LA FAILLE WARP V2

forum des marines et des démons du chaos
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ombre et Poussière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folker
2 Cultiste des Dieux Sombres
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Ombre et Poussière   Jeu 13 Nov - 0:14:45

Bonjour à tous bande de vilain,

Voici donc mon premier jet de mon futur récit.
A vos commentaires et à vos pistolets plasmas pour l'orthographe.



Le sol était jaune, enfin plutôt jaune marron. Une couleur de terre malade qui avait subi des années voir des siècles de pollution industrielle. Il n’y avait plus de végétation, ni de faune sur cette terre malade. Ni mauvaise herbe, ni tronc d’arbre, ni animaux. Seul survivant la vermine. Cafards, rats et autre insectes. Qu’importe la planète, elles étaient toujours là comme une constance de la guerre. Autour de lui le paysage industriel était en ruine. Des bâtiments, des usines à perte de vue, des logements et des structures de l’Administratum. Certains bien entretenus, d’autres dans un état de délabrement avancé. Les flammes de la ruche PRIMUS illuminaient la nuit, la cheminée de fumée qui en ressortait montait vers le ciel comme un signal qu’une fois de plus les Iron Warriors avaient commencé leur œuvre de destruction.


La conquête de BURTADARAS VII s’était faite plus rapidement qu’il ne le pensait. La résistance des laquais de l’Empereur étaient en chute libre. Il les trouvait moins tenaces dans le combat et plus aptes à battre en retraite pour un oui ou pour un non. Il avait RENCONTRÉ pour la première fois les « FIRE LIONS », un chapitre Space Marine issue d’un brassage génétique. Rien a voir avec les Légions originelles. Au fil des années il avait finis par tous les appeler les « Dilués ». Qu’importe leur couleurs et qu’importe leur noms, ils se battaient tous de la même manière et finissaient toujours par mourir aussi de la même manière. C’était dans ce genre de moment que l’époque des légions lui manquait le plus.


BURTADARAS VII était un monde forge mineur situé en bordure des Astres fantômes bien loin de l’œil de la terreur. Cette planète était la seule habitable du système BURTADARAS, les autres étaient soit des géantes gazeuses, soit des mondes morts utilisés par les techno-prêtes pour leur essais d’armes. BURTADARAS VII avait la particularité d’être une monde forge et le monde chapitral des « FIRE LIONS ». Ce chapitre était en relation très étroite avec l’Adeptus Mechanicus. Leur forteresse monastère implantée dans le sud de l’unique continent planétaire cohabitait avec les ruches usines de la planète. Ce monde produisait à 80% des munitions de tout calibres. De la balle de pistolet au méga obus des canons croiseurs. L’ensemble de la production était envoyée pour les armées des secteurs bordant le système. Toutes les munitions étaient vitales pour les forces de l’Imperium dans leur combat contre les Orks et Tyranides qui infestaient de plus en plus cette partie de la galaxie. Enfin était destiné car dans quelque temps tous cela serait bien terminé.

A part les 1000 Astartes, la planète comptait un détachement de la Légion IGNATUS de 5 Titans et 3 chevaliers et d’environs 100 000 Skitariis et soldats de la défense planétaire. En orbite la flotte des FIRE LIONS, les 8 stations de défenses et 5 croiseurs d’escorte du Mechanicum surveillaient et protégeaient BURTADARAS VII. Mais tout cela n’avait pas suffit. Commandé par le Maitre des forges TRAVAR, le 16ème Grand Bataillon des IRON WARRIORS était tombé sur cette planète isolée comme un prédateur. Forte d’environs 15 000 marines, de 15 régiments de rénégats et d’une flotte composée d’une vingtaine de vaisseaux, ils n’avaient laissé que très peu de chance aux défenseurs impériaux.

Gordarach et son escouade attendaient les ordres de son capitaine. Retranchés dans un immeuble des quartiers qui bordaient les ruines de la ruche PRIMUS. Ils guettaient les dernières forces impériales en fuite dans son secteur. La ruche était tombée il y 5 jours mais des impériaux rescapés, tentaient malgré tout de quitter la ruche. Ses hommes étaient répartis sur les deux étages de l’immeuble. Lui était resté au RDC avec leurs transports rhino. Le véhicule encastré dans l’entrée du bâtiment était caché et prêt à partir. Les escouades d’Iron Warriors dehors étaient en chasse et rabattaient les survivants sur eux.
Sur ce côté du secteur, trois escouades étaient en embuscades prêt à les cueillir. En 5 jours pour le moment ils n’avaient abattue que 6 pauvres défenseurs humains en panique. Le temps commençait à être long dans ce bâtiment vide. Il était impatient de partir à l’assaut des derniers bastions des défenseurs. Surtout qu’il n’avait pas encore trouvé les titans impériaux. Ceux-ci étaient partis au sud , abandonnant la ruche principale pour tenter de protéger malgré tout la forteresse monastère des « FIRE LIONSs ».

Gordarach savait qu’il y avait encore des astartes dans le coin. 3 compagnies de marines avaient été déployées pour défendre la ruche et tous n’avaient pas été tués dans les combats. Lui et ses hommes avaient affronté que des F.D.P et des Skitariis, il lui tardait d’affronter un adversaire un peu plus résistant.
Il avait enlevé son gantelet énergétique pour tenter de le réparer. Des problèmes d’alimentation empêchaient le bon fonctionnement au niveau des doigts. Assis dans la cabine arrière de son rhino il avait ôté la partie métallique supérieure de son gantelet et contrôlait un à un les câbles d’alimentations. Un tir d’arme électrique d’un Skitarri lui avait endommagé son gantelet énergétique et tout son bras droit lors de l’assaut final contre la ruche PRIMUS. Le système mécanique de son bras était revenu mais pas le reste. En attendant de retourner sur le site d’atterrissage et de le faire réparer il devait faire au mieux. Comme tout Iron Warriors, Gordarach était un maniaque et il connaissait parfaitement l’intégralité du fonctionnement de son équipement. Jamais il ne serait partie en combat sans être capable de réparer ou du moins de faire fonctionner celui-ci. C’était la première doctrine que l’on leur apprenait. Malgré les siècles écoulés, il se souvenait encore des enseignements qu'ils avaient reçus sur Olympia.

« Ne confiez jamais à un autre une tache aussi simple que de réparer et d’entretenir votre matériel, de construire votre abris ou de défendre votre honneur. Sinon un jour vous vous retrouverez seuls face à votre incompétence et votre bêtise. Et alors la mort sera un juste châtiment »


Après trois heures de concentration et il était parvenu à réparer temporairement son gantelet. Le manque de pièces détachées lui empêchait de finir complètement la réparation mais cela tiendrait le temps de revenir au camp de base. Il sortit du rhino et commença son tour d’inspection. Même s’il avait une parfaite confiance envers ses hommes, ils devait leur imposer sa présence. C’était son rôle de sergent. Il devait surtout leur rappeler la consigne générale du maître des forges.
Capturer les Astartes et ne les tuer qu’en dernier recours. Leur seigneur voulait des prisonniers et il lui donnerait des prisonniers. Le rappeler régulièrement à ses guerriers était nécessaire. Dans le feu de la bataille on oublie vite ce genre de détails….

L’inspection fut rapide, son escouade s’était répartie sur les deux étages et sur un des angles du bâtiments bien dissimulé derrière des gravats et des positions de tir leur permettant d’avoir un angle de vue maximal tout en étant le minimum à découvert. 5 marines aux deuxièmes étages avec leurs bolters couvraient le plus grand champ de vision possible, 3 au premier étage avec les deux fuseurs de l’escouade pour apporter la puissance de feu à courte portée si l’adversaire avait l’audace de trop s’approcher. Enfin pour finir le dispositif était accompagné de sa radio et du Rhino, il couvrait le RDC. Un dispositif identique avait été mis en place dans les 2 immeubles à droite du sien. Ces bâtiments faisaient face à un grand édifice en ruine qui servait de lieu de rassemblement pour la communautée qui habitait les lieux, une sorte de marché ou forum. Sur les 5 VOIES d’approche pour passer du forum au premier immeuble 3 avaient été grossièrement piégées et minées pour forcer les fuillards à prendre les deux rues qui passaient entre les bâtiments tenus par les Iron Warriors. Le piège était simple mais efficace.

L’escouade Gordarach était la première escouade tactique de la 2ème compagnie du 16ème Grand Bataillon. Contrairement à la majorité des légions qui avaient trahi l’Empereur, les Iron Warriors avaient gardé un semblant d’organisation de l’époque des Légions. Tout dépendait des Grands Bataillons et surtout de leur Maître des Forges. Le 16ème était l’un de ceux qui avaient maintenu cette tradition. Les structures organiques et hiérarchique n’avaient pas trop changées. Le Chaos n’avait pas eu une influence trop néfaste sur cela.
La 2ème compagnie était commandée par le Capitaine FOLKER. Elle était forte de deux cents marines et comptait aussi bien dans ses rangs des vétérans des légions que des marines recrutés et formés dans l’œil de la terreur. Gordarach était le seconds du capitaine, il avait toujours appartenue à cette compagnie et secondait Folker aussi loin que ses souvenirs lui permettait.

Dans cette embuscade c’était tout naturellement lui qui avait pris le commandement. Au centre du dispositif il avait placé sa meilleure puissance de feu, l’escouade Havoc de SEDROMU. Composé de 8 hommes et forte de 4 canons lasers elle avait toujours soutenu les hommes Gordarach. Pour compléter le dispositif les vétérans de BURNTOROR. C’était la plus chaotique des escouades. BURNTOROR vouait un culte au feu et ses hommes étaient équipés de lance flammes et autres grenades incendiaires. Placés sur le flanc droit l’escouade couvrait la partie la plus en ruine, là ou leurs armes à flammes seraient le plus efficace.
Ces trois escouades formaient un dispositif de combat indépendant nommé IRON STORM. Il était mobile pouvant fonctionner là ou leur capitaine en avait besoin. Ils pouvaient défendre une position ou monter à l’assaut de fortifications.


Dernière édition par Folker le Jeu 13 Nov - 7:06:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tzeentch Pawn
2 Cultiste des Dieux Sombres
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/09/2014

MessageSujet: Re: Ombre et Poussière   Jeu 13 Nov - 1:19:55


Oh. Un joli récit.

Je vais sortir l'Exterminatus orthographique alors:
   
Spoiler:
 


 J'ai corrigé la plupart des fautes d'orthographe,
j'ai rajouté un peu de ponctuation au début afin que tu vois l'effet que cela donne,
mais je n'ai pas touché à la syntaxe pour ne pas déformer ton récit.

 Je suis trop fatigué pour juger de la pertinence historique de ton récit,
je laisse des gens plus qualifiés le faire à ma place.

J'attends la suite avec curiosité.



Dernière édition par Tzeentch Pawn le Jeu 13 Nov - 7:51:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Folker
2 Cultiste des Dieux Sombres
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Ombre et Poussière   Jeu 13 Nov - 7:09:30

Merci fils de magnus pour ton savoir dans cette science étrange que l'on nomme orthographe.

L'historique est 100 % respecté mes les noms et identifications d'unité son inventé car pas d'info dessus.
la suite bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ombre et Poussière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ombre et Poussière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Mahori Panda de poussière (Terre/air) [Edit du 23/04/08]
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA FAILLE WARP V2 :: Les Mondes Déchus ( zone artistique ) :: Récite nous l'Ascension de ton Seigneur-
Sauter vers: