le démon, quelques instant plus tard, seul un mur séparait l'escouade de leur objectif, mais un petit mur de pierre n'est pas un obstacle pour un prince démon, il fonça dans le mur avec un grand fracas, qui attira inévitablement l'attention de leurs ennemis, il ils hurlèrent leurs cri de guerre.

« -MORT AU CHAOS !!!! MORT AU FAUX EMPEREUR !!!!! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheSilibili/featured
Raeven
3 Space Marine du Chaos
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 21/10/2012

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Dim 2 Déc - 17:24:26

Les entrailles de la ville basse avaient laissé leurs places aux places plus grandes et aux imposantes statue. Un lieu qui respirait la beauté d'un art passé, oublié à la suite de cette révolte qui avait consummée toute la planète dans les feux d'une guerre haineuse. Les dalles étaient de marbre veiné, incroyablement polies, sur lesquelles le bas des Prophètes se reflétait. Ils avançaient calmement, de couverts en couverts, la couleur de leurs armures se fondant à merveille dans ce paysage blanc. Soudainement, Il le va la main, leur faisant signe de se stopper, et interrogea Kreigan du regard, qui lâcha un oeil furtif sur son auspex :

"La cible est proche, Seigneur. Juste là."

Il pointa d'un doigt sûr les abords d'un temple, ou d'une académie, qu'en savait-il. La taille du bâtiment était imposant, et tellement visible qu'il ferait un parfaite cache, tant personne ne s'attendrait à y trouver quelqu'un. Mais Il baissa la tête, ricannant calmement en se rapprochant de la face du bâtiment qui lui faisait face. Le mur ici était plus fin qu'à n'importe quel autre endroit, de quelques centimètres d'épaisseur au plus. Un rajout dans l'architecture du mastodonte.

Il posa une main contre, projetant à l'intérieur le peu qui lui restait de vision. Il sentait la présence de fidèles du Dieu sanguinaire, et... et un étrange "bip", qui le pris aux vicères. Une balise de téléportation, mais qui émaittait une désagréable sensation. La source d'énergie Warp qu'ils avaient suivi depuis le début. Ces marines, Il en ignorait les buts, mais Il était sûr d'une chose. Ils allaient appelé du renfort de l'extérieur de l'atmosphère de cette planète. Il devait faire quelque chose avant que...

Trop tard, à l'autre bout du mur, il sentit une force colossale l'enfoncer, puis pénétrer à l'intérieur, suivit par une horde de guerrier dont-Il ne parvenait pas à saisir les intentions. Ce qui était sûr, c'est que l'affrontement était maintenant inévitable. Tous les Prophètes étaient déjà sur le qui-vive, alors qu'Il plaqua ses deux mains contre le mur. Il canalisa une puissante onde de choc, qui fit éclater cette partie ci du mur également, et Sa garde et Lui se précipitèrent à l'intérieur, promptement, pour assister tout juste à la charge du Démon qu'Il avait sentit sur les lignes retranchées de quelques Space marines de Khorne. Etrangement, Il avait la certitude que ce n'était pas ces quelques qui étaient ennemi, mais bien ceux qui leurs chargeaient dessus.


"Prophètes ! Faites brûleur leurs esprits !" lâcha t-il d'une voix qui passa bizarement par dessus le rafut de la charge.

D'un seul geste, ils se tournèrent tous vers les guerriers fraichement arrivés, et leurs gantelets se mirent à luirent. Lorsqu'ils pressèrent d'un seul homme la détente, ce n'était pas des bolts, mais des flammes aux couleurs criantes qui sortaient des canons. Quelques éboulis se trouvaient sur le passage de ces tirs, mais ceux-ci pénétrèrent dedans comme dans des fruits trop mûrs, pour continuer leurs courses vers leur cible. Rekhan et Lui ne prirent pas le besoin de dégainer leurs armes, faisant appels à leur pouvoir...


"Le Changement a-t-été invoqué sur cette planète, et elle en sera irrémédiablement altérée." lit-Il dans les pensées de Son second. Il sourit à cette idée...
Revenir en haut Aller en bas
c3po
Croisé Noir
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 25
Localisation : Belfort/Vesoul

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Lun 24 Déc - 16:18:03

Dankaa avançait d’un pas rapide dans les couloirs noirs du vaisseau, en passant devant les cages d’entraînement il aperçu de jeunes humains récupérés sur Prax, la milice de Prima, l’esclave du maître des Terrorgheists avait eu pour ordre en plus de préparé l’assaut de choisir des humains afin de devenir de futurs Night Lords. Lorsqu’il arriva à l’apothicarion du vaisseau Night Claws écoutait le rapport des apothicaires sur le stock génétique de l’ost, comme à son habitude le seigneur ne disait rien et était en arme, le First Claws s’agenouilla à distance respectable et lorsque le rapport fut terminé Dankana commença

-  Maître, nous sommes en orbite basse, des adorateurs de Khorne s‘affrontent ainsi que des adeptes du changement, quels sont vos ordres ? 

Une fois encore ce fut le guerrier qui dirigeait les Terrorgheists qui répondit

- Nous avons appris que des fils de Lorgar sont à notre poursuite, ils ne cessent de nous suivre depuis que nous sommes dans ce système.
- Souhaitez vous que je vous rapporte leurs têtes ?
- Non. Répondit Night Claws, sa voix venait de faire tomber le silence sur toute la salle médicale, serviteurs comme astartes cessèrent ce qu’ils firent, les premiers par peur les second par respect. Nous allons les affronter, si ils l’osent, les bas fons des cités ruches seront leurs tombes.

L’idée de faire couler le sang aux côté de son seigneur remplit Dankana de joie, il s’en alla préparer son unité, souriant déjà au carnage qu’ils feront pour la gloire du Primarque.

Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mar 25 Déc - 17:27:47

La Fureur qui l'avait prise avait fini par presque disparaitre mais les quelques flammèches qui sortent périodiquement des naseaux du Juges prouvent son existences.

Une multitudes d'âmes lui avait été volées, cela été inacceptable, mais pire il ne savait pas comment! Par contre il connait très bien le coupable, ou plus précisément la coupable. Cet Sephora l'intriguait de plus en plus, car derrière son apparence de mortel femelle décérébré se trouve une grande intelligence et des connaissances étendus. Au contraire, ces autres pions, qui s'entredéchiraient à ce moment même ne lui inspiraient que du dégout, mais cela faisait parti du plan. Heureusement que la violence est tout aussi excitante et il est maintenant venue le temps de confronter les pêcheurs aux démons de l’enfer pour vérifié qu'ils méritent son paradis.

+++transmission rediffusé sur l'ensemble du système Gervosa +++

Mes Frères, l'heure de Jugement Derniers est arrivé, notre St Maitre prône la paix et la liberté, ce qui nous a offert en nous permettant de réussir la glorieuse révolution contre les tyrans du passé! Mais quand elles même sont menacées tous se doivent de les défendre par le feu et par le sang, par le fer et par la chair!
Aujourd'hui nous prenons les armes contres les démons, recouvert d'armure et de cornes, ils pensent pouvoir détruire nos mondes, mais nous les empêcherons de souiller nos âmes et notre patrie!
Les armes de la délivrance vous attendent dans les temples de la Justice, alors levez vous et battez vous!

+++fin de la transmission +++

Kiria s'approcha de son maitre pour lui murmurer ces phrases a l'oreille:
"la transmission hypnotique à bien été diffusé, même le plus décadents des hommes ira se battre et mourir maintenant, bien sur les space marines sont immunisées mais j’espère que les batailles vous satisferont"

"Voyons voir maintenant comment vont réagir nos amis contre cette nouvelle menace, se réuniront t'ils? fuiront t'ils? ou ferons t'ils preuve d’imagination, peut importe tant que la mort s'abattre le plus rapidement possible, cela devrait leur faire plaisir non?"

Le monstre baissant le regard à ses pieds, fixant la chose agenouillée à ses pieds.

"Ineria, ma petite chose, te donner la mort n'était vraiment pas une bonne idée, l'enfer terrestre est bien moins cruel que l'enfer que je te prépare" dépliant une de ses longue griffes le démon relève le menton de la jeune femmes défunte " mais je te donne encore une chance de réduire tes tourments, cette Sephora sait ou sont passé mes âmes je veux que tu sois mon ambassadeur et que tu la rencontre. Pour cela je te donne la bénédiction de Khorne, cela t'aidera à ne pas subir ses sortilèges"

Une armure apparus alors sur le corps de l'ancienne reine ainsi qu'une arme à son coté.

"si les négociations échouent nous inviterons de petits camarades" conclu t'il dans un rire, repris par les sanguinaires cachés dans les ombres de la pièce qui ne demandaient que l'échec des négociations.
Revenir en haut Aller en bas
*Séphora
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 970
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Nébuleuse d'Elelthar

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Mer 26 Déc - 20:50:52

Kruchian faisait décrire à son arme démon de grandes courbes, traçant des arabesques de sang et faisant voler têtes et membres dans les airs. Les spaces marines du Chaos et les cultistes mourraient par dizaines sous les coups vengeurs de la hache abreuvant l'entité enfermée en son sein.
"Encore! Plus de sang!
- Tait toi donc Karinth! Rétorqua le capitaine dans sa tête.
- Continue à te battre et je ne parlerais plus, je crierais!
Kruchian grogna de dégoût, cette hache était son expiation, il devait lui résister. Le capitaine trancha la gorge d'un autre space marine avec une facilité déconcertante.
- Tiens! D'autres âmes se joignent au festin grogna Karinth!"
Son propriétaire détourna la tête vers l'est, et apperçut ce à quoi l'arme-démon faisait allusion. De l'ancienne Via Gloria déboulait des marines du Chaos avec de nombreux bolter lourds.
"Merde!
- Tu l'a dit! Allons les massacrer à la gloire de Khorne!
- Tais toi vermine!"
Le ricannement psychique de Karinth ne fit qu'agacer plus Kruchian qui commençait a perdre son sang froid. Les armes lourdes adverses ouvrirent le feu vers leurs position clouant sur place les fils de Khorne qui cherchaient désespérement un couvert.
"POUR KHORNE!!!"
Kruchian apperçut alors du Nord plusieurs bandes de berserkers World Eaters chargeant sur ses positions. Si rien n'était fait dans les secondes qui venait son armée serait balayée.
Alors qu'il s'apprettait a ordonner la retraite. Une cacophonie de bruit assourdissant, semblant avoir été concentré en un rayon frappa les lignes de berserkers, faisant s'écrouler les serviteurs du dieu du sang les mains sur leurs casques, leurs cerveau réduit en bouillie par les sonorités inhumaines. Regardant à nouveau ses ennemis à l'Est, ils les vit aux prises avec des centaines de cultistes et des raptors portant la livrée des Emperor's children.
Profitant de cet instant de répit, il contre-chargea les World eaters, abreuvant, pour son plus grand plaisir, sa lame démoniaque.

Kruchian observait les cadavres de ses adversaires, le sang et la chair étaient éparpillés sur le sol formant des tracés et des arbesques presque artistiques. Aucun space marine du Chaos n'avait survécut, mais il n'y avait aucune trace de leurs mystérieux sauveurs.
- Qui c'était capitaine?
- Je ne sais pas frère, j'ai cru reconnaître des Emperor's children. Mais ce serait complétement incensé!
Soudain, Kruchian l'apperçut, là dans la fumée. Aussi éphémère qu'une ombre. Le noise marine qu'il avait affronté dans la matinée, l'armure vide qu'il avait éventré. Il était apparut sous ses yeux avant de disparaitre dans l'obscurité.

Inéria grimpait calmement les escaliers du palais du gouverneur, désormais en ruine. Séphora avait accepté une "entrevue" avec cette maîtresse revenue d'entre les morts, sa curiosité avait du être piqué au vif. La jeune femme en armure, symbole de Khorne sur le front avançait désormais dans les ruines des jardins palatial, les Emperor's children suivaient du regard cette étrange créature qui n'était en fait qu'énergie pure, âme livide rattachée de force aux royaumes mortels. Son guide, le cultiste Gabriel la fit suivre une petite allée fleurie qui menait à une grande et élégante fontaine. Plusieurs femmes se baignaient nues dans le bassin, nageant parmi les statues de nymphes et de sirènes. Séphora assise sur le rebord de pierre dans une magnifique robe rouge riait et s'amusait avec ses compagnes. Elle se retourna en souriant vers Inéria, un air malicieux dans ses yeux. La jeune femme en armure, appercut une forme encapuchonée, frèle mais néanmoins élégante, se détacher du pied d'un hêtre et s'approcher doucement de la fontaine.
Sans bruits, ni mots, ni réactions de sa part, Inéria commença à se désagrèger, l'âme vide et inexistante été renvoyée dans le warp d'où elle avait été créée.
"Pâle copie d'une amante si aimante, murmura Séphora dans un soufle.
Elle se retourna vers l'étrange personnage caché sous le capuchon.
- Part maintenant messager, tu m'a vraiment satisfaite, mais ta tâche n'est pas finie. Le "juge" doit être passablement énervé et il va envoyer ces sbires pour tenter, elle insista sur ce mot, de me donner une leçon."
Le "messager" produisit une révérence et s'éloigna tranquillement, tandis que les courtisanes de la sorcière s'habillaient en vue de leur départ, elles aussi.
Séphora sentit le léger froissement de l'air, prévision de l'ouverture sur le Warp. Elle allait pouvoir se défouler un peu, et ,encore sur des serviteurs de Khorne. Cela était encore plus excitant.

Les deux fils de Khorne jetèrent la fine créature encapuchonée au pied du trône de Kar'chian. L'imposant prince démon observa cette "chose" et se dit qu'un simple de ses soupirs aurait put la briser. Le fin personnage se releva rapidement et croisa le regard de la bête avec un air de défi:
"L'hospitalité de tes gens est des plus passable, ô seigneur Kar'chian.
- Que viens tu faire ici moucheron? Parle avant que je ne te tranche la tête!
La créature sourit.
- Je suis ici pour te proposer une alliance."

_________________
   °°G- °°G-     
Revenir en haut Aller en bas
Raeven
3 Space Marine du Chaos
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 21/10/2012

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Ven 25 Jan - 0:38:17

(Je présume qu'ici, ca n'avance plus, je me trompe ?)
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Ven 25 Jan - 16:02:42

Je ne sais pas j'attend que tous le monde écrivent quelquechose avant d'écrire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
c3po
Croisé Noir
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 25
Localisation : Belfort/Vesoul

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Ven 25 Jan - 16:18:35

Eliphas et travaillons sur un récit
don't worry Smile
Revenir en haut Aller en bas
eliphas
Cardinal Noir
avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 20
Localisation : Passy (74)/ Grenoble (38, seulement pendant les vacances)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Dim 27 Jan - 19:27:54

Désolé pour le retard, j'avais un manque d'inspiration ... J'espère que ça vas vous plaire ^^

Le soleil de Gervosa envoyait ses derniers reflets sur le satellite de FarHope. Marzial avait été offerte en sacrifice au Dieux noirs. Son utilité ne s'arrêterait pas là. Le Daemon's of revenge se mettait en position. Le centre de l'énorme étoile du Chaos à la proue du vaisseau s'ouvra aussi lentement que la mort s'approche, et s'aligna par rapport au ruines de la capitale brisée.
Le vaisseau attenda l'ordre de son maître.

- Quelle douce ironie ... les premiers adorateurs de l'Empereur seront sa perte ... Il n'aurait pas dû nous rejeter.
- Vous parler hors propos, Acolyte.
- Je m'en excuse, Seigneur Bale. Déclara Kör Millon
- Ne faites plus allusion à Khur ... Et encore moins devant Mozan ... Vous tenez à garder ses faveurs, je suppose.
La question était rhétorique.
Qu'attend notre bon maître ??? Demanda la voix moqueuse de Talonn Kardee
- Taisez vous, mon "frère" ...
- Que cherchez vous, Shaëlon ??? Vous ne souhaiteriez pas sentir une lame dans votre nuque cette nuit.
- Je ne savais pas les Raven Guard si désobéissant.
- "Ancien" Raven Guard, corrigea l'élu. J'en viens presque à me demander pourquoi je ne vous ais pas tué avant de rejoindre la 17eme légion ...
- Vous n'aurez pas réussi, c'est tout. Expliqua Kör Shaëlon
- Fermez la, tout les deux. Tonna Bale. Il y a une perturbation Warp. Quelque chose arrive ... Seigneur Mozan, ne tirez pas !!!
- Pourquoi ne devrais je pas tirer ???
- Des vaisseaux vont émerger d'ici peu ... Une armada impériale.
L'amiral Tenrek ouvrit alors la bouche.
- Des vaisseaux impériaux ??? Pourriez vous déterminer leur point de sortie ??,
- Il est trop tard ... Regardez. Murmura alors le Sorcier.
Et du Warp, les serviteurs d'un charognard émergèrent.

Une des sortes de conflits que détestent le plus les Space Marines sont les combats spatiaux. Les guerriers de l'Astartes sont le plus souvent maître de leur destin, et confier leur vie au simple mortel leur est désagréable. Malgré le talent certain de l'Amiral Tenrek, Kor Mozan n'aimait pas les combats spatiaux.
L'Amiral semblait une personne réservé, frêle, et au bord du trépas. Cependant, la perspective du combat lui donnait une énergie incroyable. Lentement, la flotte au repos s'organisa, et en moins de cinq minutes, les canons des deux flottes donnèrent de la voix.
- Croiseur lourd impérial à bâbord, au point Z8X34, Croiseur Swords of Chaos et Black daemons, abattez le !!! Escadron de bombardiers Cêta 4, détruisez moi ce croiseur Dauntless.
- A vos ordres, Seigneur Tenrek. Répondit le chef d'escadron.
- Seigneur Tenrek !!! Torpilles en approches !!! A environ 500 km de notre position !!!
- Qu'attendez vous ??? Activez les contres mesures !!!
Les canons se pointèrent vers leur cible, et tirèrent.
La vitesse des torpilles était telle que, malgré la grande distance, les détruire toutes était impossible. Les torpilles à fusion faisait d'énorme dégâts, faisant fondre d'immense part des vaisseaux. Cependant, une sorte de Torpille peut faire davantage de dommage. Les torpilles d'abordage.
- Seigneur Tenrek ! Le Daemons of revenge est abordé. Des envahisseurs se trouvent au niveau des hangars et des ponts principaux. Que fait-on ??? hurla un des membres de l'état major de pilotage.
- Je vais sauver mon vaisseau.  Bale, vient avec moi.
- A vos ordres, Seigneur Mozan.
- Et détruisez moi ce foutu croiseur Apocalypse, qu'on en finisse ... Ne me redécevez pas, Tenrek.
- Le daemons of revenge détruira sa cible, monseigneur.

Le sergent Teborius ordonna la descente de la torpille. C'était le moment le plus critique lors d'un abordage, se dépêcher de profiter de l'effet de surprise pour effectuer une tête de pont, et ensuite bouger, jamais rester immobile. Si l'adversaire vous localise, vous êtes mort.
Teborius avait mener de nombreux abordages. Il savait survivre. L'homme inspecta avec fierté le symbole sur son plastron. C'était un symbole de pureté, un symbole d'allégeance envers la seule véritable organisation. Leur maître les avait envoyer ici afin de rapporter la tête du renégat. Il les avait envoyer, et il ne l'aurait pas fait s'il n'y aurais pas eu la moindre chance.
- Soldats !!! Notre mission est de tuer l'archi-hérétique appelé Kor Mozan. Nous progresserons en plusieurs modules. Le premier passeras par la salle des machines, le second longeras par les ponts d'artilleries, et le dernier frapperas le pont de commandement. Vous connaissez tous vos rôles, bonne chance messieurs.
Les serviteurs d'une puissante entité se mirent en marche.

Le Daemon's of Revenge pivota, et s'avança vers sa proie, laquelle était occuper à ouvrir les flancs d'un des croiseurs impies du Chaos d'une redoutable bordée a bout portant.
-Lancez les moteurs annexes. Je veux que l'on atteigne une vitesse de 20% Pré-Warp, et recherchez moi des informations sur ce vaisseaux.
-A vos ordres, Amiral.
-Et rechargez tout les canons ... Je veux qu'une fois leur bouclier anéanti,  nous puissions l'endommager.
-Même la Sentence des Dieux ???
Tenrek tourna la tête vers le hublot donnant sur l'espace. Des centaines de chasseurs et de bombardiers explosaient, illuminant les ténèbres de flash lumineux. Les plus gros vaisseaux, eux, brûlait malgré l'absence d'oxygène. Le sourire qu'arbora l'amiral voulait dire bien plus que n'importe quelle réponse.

Teborius avançait au pas de course. Son escouade le suivait de près. Un de ses soldats portait les explosifs nécessaire à leur mission. Le couloir était empli par les ténèbres, tellement noire que leur lunettes à vision nocturnes ne les aidaient presque pas. Teborius cru entendre un bruit. Il leva le poing afin d'ordonner la halte. Tout ce passa très vite. Il entendit le sifflement d'un projectile de gros calibre, suivi d'une fulgurante douleur au poignet. Il tomba à genoux, se tenant ce qui lui restait de la main. L'os brisé émergeait des lambeaux de chair écarlate, qui était jadis la main droite du sergent. Ce geste instinctif lui permit d'éviter l'onde de choc qui lui frôla la tête. Il entendit un craquement sec, et se retourna pour voir la cage thoracique d'un de ses hommes sortirent violemment du corps de leur propriétaire.
-Psyker !!! Hurla le responsable des explosifs, lequel pointa aussitôt son lance-Grenade dans le couloir.
L'explosif détonna, empli l'étroit espace de shrapnels.
-Hum ... Bruyant. Déclara la voix. Son armure n'était même pas abîmée. L'Astartes claqua des doigts, et le crâne de l'artilleur explosa.
Les soldats, faisant pourtant partie de l'élite de l'Imperium, paniquèrent. Le mur de fusil laser devient désordonné, et les rares tirs visé rebondissaient sur l'armure du géant.
Le sergent sortit lentement son pistolet à plasma de son étui, et aligna la tête du meneur des renégats, le psyker. Il n'eu pas le temps d'appuyer sur la détente, car un des Astartes le sonna d'un coup sur la tempe. Bale regarda le carnage. Les corps sans vie des humais joncher le sol. Frère Miguel avait pris un mauvais coup, un tir de laser ayant traversé le genou. Sa physiologie d'Astarte soignait déjà cette légère blessure. Le plus meurtri sera son honneur. Déjà, les moqueries fusent.
- Vous savez que vous alliez perdre notre pari, alors vous avez préférer mourir, c'est ça, Miguel ???
- Vous auriez pas pu l'éviter,ce tir, ou bien en mourir.
- Vos conneries n'ont pas d'égal, mes frères.
Bale réprimande son escouade. Un des ses frères lui tend un corps, tenu par le col de sa veste, à quelque centimètres du sol.
- Premier Acolyte. C'est le sergent. Et il est vivant ...
Bale sourit, prend dans la tête de l'impérial dans ses mains.
- Voyons ce qu'il à dans la tête ...
la tête de l'homme se mit à briller, et détonna dans un bruit écoeurant.
- Mes frères, nous allons bloquer leur attaque sur les ponts d'artilleries. Et contactez le seigneur Mozan, lui annoncer que la troisième vague se dirige vers les moteurs.
A vos ordres, seigneur Sorcier Bale. Dit d'une voix l'escouade.

Le chef de l'escadron de chasseurs Epsilon fit virer son vaisseau vers la droite. Les missiles le dépassèrent, il put voir leur traînée rouge, et l'explosion des munitions contre le bouclier du Croiseur super-lourd Apocalypse. Ce salopard de loyaliste lui collait au train, il n'arrivait pas à le semer. Comment pouvait-il protéger l'escadron de bombardiers s'il était lui-même en train d'essayer de se sauver ? Il pouvez faire appel à son escadron, mais cela engendrerait moquerie. Tant pis. Il lança la communication avec Epsilon 25.
-Ici Epsilon leader, Epsilon 25, vous me recevez ???
- Epsilon 25 reçoit Leader, Que puis-je pour vous ???
- Un chasseur me colle au train, tu pourrez m'en débarrasser ???
la radio grésilla. C'était le rire du pilote.
- Vous arriver pas à vous débrouiller tout seul ??? J'en suis à 7 Chasseurs détruit, moi.
- Ta gueule, sale con. Si j'arriverez à me débrouiller, j'aurais pas besoin de toi.
- Ok, j'arrive.
Quelques secondes plus tard, le chasseur impérial zigzaguait entre les tirs, qui se resserrait de plus en plus. Un missile atteignit finalement l’habitacle du chasseur impérial, projetant les débris dans le vide de l'espace.
-Et vous en voila débarrasser, Leader. Je retourne vers la gloire promise par les dieux.
-tu l'auras, ta gloire. On se souviendra de toi ...
Epsilon Leader pressa la gâchette. Le chasseur du Chaos de son camarade explosa.
-Je ne doit rien, et à personne.
Le pilote hurla une prière au dieux du Chaos, et retourna tuer des impériaux.

L'amiral Tenrek regarda les dernier croiseurs ennemis tenter de protéger leur vaisseau de commandement. Des épaves de différentes tailles flottaient, et étaient attiré par la gravité généré par un vaisseau de la taille du Daemons of revenge. Les boucliers grésillaient au contact des épaves, les repoussant sur les cotés. Tenrek regarda la tablette de données qu'il venait de recevoir. Des états de services exemplaire. Responsable de la destruction de nombreuses planètes, la mise à mort de population entières soupçonnés d'hérésie, et instrument de la volonté implacable de son maître ...
Sa destruction n'en serait que plus belle. La gloire sera à lui ... Et ne sera pas partagée.
Soudain, le vaisseau commença à perdre de la vitesse.
- Monseigneur, les moteurs ont été coupé.
- Et bien, rallumer les.
- impossible. Le salle des machines est tenu par les impériaux.
- Damnation !
L'amiral chercha des yeux le champion qu'il lui fallait. Il le trouva.
- Kôr Shaëlon. Il faut que vous repreniez la salle des machines.
L'aspirant Champion, vieux de Dix millénaire, n'avait pas passé son temps dans le Warp sans être muté. La grille d’aération de son casque noir, symbole des Gal vorbak, repris par toute l'armée de Kor Mozan, était muni d'un trou. La longue langue mauve, semblable à  celle d'un serpent, frétilla, en laissant tomber des gouttes de bave acide. Le tentacule au niveau du genou s'agita faiblement, et les massives épaulières pourpres, surplombé d'énormes cornes d'os s'affaissèrent légèrement. Autant de symboles de son exaspération.
- Vous êtes vraiment une larve. Vous n'êtes pas capable de détruire le moindre vaisseau, et encore moins de protéger le vôtre. Je vais vous aider, mais uniquement car je ressent un besoin de tuer, depuis quelque secondes. Estimez vous heureux que ce ne soit pas vous, que je tue.
Le renégat pencha la tête sur le coté. Il transmettait les ordres à son escouade.
-Vous ne comptez pas y aller seul ??? Vous n'aurez aucune chance, il se sont retranché.
Tout ceux présent devinèrent que sous le casque du Word Bearer, celui ci souriait.
-Qui vous à dit que je serais seul ? Déclara l'Astartes en s'éloignant, son imposante silhouette pourpre s'enfonçant déjà dans le sombre couloir.
L'amiral du Chaos ordonna alors les mesures. Le sacrifice du croiseur Fury of Lorgar avait permis au  croiseur Super-Lourd Apocalypse de montrer son flanc au vaisseau de L'Apôtre noir. Tenrek ne laisserait pas passer cette chance de faire bonne impression.
- Virer de bord, dés que la mise en place des solutions de tirs sera achevée. Le canon Sentences des Dieux, et les rayons Laser navals, prêt à tirer. Dépêcher vous, sinon nous nous serons immobiliser depuis longtemps.
- Solutions de tirs calculée.
- Feu !!!
L'imposant canon de Proue tira une rayon mortel, pendant que le vaisseau tournait. Le rayon frappa les boucliers, les désactivant. Bien que l'essentiel de la puissance de feu ayant été annulée par les boucliers, le reste de l'énergie ouvrit le flanc du vaisseau, laissant ses ponts d'artilleries bâbord ouvert  sur le vide de l'espace. Les rayons navals frappèrent la coque, perforant davantage sa carcasse meurtrie. Le recul des armes immobilisa le Vaisseau amiral du Chaos
L'amiral regarda sa proie.
- Bientôt, très bientôt, nous te porteront le coup de grâce.

Severus Trague jeta un bref coup d'oeil derrière le coin du mur. Il recula la tête à temps, car les décharges de Laser et les massifs Bolts des bolter lourds s'écrasèrent (ou endommagèrent, dans le cas des Bolters Lourds.) l'intersection entre les couloirs. Il fit rapidement le point. Les corps de ses éclaireurs était bel et bien sans vie. Au début, il avait cru que Melos aurait pus s'en sortir, mais sa blessure à la jambe avait provoqué une hémorragie trop importante. Les impériaux avait déployé des armes lourdes sur la passerelle métallique, et ces armes de soutien faisaient pleuvoir la mort. Les autres assailant était dissimulé derrière des tuyaux et des conteneurs. Il repassa mentalement ses options. Ils pouvaient soit tenter un contournement. Il perdrait facilement une dizaine d'homme, et deux fois ce nombre en minutes. Et un des autres passages serait a peine moins défendu que celui là.Trop long. Sortir et tentez de forcez le passage ??? Bien que Khorne et Toras Flint aurait apprécié cette tactique, Severus tenait à garder son sang en lui, et pas encore à l'offrir au dieu des batailles.
Il ne lui restait qu'a attendre des renforts. Le champion cultiste soupira.
- Serais-ce de la lassitude ???
Les humains se mirent aussitôt à genoux.
- Seigneur Mozan ... Ces impériaux se sont retranché et ...
- Taisez vous. Moi et les Gardiens de la Foi Noire, nous mènerons l'assaut. Suivez nous, et assurer la couverture.
Severus acquiesça. Les Six massifs guerrier en armure terminator les dominait tous en taille. Même l'orphelin, pourtant grand selon les standards humain, n'arrivait pas à la poitrine de son Maître, supérieur d'une bonne tête de sa garde d'honneur, laquelle étant composé de Champion ayant tous reçu une formation d'Apôtre noir. Le Gal Vorbak leva son imposante arme.
- Mort au Serviteur du faux Empereur.
Il sortit dans le Couloir. Une tempête de feu se déchaîna sur le renégat, lequel poursuivi sa route en levant sa main gauche, sur laquelle était arrimé un antique combi-plasma. L'arme crachat la mort, décimant des gardes n'ayant pas eu le temps de se mettre à couvert. Très rapidement, les Terminators se retrouvèrent au centre d'une furieuse mêlée. Kor mozan donna un coup de poing à un des humain, le poing blindé du gantelet traversant le corps, pendant que la lame de tronçonneuse montée sur gantelet pénétra les chairs du garde. Les intestins tombèrent de part et d'autre de la plaie dans un bruit humide. Une rafale de bolter renvoya le garde dans les rangs de ses camarades terrifiés. Les cultistes, quand à eux, se mirent à l'abri des barricades juste libérés.  Severus, qui jusque là était baissé a couvert, se leva rapidement et planta sa longue lame dans le ventre d'un soldat n'ayant pas eu le temps de fuir, lequel fit des yeux fort étonné. L'épée exécuta un pivot a quatre-vingt-dix degrés, et se retira des chairs de l'impérial en même temps que sa vie.
Le champion sentit une soudaine bourrasque près de son oreille gauche, leva la tête et vit un Terminator avec le bolter levé vers lui, ou plutôt vers le corps sans tête du sergent derrière lui, qui s'effondra dans une mare de sang, l'épée tronçonneuse à la main.
Les impériaux, sentant le situation leur échapper, commencèrent à se replier vers un couloir annexe. L'avant-garde des loyalistes poussa des cris de terreur, et un nouveau bruit de fusillades se fit entendre, les corps des humains explosant comme des fruits trop murs. Les rares survivant se virent charger par des monstres, revêtu d'une armure pourpre. Les possédés de Kor Mannthenel se ruèrent à l'assaut. Severus contempla la beauté impie de ces créatures. Sa vision fut troublé par celle d'un des guerriers tué d'une rafale de bolter lourd, l'armure énergétique n'ayant pus le protéger de la rafale de gros calibre. Le sang et les lambeaux de chair impie jaillirent du corps.
Severus hurla une injure au équipe de Bolter lourd, et donna l'ordre à sa secte de tirer. Bien que la plupart des balles ne pouvait faire que des blessures légères, les mitrailleuses avait une capacité de destruction bien plus élevé. Les humains commencèrent à tomber de la passerelle, d'autant plus vite que des membres de la 17e légion ajoutèrent leur puissance de feu a celle des cultistes. Severus, plein d'espoirs, retourna la tête vers les possédés, mais trop tard. Il ne vit les guerriers que sur un tapis de corps démembrés. Il jura contre son manque de chance. Pour une fois qu'il pouvait voir à l'oeuvre le redoutable duo formé par Kor Shaëlon et son ami Kor Mannthenel ...
il se ressaisit. Il aurait d'autre occasion de combattre au coté de ces guerriers. La salle des machines était reprise.

Le Croiseur Apocalypse répliqua avec les rares tourelles bâbord ayant survécu au rayon d'énergie. Les faisceaux s'écrasèrent sur les boucliers, mais le Vaisseau impérial commença à pivoter, afin de faire tirer ses armes tribord. Le Daemons of Revenge redémarra, et tenta de rester le plus proche possible de la partie dévastée du navire ennemi, afin de limiter les représailles. Il ne pivota pas suffisamment rapidement, et les divers projectiles ennemis frappèrent les champs de force, certains trouvant les premières failles des boucliers et endommageant la coque noire du vaisseau.
La riposte fut autrement plus dévastatrice, car bien que la coque de l'Apocalypse tient bon, l'intérieur des couloirs fut empli de débris brûlant, qui tuèrent l'équipage par centaines, et entraîna une fuite d'air, qui tua l'équipage par milliers. Le vaisseau, faute de moyen, s'immobilisa. Le Daemons of revenge exécuta un grand détour, et arriva par l'angle avant du vaisseau. A puissance minimale, le Canon Sentence des dieux se recharge en moins de dix minutes. Pour des tirs de plus grande envergure, il faut prévoir de deux semaines à un mois. La solution de tir fut calculée avec calme, et la cible fut pointée. Un tir bref, à la tête, afin de décapiter le navire. La station de commandement allait être anéantie. Le canon fit feu, les commandants et pilotes furent anéanti. Le navire, ne pouvant plus s'orienter, ni se déplacer,plongea lentement vers le soleil du système, et vers sa destruction.

Kor Ekon plissa les yeux, afin de les protéger des grains de sables que le vent projetait avec violence. Devant lui et son escouade d'élus se trouvait la citadelle de Prax, atteinte en seulement 2 jours après le débarquement, au niveau de l'équateur de la planète. Les imposant remparts de roc-bétons surplombé de tour, chacune disposant d'un imposant système de Canon Laser Icarus jumelé, chacun d'entre eux séparé de 500 pieds. La porte principale était flanqué de deux bunker, ou des Bolter lourd assuraient leur protection. L'espace de la porte était encombré de sacs de sable. La cité dominait la plaine en dessous d'elle. Le demi-Kilomètre le plus proche de la ville était composé de tranchée. La position en hauteur de la ville lui aurait assuré des tirs dans les tranchées, en cas de perte au profit de l'ennemi. Une cité aisément défendable. Même des Iron Warriors auraient eu du mal à prendre la citadelle, mais tout armée Astartes y serait parvenu. Les Positions de tirs abondait, tout comme les fortifications, les piège à char, les mines ou encore les munitions, sans doute entreposés dans les bunkers et les abris anti-bombardements des tranchées. La seule ressources qui manquait à la forteresse était des vies. Mais il y en regorger il y à peu.
Une âpre bataille avait eu lieu. Les imposant murs de la cité l'était beaucoup moins une fois battu en brèche, l'ancienne partie Ouest des remparts n'était plus que gravats. La plupart des armes automatisées était hors-service. Toute vie dans cette ville n'était plus. L'armée pénétra dans la ville, leur progression se fit sur un tapis de corps démembrés. Tous les renégats furent choqué a un degré plus ou moins élevé. Seul les possédés, Kor Mozan et Talonn Kardee n'eurent aucune réaction.
- Spectaculaire ... Murmura Talonn Kardee, la jalousie se sentant dans sa voix.
Kor Ekon renifla de mépris. Il vouait une admiration sans faille à son homologue élu, mais certains de ses ... écarts détérioré sa haute estime de l'ancien Raven Guard. Il tourna la tête vers le maître de l'Amas des Lunes Pourpres, lequel lui fit un signe de tête. Il alla fouiller le bunker le plus proche. Ce qu'il allait trouver déplairait fort à son Maître.

Kor Ekon s'avançait dans la rue. Il progressait de couvert en couvert, son escouade d'élus a ses cotés. La réaction de Kor Mozan avait était comme il l'avait supposer. Les Fils de Lorgar iraient à Peralium, là ou le Seigneur Nigth lord les avaient défier d'aller. Cela sentait l'embuscade à plein nez, mais l'impétuosité du Gal Vorbak n'avait laisser place à aucune tentative de rationalisation. Il ne lui restait donc plus qu'a faire l'avant-garde, soutenu par l'escouade de Talonn Kardee. Il avança dans les bas fonds de la cité, son gantelet énergétique prêt à frapper, et les doigts sur la gâchette de son Bolter.


Dernière édition par *eliphas le Dim 14 Juil - 0:44:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Lun 28 Jan - 19:29:50

Bien joué, en attente des autres maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
c3po
Croisé Noir
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 25
Localisation : Belfort/Vesoul

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Dim 3 Fév - 15:09:58

Aleen observait, tel un prédateur nocturne guettant le bon moment pour tuer sa proie, plus bas dans la rue sombre se profilait des guerriers en armures, certains avançaient de couvert en couvert et devançait d'autres, plus bruyants avec des armures ornementées avec plus de soins. Malgré la noirceur ambiante et la distance Il voyait très bien la tête de démon enflammée sur les épaulières de ses proies, le maître des Terrorgheists avait été clairs : tout élément isolé devait être éliminer.
- Du sang ... Du sang ... Cracha Azmegard dans le vox.

Aleen nota dans un coin de son esprit de faire un rapport sur les tendances sanguinaires de son frère, il savait que le seigneur allait prendre les mesures nécessaires et sourie à cette idée. La rue s'élargissait rapidement et le sergent se prépara à donner ordre aux trois escouades qu'il commandait d'attaquer lorsque les vitres juste au dessus des Word Bearers volèrent en éclats, une dizaine de guerriers s'élança depuis le troisième étage du bâtiment pour fondre sur l'ennemi, épée tronçonneuses dégainées et tournant à plein régime, le sergent de la 17è griffe scanda dans sa descente une prière au dieu du sang, ce qui répugna Aleen.

Le temps que le 5e griffe et l'escouade de soutien se mettent en position ils n'avaient plus de cibles valides, les Word Bearers étaient déjà tous engagés contre la griffe d'Azmegard
- Chié ! 5e griffe, formation Implacable, soutien, arrosés les !

une pluie de projectiles s’abattit rapidement sur le corps à corps, les fils de Lorgar qui n'étaient pas engagés avec un membre de la 17è griffe se replièrent rapidement, les derniers à partir et ils semblaient en être étonnés eux aussi étaient la première escouade d'élus, leur champion tentait de se désengager cependant Azmegard lui portait une pluie de coups avec sa hache tronçonneuse, faisant voler dents et céramite.
- Ton crâne ira à Khorne ! Cria le sergent Night Lord en levant bien haut sa hache tronçonneuse pour donner le coup de grâce.

au moment ou l'arme allait s'abattre sur le visage du Word Bearer un tir de bolter, étrangement silencieux vint frapper le plastron du bourreau, le déséquilibrant, ce bref répit obtenu à l'élu lui permit de décrocher un coup de poing de son gantelet qui pulvérisa littéralement le torse de son adversaire.
Aleen avait fait cesser le feu à ses hommes pour regarder ce combat entre adorateurs du chaos, et redonna l'ordre de tirer une fois leur duel finis, il remercia dans un souffle le Word Bearer pour avoir fait la sale besogne à sa place.

**

"Kor Ekon ! restez ici pour couvrir notre retrait !" Avait dit Talonn Kardee à l'autre champion élu afin que ses élus et l'autre escouade ne subissent pas trop de pertes, il avait entendu les tirs s'arrêter puis reprendre d'un coup et se demanda si par un hasard quelconque Kor Ekon et ses élus avaient réussis à renverser la situation, Talonn rejeta cette idée rapidement, les Night Lords excellaient dans les embuscades mais une sensation dérangeante persistait tout de même, comme si ses desseins n'étaient pas totalement réalisés.

Alors qu'il s’apprêtait à retourner au campement avancer plusieurs ombres apparurent, aussitôt toutes les armes des Word Bearers se tournèrent vers ces inconnus
- Du calme frère, j'ai remplit ma mission voilà tout.
- Ekon ?! Cracha Talonn, à demi surpris. Tu a donc survécu

dans le semi pénombre du hangar apparurent Kor Ekon et trois des ses élus, les autres étaient morts pour couvrir la retraite des autres Word Bearers. Talonn regarda l'autre champion, derrière les optique de son casque cornu ses yeux ne reflétaient que la haine envers ce marine.

**

Dans le noir une paire d'yeux observait la scène, il était perché sur une poutre, tel un charognard qui attend une carcasse à dévorer, les guerriers en bas ne l'avaient pas vus, normal pensa le chasseur, il était aussi silencieux que la nuit, celui avec une masse, Talonn, puisque c'est ainsi que ses sbires l'avait appelé, transpirait le sadisme et la bassesse, l'autre était fatigué, l'escarmouche avait du être rude pensa-t-il, "plus une proie est faible plus sa mort peut être terrible, plus une mort est terrible plus l'ennemi aura peur, plus l'ennemi aura peur plus il sera facile de le vaincre". le prédateur se récita cette phrase comme un mantra, si il n'avait pas d'objectif bien précis il aurait pris plaisir à déchiqueter ces pauvres ignorants. Le Lycoriphus observait dans le noir et son maître serait bientôt satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Kruchian
7 Héraut du Chaos
avatar

Messages : 859
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 24
Localisation : Montauban

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Lun 8 Avr - 11:15:21

Kruchian oublia bien vite le combat contre les Emperor's Children, il y avait des bruit de combats qui sortaient de l'académie, des cris et des rugissement et un cri qu’il connaissait entre mille, le cri de guerre des fils de Khorne, il cria à ses guerriers, ils était tous prêts, et ils coururent aussi vite qu'ils le purent, c'était une question de vie ou de mort, celle de leur maître de chapitre, ils devaient être présent, Karinth jubilait de son angoisse, il l'amusait et Kruchian donna un grand coup dans un mur espérant le réduire aux silence, ce qui ne fut pas le cas, le stress gagnait Kruchian, plus il avançait et plus il appréhendait son arrivé, allait-il arriver trop tard ? Son maître allait-il gésir au pied de son ennemi ? Non, il ne peut pas c'est un prince démon et le meilleur de tout les fils de Khorne jamais il ne...

Kar'chian était mal en point, il aurait dû réfléchir, mais au lieu d'écouter sa cervelle il a écouté son instinct, ils étaient clairement en sous-nombre, il n'était que huit alors que les World eaters était plus d'une dizaine, heureusement les couleur des armures jouait en leurs faveurs, les ennemis ne sachant qui frapper et s'en prenant parfois à leur alliés, d'autres spaces marines rejoignait le combat, dégageant une odeur, celle du changement, celle de Tzeentch, ils ne survivraient pas, ils devaient se replier, lorsqu'il s’apprêtât à donner l'ordre de retraite, un son horrible, qu'il ne connaissait que trop bien se fit entendre, et beaucoup de ses adversaire se tordirent de douleur, le sang gicla par les orifices des casques, puis il entendit un cri, un cri salutaire, le cri de guerre des son chapitre, poussé par la voix de son premier capitaine suivit des ses berserkers, créant une brèche dans les soldat ennemis mourant, ils furent tous réunit, Kar'chian hurla à Zéphon l'ordre de repli, et en quelques mots, les Fils de Khorne n'était plus dans l'académie, mais sur le pont de leur Space Hulk.

Ils s’écroulèrent tous, de fatigue, dû au stress du combat, à des blessures, ou dû a l'utilisation de pouvoirs répétés, ils étaient très fatigué, mais aussi terrassé par la honte d'avoir fuit le champ de bataille, mais cela servirait à Khorne si ils étaient resté et ça il ne le tolérerait pas.

Chacun se remettait de la téléportation, et zéphon fut transporté d'urgence au dispensaire du space hulk, il était peut-être bénit par le grand architecte -maudit soit-il- il ne devait pas se déchainer complètement sur le plan psychique, il en mourrait, et si Zéphon mere, le Space Hulk se désolidariserait et ce serait la fin des fils de Khorne, la solution évidemment serait d’enfermer Zéphon et de le faire garder par des vétérans, mais ce ne serait pas correct, et ils ont besoin de lui comme il a besoin d’eux.

Kar’chian rassembla Melchia, Raziel et Kruchian dans la grande salle, Zéphon quand a lui semblait avoir vieillit de dix année pour un humain normal et se tenait pesamment sur son bâton, ils était fatigués, mais en bon astartes, il récupérèrent vite, ils se tenaient en conseil de guerre, il y avait des choses qu’ils ne comprenaient pas et ils réfléchissérent, d’où venait ces World eaters ? qui était ces emperor’s children invincible et qui les dirigeait ? et surtout Le maitre de chapitre fit part de ses inquiétudes, qui les manipulaits ainsi et dans quel but ?

Tant de question qui furent interrompu par l’entrer d’un jeune humain, il portait une veste de cuir, un pantalon de toile, des bottes et des gants de cuir, il avait de longs cheveux blond.

« -Mes seigneurs, pardonnez-moi de vous déranger, mais quelqu’un désire vous rencontrer au plus vite, il voudrait parler.
-Fait entrer mon garçon, ordonna Kar’chian. »
Le garçon s’inclina et disparu par la porte d’entrée, et dans la seconde suivante, deux astartes tenait par les bras une silhouette encapuchonnée.

Les deux fils de Khorne jetèrent la fine créature encapuchonée au pied du trône de Kar'chian. L'imposant prince démon observa cette "chose" et se dit qu'un simple de ses soupirs aurait put la briser. Le fin personnage se releva rapidement et croisa le regard de la bête avec un air de défi:
"L'hospitalité de tes gens est des plus passable, ô seigneur Kar'chian.
- Que viens-tu faire ici moucheron? Parle avant que je ne te tranche la tête!
La créature sourit.
- Je suis ici pour te proposer une alliance.
-Vraiment? et au nom de qui?
La frêle créature leva la tête de sorte que son interlocuteur puisse voir son visage. En croisant son regard Kar'chian eut un léger mouvement de recul.
-Maintenant vous savez...

A ces mots, l’état-major des Fils de Khorne se raidirent, certes ils avaient besoin d’alliés, bien sur Raziel était hostile à l’idée de s’allier à cet inconnu, mais l’ancien chapelain était contre tout ce qui allait à l’encontre des enseignement du chapitre, mais ils étaient tous d’accord, ils n’étaient pas en position de discuter, ils avaient trop besoin d’alliés, aussi mystérieux soient-ils.

«-Bien, nous acceptons, que nous veut votre…

Ainsi débutèrent les négociations, Kar’chian se raidit lorsque la créature indiqua l'unique demande que l’inconnu formula : Zéphon. Bien que cela allait à l’encontre des enseignements du chapitre, Kar’chian accepta, non sans se crisper à cette idée mais étrangement il sentait que ce qui était proposé était... réalisable. Il vit les regards affolés de ces compagnons d'arme, mais apparemment tous avait suffisamment confiance en lui pour ne rien objecter.
Lorsqu’enfin les négociations prirent fin, Kar’chian pris la parole.

«-Attendez…j’ai une condition moi aussi;
- Je vous écoute.
- Mon premier capitaine, Kruchian vous accompagnera jusqu'à votre seigneur.
- Je n’ai pas besoin d’escorte si c’est ce que vous voulez dire.
-Vous m’avez mal comprit je pense, Kruchian sera avec vous pour s'assurer que si quelque chose de domageable arrive à Zéphon... Il vous tuera jusqu'au dernier. Bien sur vous pouvez disposer de lui comme bon vous semble, c’est un excellent guerrier, il vous obéira, mais il ne fera rien qui va à l’encontre des enseignements de notre chapitre, et surtout…, Le prince démon se pencha sur la frêle silhouette et lui murmura d’un ton menaçant, si il lui arrive quelque chose ou si il devient corrompu par le chaos, vous serez tenu pour responsable, et je vous jure que je vous ferait vivre l’enfer. 
-Bien entendu exalté.

La frêle silhouette s’en alla où elle fut escortée par les deux marines qui l’avait traînée ici, Raziel, Melchia et Zéphon à sa suite, Kar’chian prit son premier capitaine à part et lui parla d’un ton bas, comme si il avait peur d’être entendu.

« -Mon fils…, il est important pour nous d’avoir des alliés et tu le sait mieux que personne.
-ça va à l’encontre des enseignements de notre chapitre seigneur, nous ne devrions pas…
-Nous n’avons pas le choix, nous sommes en minorité dans ce système, je suis d’ailleurs étonné que personne ne nous ai encore attaqué.
-Ils nous ignorent tout simplement.
-Kruchian…tu ira avec cette...chose, armé du strict minimum bien entendu, mais je ne veut pas que tu emmène Karinth.
-Pardon maître?
-Comme je te l’ai dit nous avons besoin d’allié, je ne veut pas que la haine du démon te pousse à tuer nos seuls alliés, de plus je ne veut pas prendre le risque de dévoiler notre arme la plus puissante, tu comprend?
-Oui, je comprends, mais je n’approuve pas cette alliance, et Raziel non plus apparemment. »

Ainsi tous se préparèrent, Kruchian a troquer Karinth contre deux haches tronçonneuse surmonté chacune d’une lame de métal afin de planter l’adversaire par des coup d’estoc, le symbole de Khorne a été griffé, cabossé, bref tout a été fait pour tenter de l’enlever, mais comme la marque fissuré sur leurs armures, on ne peut enlever la marque des dieux.

Kruchian se présenta à la baie d'embarquement où se tenait la silhouette encapuchonnée, Kruchian toisa les ténèbres dans la capuche et lui dit d'un ton sec :

« -Je suis prêt a partir avec vous.
-Bien, premier capitaine. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheSilibili/featured
eliphas
Cardinal Noir
avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 20
Localisation : Passy (74)/ Grenoble (38, seulement pendant les vacances)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Jeu 25 Avr - 21:21:55

Talonn Kardee avançait dans les rues dévastées, accompagné de ces treize élus. Les rapports des autres éléments avancés affluaient :
- Frère Champion Kardee, Résistance élevée, présence Nigth lord, demande de repli ..."
- Talonn Kardee, nous sommes bloqués par un contingent conséquent de membres de la VIII éme légion, demandons soutien rapidem...
L'élu soupira. Tout ses éléments était bloqué par les Nigth Lord. Il lui faudrait faire son rapport à l'Argel Vorbak, qui ne sera pas content. Il le serait encore moins si toute l'avant-garde périssait. Talonn ordonna le retrait.
C'est alors qu'une voix retentit dans le Vox :
-Ici Kor Shaëllon. Nous avons trouvé l'endroit ou se terre tous ces foutus Nigth lords.
-Comment en est tu sur ? Lui demanda l'élu.
-C'est simple, nous somme entouré par des dizaines de Fils de Curze.
L'ancien Raven Guard sourit.
-Cette information ne valait pas que vous sacrifiez votre vie,mon frère, déclara l'élu de sa voie moqueuse.
Le rire de l'aspirant champion résonna dans le vox, ce qui eu pour effet d’ôter le sourire de l 'élu.
-Qui vous à dit que j'allais mourir ??? Je suis à bord du "Daemon of Iron". Nous rentrons au campement faire notre rapport, rejoignez nous rapidement.
Talonn Kardee pensa que c'était vraiment une mauvaise journée. Il hurla sa frustration, ses frères le regardant, interloqué. Aucun d'entre eux ne remarqua la silhouette sombre les pistant.

Le Lycoryphus s'agrippa à la façade de l'Administratum. Il l'escalada rapidement, et se dissimula dans un coin d'ombre. Il regarda la ruelle en dessous de lui. Il était situé derrière les Word Bearers, qui progressaient au milieu d'un véritable charnier. Les corps sans vie de civils gisaient dans une mare de sang. Leur meneur s'arrêta soudainement. Le lycoryphus se prépara à bondir. Si les Word bearers le voyait, il serait sur eux en moins d'une demi seconde. Il lui faudrait autant de temps pour éliminer les cinq premiers, beaucoup trop groupé. Ses autres proies, le temps de se remettre de leur surprise, serait réduite à cinq, dont les élus épuisés par leur précédent combat et Talonn Kardee

Talonn Kardee s'arrêta. Il sentait quelque chose ... Il y avait un être vivant, qui les observait. Il fit subitement demi tour, et s'avança vers l'Administratum.
-Je te vois ... murmura t-il à quelque chose dans l'ombre.

Kor Ekon ne comprenait pas. Pourquoi son frère avait-il fait demi tour, et s'était arrêter devant l'Administratum ? Il le vit lentement décrocher sa masse énergétique de sa ceinture. Ses hommes levèrent tous leur bolters, prêt à ouvrir le feu ...
Ils ne pouvaient savoir que le lycoryphus hésiter. S'il sortait, une véritable pluie de feu l’arrêterait presque immédiatement. Le chasseur décida de rester cacher.

Talonn Kardee attendit la réponse.
Elle ne vient pas.
-Sort, ou je viens te chercher.
Toujours aucune réponse.
C'est alors que Kor Ekon avisa la traînée de sang au pied de leur chef. Il se retourna et ne compta que vingt-sept cadavres. Il y avait eu un survivant. Il se retourna à temps pour voir son indiscipliné frère pénétrer dans l'Administratum. Il en ressortit traînant un homme, a qui il manquait la partie du corps en dessous de la ceinture. Kor Ekon se rappelait de cet homme, son casque noir étant encore maculé de son sang. Il avait tenté d'arrêter les Word Bearers, clamant que ce monde appartenait à son maître ... Seul un violent coup de gantelet énergétique entre les jambes l'avait réduit au silence. Il était surprenant que cet homme ne se soit pas encore vidé de son sang.
-Ce monde n'est pas à vous. Partez, ou notre maître enverra ses invincibles armées, nous mourrons pour lui.
- Pas de problèmes, lui répondit Talonn Kardee en abattant sa masse énergétique.
Ce ne fut qu'un tronc qui toucha le sol.
-En route poursuivit-il.
Les word Bearers se remirent à avancer, pour le plus grand soulagement du Lycoryphus.

Ce dernier se posa sur la corniche du bâtiment. Il jeta un regard aux Astartes en contre-bas. Ils se dirigeaient d'un pas sur vers la grande cathédrale de la ville. Ce n'était pas la peine de rentrer dedans pour savoir que les Word Bearers l'avait horriblement profané.
Comme ils sont prévisibles, pensa le Lycoryphus. Pour les fils de Lorgar, une cathédrale est le meilleur des appâts ... Une idée germa alors dans son esprit.
Son regard se tourna vers les guerriers qui débarquaient d'un Land Raider corrompu. Il était marqué sur sa rampe avant "Daemon of Iron". Il remarqua également l'assurance et la fierté de l'aspirant champion, qui se traduisait par sa démarche altière, mais, plus intéressant encore, il remarqua le regard de haine que lui lança son homologue élu. Le différend certain entre ces deux guerriers pourrait lui être utile, pensa t-il tendit que l'aspirant champion disparaissait dans la cathédrale. Le chasseur se faufila jusqu'au toit du lieu de culte, et pénétra dans le bâtiment.

L'ancien Raven Guard pénétra dans le hall de l'église. Son rival se tenait déjà au coté de leur seigneur, un genou au sol. Talonn Kardee n'entendait pas les paroles de son frère, mais ce lèche-botte de Shaëllon devait faire son rapport. Une goutte de sang s'écrasa devant l'élu, au milieu d'une impressionnante mare de sang. . Il leva la tête, et aperçut le cadavre d'où provenait ce sang. Le cardinal avait était accroché au lustre. Les huit lampes teintée du sang de religieux, chacune au bout d'une branche, jetait une lumière rouge sur le visage blafard de l'impérial. Son ventre, ouvert du cou jusqu'à l'entrejambe, laissait pendre les organes internes.
Le guerrier poursuivit son chemin. Une goutte de sang s'écrasa sur son casque noir. La goutte dégoulina, passa sur l'optique droite de la protection du renégat, et s'immobilisa dans l'horrible sourire figé dans la céramite.

Le Lycoryphus regarda les Word bearers. Il y avait là les membres de l'état major de cette pitoyable armée. Son maître n'en ferait qu'une bouchée.
Il y avait deux Astartes équipés d'une armure de haute facture et d'armes d'excellente qualité. Les deux disposait d'épées énergétiques ornementées, la poignée de l'une des deux représentant même l'odieux symbole de ces fous de croyants. Il y avait également les deux aspirants champions qu'il avait vu avant, plus deux autres, qui lui était inconnu. C'est six là devaient être de piètres guerriers. Les trois autres Astartes étaient déjà plus intéressant. L'un d'entre eux, d'après son équipement, était un Apôtre noir. Les parchemins caractéristiques à ces orateurs étaient fixés à son paquetage dorsal. Cet Astarte sentait la corruption du Warp. Une massive pique d'os émergeait de son épaulière droite. Mais malgré ce signe évident de corruption, c'était le casque du guerrier qui prouvait le plus son dévouement aux dieux sombres. Lorsque le prêcheur commença à parler, la bouche sur son casque s'ouvrit aussi.
Le Nigth Lord tourna alors son regard vers celui qui semblait être un sorcier. Une longue cape flottait dans son dos, et il avait un sceptre dans la main droite. La gauche reposait sur la poignée de son pistolet à plasma. De nombreux livres pendait à sa ceinture. Ce Word Bearers montrait une confiance en soi assez impressionnante. Tant d'orgueil ne pourrait que lui jouer de mauvais tours.
Le chasseur regarda alors la dernière des ses éventuelles proies. Le guerrier en armure Terminator empestait l'odeur malsaine des démons. Tout en lui respirait le warp. Il était grand, avec un des rares modèles personnalisé d'armure Tactique Dreadnougth. Dans ses massifs gantelets, il tenait une masse à pointe géante, et une cape drapait ses épaules. Sur le gantelet gauche était fixé un bolter combiné fusil à plasma.
Le Lycoryphus devina que dans ce corps se trouvait une détermination et une soif de vaincre intarissable. Quel dommage qu'un tel guerrier ne se sois pas trouvé à leur coté. L'espion écouta attentivement tout ce qui se disait. Il recula enfin dans l'ombre, sortit et s'envola.

Il rejoignit son maïtre un peu plus tard. Nigth Claw se situait sur le trône de l'ancien propriétaire du Manufactorum. Du seigneur du chaos, on ne voyait que ses optiques, qui brillait dans la nuit, à ses côtés se trouvait l'imposant guerrier en armure terminator.
Le chasseur s'approcha, et commença son rapport :
Seigneur ... Ils nous ont trouvé. Les Word Bearers comptent lancer leur offensive ce soir. Leur forces devrait se diviser en deux parties. L'une tentera de nous prendre à revers.
Tu as fait du bon travail. Dit le maître des Terrorgheists
Le Lycoryphus hésita à continuer. Les deux seigneurs le perçurent.
Il y a quelque chose d'autre ???
Le lycoryphus hésita davantage. Ce qu'il allait lui dire ne plairait pas. C'était quelque chose qui n'aurait jamais du exister, ou, du moins, aurait du disparaître depuis longtemps.
- Gal ... Vorbak ... cracha t-il.

Le soleil se couchait sur la ville.
Les Word Bearers entouraient le Daemon of Iron. Les fils de Lorgar se déployèrent autour du Manufactorum. Les silhouettes des Nigth Lords apparaissaient par les fenêtres.
A l'intérieur de son Land Raider, L'Argel Vorbak planifiait son assaut.
- Bale. Tu lanceras l'assaut lorsque le premier coup de feu auras eu lieu. Kor Millon te seconderas.
- A vos ordres, Monseigneur.
- Kor Volpel, tu avanceras le plus rapidement possible. Nous te couvrirons, puis te rejoindrons lorsque tu auras pris pied dans la bâtiment.
- Selon vos ordres, Seigneur.
Kor Mozan débarqua de son transport. Ses quatre garde du corps l'entourait. Le Land Raider tira. C'était le signe qu'attendait Kor Mozan, et ses guerriers se lancèrent alors à l'assaut des Nigth Lords.


Dernière édition par *eliphas le Dim 14 Juil - 0:48:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
c3po
Croisé Noir
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 25
Localisation : Belfort/Vesoul

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Sam 25 Mai - 12:11:05

Sur un promontoire Dankana vit un land raider à la livrée pourpre apparaitre, décochant de suite plusieurs tirs de canons laser, les tirs manquèrent mais leur fonction n’était pas de tuer, c’était un signal. A ses côtés se trouvait Night Claws, le seigneur avait voulus qu’il reste non loin de lui plutôt qu’il guide ses frères sur le front, le First claw avait compris que le seigneur lui apprenait à diriger un ost de guerre, pourquoi lui ? Il ne savait pas, le maître des Terrorgheists était au moins autant, certainement plus qualifié que lui. Le fil de ses pensées s’interrompis lorsqu’il vit que plusieurs véhicules fonçaient à la suite du land raider, il ouvrit le réseaux vox
« unités d’appui lourd, il ne doit rester que nos blindés. » en réponse à son ordre plusieurs tirs de canons lasers et lance-missiles se mirent à fuser, stoppant la charge de quelques véhicules, les piétons étaient juste derrière, profitant des couverts offerts par les bâtiments, ruines ou épaves pour ne pas subir un feu trop intense. Les fils de Lorgar arrivèrent à portée de tir de la ligne de défense des Night Lords, ils n’étaient pas nombreux sur cette ligne, comparé aux capacités réels de l’ost mais ils n‘étaient pas des adeptes de la défense statique comme les Iron Warriors.
« griffes une à quatre, repli jusqu’à la position Delta, à toutes les unités d’appui couvrez la retraite de vos frères ! » tandis qu’il apercevait ses frères de bataille se replier, certains véhicules ennemis débarquaient leur dangereux chargement, les Word Bearers n’hésitaient pas à faire appel aux puissances de la ruine pour devenir plus puissant et Dankana se doutait que plusieurs devaient avoir juré allégeance à l’une de ces divinités impies.
Dans le même temps à l’Ouest de sa position il vit d’autres hérétiques arriver, il fut étonné du timing dont avaient fait preuve les deux forces, l’envie de rejoindre le front était grande cependant un bon officier se devait de rester à certains moments en retrait pour mieux diriger son armée « Seigneur, ils vont déborder, quatre de mes frères sont déjà tombés » informa un des sergents au front.

***

Il ressentait la bataille qui se déroulait dans la réalité, mais il devait attendre, il ressentait ses proies, ce qui le décevait était qu’elles n’avaient pas peur, elles n’était qu’haineuses, ambitieuses et corrompues, lui et les siens, malgré leurs facultés douteuses avaient eu le droit de rester dans l’ost du seigneur Night Claws, adoré un dieu aurait signer leur mort mais ce qu’ils savaient faire pouvait être source de peur, et c’est précisément ce que sont les Night Lords.
Il entendit l’Alchemiste, grâce à ses pouvoirs l’autoriser à pénétrer la réalité, de ses griffes il déchira comme si ce n’était que du papier ce qui séparait la réalité de l’immaterium, suivis par ses congénères, ils poussèrent leurs haut parleur au maximum et rugir leur allégence au Night Haunter.

***

Kor Ekon venait de débarquer du rhino avec ses élus lorsqu’il vit la réalité vaciller à une quinzaine de mètres au dessus du sol, il n’avait pas entendu parler d’une quelconque aide démoniaque pour cette bataille, lorsque que plusieurs créatures en sortirent elles fondirent telles des oiseaux de proie sur les Word Bearers, en voyant les armures bleu nuit et or il comprit que c’étaient effectivement des chasseurs, des Serres du Warp.
Il reporta son attention sur des ennemis plus proches, un des fils de Kurze le chargea, son armure était des plus simple, l’élu se sentit insulté qu’un simple space marine vienne le défier, il leva son gantelet et brisa en deux l’épée tronçonneuse qui s’abattait sur lui puis leva rapidement son pistolet bolter et tira une rafale dans le casque de son adversaire avant que celui-ci ne puisse se décaler, le tête explosa comme un fruit trop mûr, des morceaux de céramite rebondirent sur l’armure de l’élu et celle-ci fut aspergée de sang et de matière cérébrale, il commença alors à se tailler un chemin de sang avec ses élus, il avait repéré le seigneur ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
eliphas
Cardinal Noir
avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 20
Localisation : Passy (74)/ Grenoble (38, seulement pendant les vacances)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Sam 13 Juil - 19:02:40

- Ils n'opposent donc aucune résistance ? S'étonna Dramos en se dissimulant derrière l'épave d'un rhino.
Bratonn haussa les épaules, tout en remplaçant son chargeur vide d'un geste souple.
- On est meilleur qu'eux, c'est aussi simple que ça.
Le porteur du fuseur soupira devant la bêtise de son frère, et fronça les sourcils lorsqu'il aperçut des Nigth Lords situé sur un balcon se replier, malgré l'absence de tirs.
- que se passe t-il ... On dirait qu'ils nous cèdent ses positions ... Elles sont pourtant parfaites pour nous contenir ...
Dramos chassa ses pensées de son esprit lorsqu'il aperçut Kor Millon mener les Prophètes Pourpres de Kor Shaëlon dans le Manufactorum. Il suivit son escouade qui pénétrait à son tour dans le bâtiment.
- Je m'en fait sans doute pour rien ... tenta t-il de se rassurer.

Si, à l'est, les choses se passaient relativement bien pour les Words bearers, le flanc ouest éprouvait davantage de difficultés. La faute à la contre-attaque des Serres du Warp. Talonn Kardee les avait vu massacrer les guerriers de Kor Tivadon. Dix millénaires d'existence anéanti en quelques secondes. Le vétéran aurait pu trouver ça drôle s'il n'avait pas était la prochaine cible du Lycoryphus. Le Nigth Lords était tapis, prés à bondir.
Talonn Kardee transmit ses ordres au autres escouades.
- Continuez d'avancer vers l'objectif. Laissez moi m'occuper de cette vermine.
- Oui. Déclara la voix sifflante du chasseur s'adressant à sa proie. Viens rencontrer ta mort.
Les guerriers aéroportés se ruèrent vers leurs ennemis, mais les élus étaient prêt. Une des Serre s'effondra, un bolt ayant perforer son optique et pulvériser la matière charnelle situé derrière, tendit qu'une autre était atteinte de plein fouet par un tir de plasma chauffé à blanc. Le Lycoryphus tenta d'empaler son ennemi. Les lames nimbées d'énergies rencontrèrent la tête de la masse énergétique. Talonn Kardee enchaîna en frappant le visage de son adversaire avec le manche de son arme, le projetant en arrière tout en le déséquilibrant. L'agile Astartes se rétablit d'une poussée de réacteur dorsal et atterrit souplement sur le sol. Il se mit en garde, dans une position ramassée sur lui même, les deux Griffes éclair proche de son torse. Les deux adversaires commencèrent à se tourner autour.
Il est diablement fort ... Pensa l'élu, tout en jetant un rapide coup d’œil à ses hommes. La plupart avait triomphé de leurs adversaires. Ils n'était pas les meilleurs de l'Ost pour rien.
- Tu as perdu, Nigth Lord. Le provoqua le Word Bearer.
Le Lycoryphus émis un bruit moqueur, et, dans un geste de défi, désactiva les champs énergétiques de ses griffes.
- Mais c'est qu'il se moque de moi, ce bâtard ! Rugit l'élu.
Les deux duellistes se foncèrent dessus.

Il était à genoux, devant l'Autel plongé dans les ténèbres. L'idole représentait leur maître à tous, qui savait tout ce qui se passait sur la planète, et même le système. Ses connaissances étaient infinies. Il était comme l'Empereur ... Non. Lui aimait ses sujets. Au contraire du prétendu maître de l'Humanité. Et maître de quoi ? D'un ramassis d'idiots, de couards et d'égoïstes. Maître d'un empire n'hésitant pas à sacrifier des centaines de milliards de vies pour un simple avantage militaire, qui ne serait même pas correctement exploité par les généraux impériaux ... Que l'Imperium aille au diable. Ils étaient désunis, gouverné par des hommes ne connaissant rien à la guerre et à la misère dont ils sont sensés protéger leur monde. Eux, Ses serviteurs, étaient unis. Ils préservaient leur monde car ils en avaient envie, il n'y était aucunement forcé ... Et c'est cela qui faisais leur force. Ils avaient tous confiance en leur meneur. Ils étaient prêt à mourir pour lui. Un seul. Un seul ordre, et c'est tout les serviteurs du Chaos présent sur cette planète qui serait balayer. L'homme replongea dans sa méditation, et attendit les deux mots que son maître lui ordonnerais bientôt.

Kor Ekon ne put éviter le coup d'épée tronçonneuse qui le frappa sur le coté droit. Heureusement, son armure dévia l'attaque. La lame glissa en grinçant et en projetant des étincelles. Le gantelet de l'élu s'abattit contre le front de son adversaire, brisant le crâne du Nigth Lord, et colorant le plastron et la poussière de ce monde aride de rouge.
la même poussière que sur Colchis ...
Ce fut le bruit d'un Bolter qu'on recharge qui sortit le Word Bearer de sa rêverie. Il eut le temps d'apercevoir un des guerriers vêtu de bleu nuit pointer son arme vers lui.
- Et merde.
Les projectiles l'atteignirent de plein fouet. Certains frappèrent son plastron déjà éprouvé par le combat et le fissurèrent, lui arrachant un grognement étouffé tendit qu'il était violemment jeté au sol. Kor Ekon enleva son casque brisé par l'impact des bolts. Il sentait le sang couler de son front. Il regarda vers son agresseur, qui se ruait désormais vers lui, la hache énergétique levé bien haut.
- Meurt,ignorant religieux, cracha le fils de Curze.
Le guerrier pourpre ne ferma pas les yeux. Il s'était juré il y a bien longtemps de regarder sa mort en face. Soudain, le Nigth Lord hurla de douleur, tout en ramenant ses moignons prés de lui. Il stoppa sa course, et se tourna vers son agresseur. Le Word bearer lui trancha la tête d'un unique revers d'épée énergétique, puis tendit la main à son chef et l'aida à se relever.
- Salmos ?
L'élu se mit à rire, puis retrouva son sérieux.
- Je suis à ce point là méconnaissable ?
L'aspirant champion regarda son camarade. Les nombreux parchemins qui ornait son armure et faisaient sa fierté avaient disparu, arrachés ou calcinés dans la mêlée. Sa main gauche avait était réduite en lambeaux, ou il ne restait plus que deux doigts, le pouce et l'auriculaire. Son épaulière droite avait était arrachée, et son armure était consteller de dommages de batailles.
- Non, pas vraiment. Mentit le renégat.
Salmos ricana.
- Vous comptez bientôt vous occuper de ce bâtard, questionna t-il.en faisant un signe de la tête vers le seigneur Nigth Lord.
- Et vous ? Vous ne tiendrez pas longtemps face à tous ces Nigth Lord
- Et votre présence nous empêcheras d'être tous massacrer, bien sûr, se moqua l'élu. De toute façon, la question ne se pose plus, regarder qui arrive.
- Kor Mannthenel.
- On dirait bien. Bougez vous d'allez régler son compte à ce Nigth Lord, et allons nous-en.
Kor Ekon approuva, et s'élança vers le seigneur ennemi. Il envoya un uppercut à un des guerrier de Nigth Claws tentant de l'empêcher de passer, et se continua sa course. Sa cible était de dos, à trois mètres de lui. Le Word Bearer se prépara à frapper.

Kor Volpel frappa, sa longue lame détacha la tête du Nigth Lord de ses épaules. Avant même que le corps ne toucha le sol, le Seigneur du Chaos se retourna en ricanant et transperçais un second adversaire. Le Sorcier Bale menait les Word Bearers à l'est, et broyait impitoyablement toute résistance ... Et quelle résistance. De son coté, il n'avait eu que deux escouades de Nigth Lords à affronter, les autres avaient fuis dés le début de l'engagement. Les Word Bearers semait désormais une indicible confusion dans les rangs des Nigth Lords. Les fils de lorgar avançait rapidement, le cœur du Manufactorum était bientôt à eux. Dés lors, ils pourrait tuer ce pleutre de Seigneur ennemi, qui n'avait fait que se terrer depuis le début de l'affrontement. Perdu dans ses pensées, le Seigneur du Chaos ne vit pas le Nigth lord sur sa droite, situé au bout d'un couloir, qui le prenait pour cible. Lorsque le premier bolt siffla à son oreille, il plongea derrière l'angle du couloir. Le second projectile ne rencontra que le vide, là ou se trouvait quelques dixièmes de secondes plus tôt un être de chair. Le membre de la XVIIème légion risqua un coup d’œil vers la position de son adversaire. Quelle ne fut sa surprise de ne pas apercevoir son adversaire. Il activa son vox.
- Volpel à Bale, nous avons sécuriser l'entrée. Nous avançons rapidement et nous somme bientôt en vue de l'objectif.
- Parfait ... Reste ou tu est et attend les renforts que je conduirais.
- Non. Mon heure de gloire est arrivé, j'offrirais la tête du Nigth Lord au Seigneur Mozan.
- Ne fait pas l'idiot. Ils nous réservent sans doute une mauvaise surprise, c'est beaucoup trop simple.
- Nous somme juste meilleur qu'eux. Cracha l'officier, tout en désactivant son vox
Il fit signe à un des marines de sa suite d'aller prendre position au bout du couloir, pour parer à un éventuel piège. L'éclaireur leur signala rapidement qu'aucun Nigth Lord les attendait.
- Ce Bale est un vieux fou. Pensa Kor volpel tendit qu'il courait en tête de son escouade pour rejoindre le marine isolé.
Les derniers instants de leurs vie se déroulèrent très vite. Leur frère situé au bout du couloir fut réduit en pulpes par de nombreux tirs de gros calibres. Au même moment, De monstrueux Terminators fracassèrent les murs et se placèrent sur la route des Word Bearers. Avant que ces derniers ne comprennent qu'ils venaient de tomber dans une embuscade, les Terrorgheists commencèrent à les tailler en pièces. Kor Volpel, emporté par l'élan de sa course, ne put éviter le coup que lui porta son adversaire. Il ressentit une vive douleur au ventre tendit que les lames de la griffe éclair de son ennemi pénétrait ses chairs. Dans un dernier effort, le Word Bearer leva son regard vers son adversaire, et, dans son dernier souffle, lui cracha son insulte.

Talonn Kardee porta un coup de taille latéral. Cependant, son adversaire l'avait deviné. Les bouches du réacteur crachèrent leurs flammes, et le Lycoryphus s'éleva bien au dessus de la masse. Le Nigth Lord pivota sur lui même, tout en décochant un violent coup de pied au visage de son adversaire. Le fils de Lorgar tituba en arrière, sonné, et ne pus bloquer le coup de griffe que lui porta son ennemi. Les lames griffèrent son plastron, mais ne firent guère plus qu'une éraflure. Le but n'avait pas était de tuer, mais de faire comprendre ceci au Word Bearer.
Tu ne peux rien contre moi.
Talonn Kardee pouvait souffrir de nombreux défauts. Il était menteur, vil, fourbe et n'hésiter pas à sacrifier la vie de ses camarades pour survivre. Mais il n'était pas lâche. Et il décida d'affronter sa mort en face. Il fixa son adversaire, tentant de prévoir sa prochaine attaque, qui serais mortelle à cause des éclairs qui dansaient autour des lames des Griffes.
Le Lycroryphus bondit, et frappa dans la direction du ventre de son adversaire. Mais ce dernier s'était attendu à cette manœuvre, et il est avait reculé hors de portée des armes mortelle. Les lames énergisétiques ne frappèrent que le vide, et l'élu saisit sa chance. Il frappa avec l'intention de briser le crâne de son ennemi. Ce dernier croisa ses griffes et para le coup, mais la masse supérieur de l'arme de son adversaire ne lui permettrait pas de la bloquer indéfiniment. La tête à pointes de l'arme commença à s'abaisser vers son gorgerin. Le lycroryphus hurla sa rage, et dans un raclement d'étincelles, dégagea une de ses griffes. La masse s'abattit sur son épaule. Talonn Kardee ne vit venir que trop tard le danger, et ne put éviter les longues lames qui le transpercèrent de part en part. Il chuta au sol, et se mit à rire à la face de son adversaire.
- Vas crever, Nigth Lord ...tu rejoindras bientôt ton pathétique Primarque.
Le vainqueur hurla sa colère envers cet insolent qui avais osé le blesser, et qui insultait son père.
Il abaissa sa griffe vers la tête de son adversaire. Une masse en fer noir, ornée de pointes, bloqua son attaque.
- Seigneur Mozan. Murmura Talonn Kardee. Vous avez pris votre temps.

Il entendit d'abord l'orage gronder. La voix de leur maître résonna ensuite dans la tête de tous ses disciples. L'homme se leva, les muscles engourdis par sa position assise des dernières heures. Il sourit de toutes ses dents, car leur heure était arrivé. Ils entreraient dans l'histoire. Il repensa au trois mots que son maître leur avaient ordonnez..
Tuez les tous.

Kor Ekon s’apprêta à bondir vers son ennemi, lorsqu'une masse bleue nuit le percutait violemment. L'épaulière blindée le percuta au creux du ventre, l'envoyant rouler dans la poussière. L'élu se releva en crachant du sang. L'impact lui ayant sans doute briser le bouclier pectoral. A défaut, c'était son armure qui s'était fissurée. Son adversaire avait une armure richement ornementée, et sa paire de griffe éclair était d'une excellente facture.
- Je suis Dankana, viens affronter ta mort.
L'élu se saisit de son poignard de combat, et se mit en position de garde. Les deux guerriers se tournèrent autour, sous le regard attentif de Nigth Claws. Le Word bearer frappa en premier de sa lame, mais le Nigth Lord évita facilement le coup, tout en portant un latéral avec son arme. Les lames énergétiques mordirent dans la céramite du massif gantelet de son ennemi. Profitant de l'ouverture que son ennemi lui offrait, il frappa. Les extrémités des griffes éclairs se plantèrent dans la cuisse du Word Bearer. En même temps, le poignard de ce dernier s'enfonça dans les chairs du Nigth Lord, sous l'épaulière droite. Les deux duellistes se séparèrent, et se fixèrent longuement, tentant de trouver le point faible de son adversaire. Ce fut Dankana qui s'en lassa le plus vite. Il bondit et frappa . Kor Ekon ne bloqua le coup que trop tard, et fut touché au flanc. Le sang coula abondamment de sa blessure. Il contre-attaqua en feintant avec son poignard, pour finalement frapper de son gantelet. Le Nigth Lord bloqua la lame du poignard entre griffes de ses armes, et la brisa d'un rapide mouvement du poignet. Cependant, il n'eu pas le temps d'éviter le coup de gantelet. Dankana bondit en arrière, tout en abaissant sa griffe gauche, dans l'espoir de bloquer l'attaque. Les lames se brisèrent sous la force de l'impact. Le massif poing continua sa course, percuta le Nigth Lord de plein fouet et l'envoya percuter le mur situé derrière lui, le sonnant sur le coup. Kor Ekon avança en titubant vers sa cible facile.

Kor millon comprit qu'ils étaient tombés dans une embuscade dès que toutes ses escouades le rejoignirent. Sept escouades de Word Bearers. La quasi-totalité d'une compagnie de leur frères loyalistes. Tant de marines suffisaient en général à une zone de guerre d'environ un système solaire, voire même un sous-secteur. Que tant de Frères se trouvent au même endroit témoignait d'une forte résistance. Comme pour confirmer ses pensées, une pluie de bolts s'abattirent sur eux depuis les étages supérieurs, par le grand vide au centre du bâtiment. Les Fils de Lorgar s’apprêtèrent à riposter, mais les Nigth Lords étaient trop bien dissimulé, si bien qu'aucun blessures significative ne fut infligé au guerriers de la nuit. Il n'en fut pas de même pour les dévots pourpre, car leurs ennemis avaient veiller à tendre leur embuscade à un endroit qui ne laisserait aucune chance à leurs adversaires. L'Apôtre noir regarda impuissant un autre de ses hommes se faire tailler en pièces. Il baissa la tête, et dans un cri ordonna à ses troupes de se retirer. Alors que les Word Bearers reculaient avec discipline, malgré le rideau de feu et les pertes subies, le portique de la porte détonna, bloquant la sortie derrière les fuyards. Kor millon se retourna, fixa de son regard les survivants.
- Fils de Lorgar ! Vous avez juré de servir le Seigneur Mozan, et par son biais, vous avez juré de servir Aurelian, notre Primarque. Je ne vous dirais pas d'avoir peur, car ce sentiment vous est inconnu, mais je ne vous demanderais pas de réaliser votre devoir, celui de servir les dieux sombres, car je sais que vous le ferez déjà ... Et pour cela, il nous faudra tuer tout ses chiens d'infidèles, ces traîtres que nous avons appeler autrefois "frères" ... Word Bearers, éliminez moi ces crevures de Nigth Lords !
Son auditoire hurla son accord et sa haine envers les les Nigth Lords qui venait d’apparaîtrent au bout de la salle. Les Word bearers s'élancèrent, et se préparèrent à charger leur ennemis, en sous-nombre. La charge perdit de sa puissance, tendit qu'apparaissaient la mort de nombreux membres de la XVIIeme. Onze Terminators dont sans doute un Seigneur du Chaos venaient d'entrer dans le combat. Un d'entre portait sur son râtelier à trophée déjà bien rempli le casque de Kor Volpel.
Kor Millon encouragea ses troupes à charger, et s’élança, prêt à frapper de son arme tout Nigth Lord se mettant sur son chemin.

Kor Ekon tituba vers son ennemi, qui giser au sol. L'armure de Dankana s'était fissuré, et un mince filet de sang s'en échappait. Le Nigth Lord reprenait ses esprits, il lui fallait donc agir vite. Le Word Bearer s’élança, Sa main gauche s'empara du bras blessé de son adversaire, celui avec la griffe éclair intacte. Kor Ekon sourit. Ce chien de fils de curze n'allait pas tarder à mourir. Il recula son gantelet, prêt défoncer le crâne de son ennemi.

Bale jura, tendis qu'un autre ses soldats s'effondrait, un bolt lui ayant percé le gorgerin.
- Kor Volpel n'est qu'un imbécile. Avait-il vraiment besoin d'avancer ???
Alors qu'il exprimait sa frustration, il entendit l'appel à l'aide de Kor Millon dans le vox.
- Bale à Millon, que se passe t-il, mon frère ???
- Seigneur Bale ??? Loué soient les dieux sombres, nous avons besoin d'aide. Les Nigth Lords nous ont tendu une embuscade, nous avons beaucoup de pertes.
- Tenez bon, frère. Nous arrivons.
- Seigneur Bale ... Il y a des Terminators.
- J'en fait mon affaire.
Bale coupa le vox, et se concentra. Ses pouvoirs venaient de son sang et du Warp. Il sentit la puissance s'accumuler dans ses paumes, le picotant désagréablement. Enfin, dans un cri de colère, il ouvrit sa main gauche, formant un large bouclier énergétique pour lui et ses troupes. Les Word Bearers avancèrent, leurs armes au poings, tendit que les munitions de leurs ennemis détonnaient contre le champ de force. Le Sorcier ouvrit sa main droite, et des éclairs en jaillirent, frappant violemment les fils de Curze. La mêlée qui s'ensuivit fut rapide et sanglante, les Nigth Lords pliant face à l'assaut de leurs frères vêtus de pourpres. Bale se dirigea vers la position de l'Apôtre en difficulté.

Dankana sentait le sang couler à l'arrière de sa tête, et il était blessé au torse. Mais ce n'était pas là son principal souci. Le Word Bearer devant lui se préparer à lui enfoncer le crâne. Son poing était levé haut, prêt à frapper. Une ouverture que Dankana ne devait pas rater s'il souhaiter survivre. Il frappa des ses lames brisées droit dans le ventre de son adversaire, qui transpercèrent le Word Bearer. L'élu trembla, son gantelet s'abaissa légèrement. Dankana envoya sa tête dans le visage de son adversaire, lui brisant le nez et lui faisant perdre son emprise sur son bras droit. Il porta un coup à la tête de son adversaire avec son arme dégagée. Les lames pénétrèrent profondément le visage de son ennemi, tout en creusant trois sillons sanglant. Les yeux de l'élu clignèrent une dernière fois, puis disparurent sous son sang. Son corps ravagé s'effondra sur le sol.
Dankana rejoint son maître, qui le félicita.
- Bravo, Dankana. Regarde maintenant la mort de ces Word Bearers.
Dankana sourit. Leurs ennemis étaient perdu.

Il sortit de sa cachette. Des corps rouges et bleu nuits, tous en armures énergétiques, gisaient dans leur sang. La bataille avait était sanglante, leur ennemis, affaiblis. L'homme hurla l'ordre d'attaque, et des milliers d'adorateurs se lancèrent à l'assaut des arrières vulnérables des fils de Lorgar.


Dernière édition par *eliphas le Dim 14 Juil - 1:40:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
*Séphora
*Apôtre Noir
avatar

Messages : 970
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Nébuleuse d'Elelthar

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Sam 13 Juil - 20:09:20

Tu en a mit du temps... mais je comprend mieux pourquoi... c'est trop coooool!!!!! 8P J'ADOOOORE!!!!
Mais dit moi tes Bearers se font tailler un short! ^^
Va falloir que je revoit un peu ma partie si je veut etre à la hauteur des combats ça va saigner!!! 8D

_________________
   °°G- °°G-     
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Sorcier
5 Aspirant Champion
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Sur une planete impériale

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   Dim 14 Juil - 15:25:20

Je vois que j'ai une petite ouverture pour un récit, donc Sephora tu dois écrire un truc ou c'est mon tour?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au sommet V2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au sommet V2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au sommet du Mont Gagazet...
» Chicago Bulls : De retour au sommet ?
» Sommet Europe-Afrique Lisbonne Décembre 2007
» Chapitre 2 : Au sommet de la montagne
» Sommet économique des Eslagnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA FAILLE WARP V2 :: Les Mondes Déchus ( zone artistique ) :: Récite nous l'Ascension de ton Seigneur-
Sauter vers: